Tuesday, 12 December 2017

Les pains d'épices de Jules César - qui ne sont pas documentés


Q
Comment tracer les maisons en pain d'épices depuis la Rome antique et païenne ?
https://fr.quora.com/Comment-sont-tracées-les-maisons-en-pain-dépices-depuis-la-Rome-antique


Jean-Philippe Brunet,
ancien président directeur général chez C&T (1995-2005)
A répondu lundi
c’est un gag du traducteur ou c’est une vraie question?

Hans-Georg Lundahl
Il y a 1 minute
C’est traduit de la quora anglophone, et la vraie question a probablement rapport à un “mythe” parmi les évangélistes que pas juste le catholicisme, mais tout ce qui a un rapport à Noël est d’origine romaine et païenne.

Donc, quelqu’un a voulu savoir comment tracer les pains d’épices à la religion de Jules César, celle avec laquelle Constantin aurait frelaté le Christianisme, comme “prouvé” par la fête “non-biblique” de Noël.

Saturday, 9 December 2017

Philo sur Quora, Géocentrisme et Satellites Géostationnaires


Q
Pourquoi les satellites flottent-ils dans l'espace et ne tombent pas ?
https://fr.quora.com/Pourquoi-les-satellites-flottent-ils-dans-lespace-et-ne-tombent-pas/answer/Hans-Georg-Lundahl


Réponse demandée
par Sihem Soibinet-Fekih

Hans-Georg Lundahl
géocentrisme, oui, terre plate, non (aussi sur mes blogs)
Répondu il y a 4 minute(s)
Je crois que vous m’avez choisi pour la demande, parce que, dans une version du géocentrisme, celle où le soleil, la lune, les étoiles vont quotidiennement vers l’Ouest par un vide absolu, ne peut pas expliquer les satellites géostationnaires.

Or, je considère que, au contraire, l’éther circule autour de la terre quotidiennement plein cercle à la vitesse angulaire des étoiles, et que le soleil et la lune font marche en arrière.

Avec ceci, la satellite géostationnaire, par le fait de ne pas avoir une vitesse locale vers l’Ouest, à une vitesse vectorielle vers l’Est par l’éther - comme pas mal d’autres choses, d’ailleurs. Si je fais tomber un stylo, pourquoi tombe-t-il à côté de moi, et non des centaines de mètres à l’Ouest? Parce que déjà avant de tomber, elle avait une vitesse vers l’Est par l’éther.

Or, pour le satellite, la vitesse vers l’Est compense exactement la perte de hauteur (parce qu’elle est tangentielle est n’est pas une vitesse courbée, c’est une vitesse qui tend à monter - autant que la gravitation de la satellite tend à la faire tomber).

Friday, 1 December 2017

Réponses à David Vincent, sur la date de l'Apocalypse


Comme pour l'autre, d'abord la vidéo:

La datation de l'Apocalypse
David VINCENT | Ajoutée le 24 nov. 2017
https://www.youtube.com/watch?v=uxiOD0a018U


Et mes commentaires:

1:22 déjà méthodologie

Critères externes, comme la tradition de l'église, sont certainement plus objectivement vérifiables que les datations de critère internes.

Je vais donner une exception. Par contre, si je considère que le critère interne est suffisant, il ne contredit pas la datation externe, par la tradition de l'église.

Dans le narratif de St Jean, les ennemis de Notre Seigneur sont systématiquement "les Juifs".

Dans le narratif ET les mots du Seigneur dans les Synoptiques, ils sont par contre différentiés entre:

  • Pharisiens (mentionnés par le Seigneur)
  • Sadducéens dito
  • Scribes dito
  • Prêtres dito
  • Hérodiens (pas mentionnés par ce nom par le Seigneur)
  • la foule dito


Dans les mots du Seigneur dans l'évangile de St Jean, sur septs fois, les premier six fois qu'Il utilise le mot Juifs, c'est comme ethnonyme, désignant sa propre ethnie, et sa propre position vis-à-vis les Samaritains.

Dans ces mots dans l'Apocalypse, il nie explicitement de considérer ses ennemies, les persécuteurs de ses disciples, comme Juifs.

Solution: Notre Seigneur est Roi des Juifs.

La secte qu'on considère comme Judaïsme rabbinique a quelques origines avant Notre Seigneur, notamment en Hillel et Shammai, les premiers tractats du Mishna. Par contre, à cette époque, elle est encore partie de l'Église judaïque - qui existait entre Moïse et Notre Seigneur, qui est transformé dans l'Église catholique. Ensuite, le rabbinisme se forme en rejet conscient du catholicisme (ouvertement ou sousjacent au reste du Mishna, toute la Guémara). Cette religion, qui n'a plus le temple, et ceci pas juste depuis 70 ans, mais davantage de beaucoup, est une autre religion, que Dieu n'a pas fondée. Elle a Moïse et les Prophètes, mais ne les croit pas. Elle est (comme toute fausse religion, et comme toute cabale qui aimerait persécuter l'Église catholique) une synagogue de Satan. Notre Seigneur ne les désigne pas comme Juifs.

Une seule fois il parle de ses ennemis comme Juifs, c'est devant Pilate. Mais alors l'Église catholique n'a pas encore été publié le Jour de Pentecôte, et la foule, même certains de leurs dirigeants qui n'ont pas encore montré leur mauvaise volonté peuvent encore passer pour faire partie de l'Église judaïque, cette préforme du Catholicisme.

Donc, Notre Seigneur parle pas du rabbinisme comme des Juifs. Par contre, en tenant compte du fait que la foule pouvait être considéré par Pilate comme "les Juifs", certains ont pu se répentir à Pentecôte même, il permet à Pilate de parler de Ses ennemis comme des Juifs. Cette permission est finalisé par St Jean dans l'Évangile, pourtant, elle n'est pas une admission que le rabbinisme serait les vrais Juifs. St Paul ayant aussi précisé des choses dessus avant l'écriture de l'Évangile.

Par contre, avant 70, les Chrétiens étaient souvent ethniquement Juifs, priaient parfois dans le Temple ou dans les synagogues (comme si ceux-ci n'appartenaient pas à la Synagogue de Satan, mais étaient un rélicte assez récent et frais de l'Église judaïque.

Encore, "les Juifs" aussi considèrent les premiers Chrétiens plutôt comme minim que comme goïm. De ce fait, les Chrétiens répliques quasiment, et citant Notre Seigneur verbatim, que par ex. Pharisiens étaient des minim par le fait de Le rejeter. Comme le disait aussi Dom Gérard Calvet dans une prêche dans le Monsatère du Barroux. Non, ce sont les Juifs qui sont hérétiques et schismatiques. À l'époque avant 70, il aurait dit "non, ce sont les Pharisiens qui sont une secte de minim, et les Sadducéens encore une autre".

D'où la datation étapes successives:

  • synoptiques d'abord (Juifs pas utilisé pour ennemis de Notre Seigneur)
  • St Paul et l'apocalypse (Juifs encore utilisé pour les sujets fidèles de Notre Seigneur, par contre St Paul précisant qu'il y a un inconvénient dans le fait de le revendiquer - on ne doit pas être confondus avec "les Juifs")
  • l'évangile admet qu'on peut utiliser le mot Juifs pour les ennemis du Seigneur.


Ici, j'imagine que tu pourras vouloir dire que la dernière étape est déjà achevé par l'an 70. Non, entre 70 et 90, pas mal de Chrétiens d'origine juive sont mis à mal par la synagogue de Satan et après 90 on est murs à laisser à celle-ci le mot "Juifs".

Sauf, bien entendu, dans la bouche du Seigneur.

Comparez les expressions:

// Jésus dit alors : " malheur à vous Pharisiens, car ..." //
// Jésus dit alors aux Juifs : "malheur à vous, car ..." //

On ne trouve jamais, grand jamais une expression comme:

** // Jésus dit alors : "malheur à vous les Juifs, car ..." //

Ça n'existe nulle part dans les évangiles. Celui de St Jean est donc écrit par quelqu'un qui se souvenait du vieil usage qu'a utilisé Notre Seigneur.

Et, rien en ceci contredit le critère externe - qui est bien-sûr plus fort encore.

2:18 Tu regardes la tradition comme un ensemble d'auteurs disparates.

Un auteur écrit, un autre reprend sa thèse - comme par exemple, C. S. Lewis en argumentant contre Bultmann considère que les critères internes utilisés comme levier contre toute la tradition comme critère externe, c'est du bidon, et ayant lu C. S. Lewis, j'ai repris cette thèse et je le fais encore aujourd'hui. J'ai cité C. S. Lewis avec un lien vers Fern-Seed and Elephants en ligne à propos la nomination monstrueuse d'un évêque de Malines et Bruxelles qui est fan du nommé Bultmann.

En effet, ceci est un point de vue. Je l'ai par C. S. Lewis. J'aurais pu l'avoir de manière indépendante aussi, selon ma mémoire je l'avais d'une manière un peu moins formulé - car je lis cet essai assez tôt dans ma vie. À l'âge de 15.

Or, "St Jean a écrit l'Apocalypse à Patmos sous Domitien" est autre chose qu'un point de vue. Les Pères de l'Église qui ont confirmé le fait donné par St Irénée ont bien-sûr eu d'autres possibilités de le savoir. St Irénée n'étant pas le seul à avoir su ce fait.

2:38 "le fragment de mire atom" - de Muratori, j'imagine? La prétendu Intelligence Artificielle manque de l'intelligence linguistique et le soutitrage est automatique.

Je regarde: St Paul en écrivant suit l'exemple de son prédécesseur St Jean qui aussi écrit à sept églises et s'adresse à toutes (à sept diocèses et s'adresse à tous, à la base, donc).

St Jean était prédécesseur de St Paul dans la foi. Ceci a pu engendrer l'erreur selon ce qu'il aurait suivi son exemple dans l'Apocalypse aussi, pas juste dans la foi.

Si ce n'était pas une erreur, mais une tradition, accessible à l'auteur du fragment (d'auteur certes ancien, mais inconnu, non?) où retrouve-t-on cette tradition 50 ou 100 ou 150 ans plus tard?

Par contre, si c'était une erreur, ceci explique pourquoi on n'a pas d'auteur, pourquoi le texte nous est parvenu de manière anonyme. Peut-être l'auteur avait osé une exégèse en écrivant ceci, et a été reprimé par ceux qui connaissaient l'histoire?

On ne peut donc pas invalider St Irénée par le fragment de Muratori même si les mots sont très clairs.

2:49 à supposer même que les sept lettres sont plus anciens que les lettres de St Paul, ceci n'empêcherait pas que le reste de l'Apocalypse ... verset 4:1 "After these things"

Après ces choses ... combien de temps après peut-il être?

Mais ce serait peut-être plus sûr de dire probablement assez bientôt après et que donc les sept lettres aussi sont de Patmos.

3:00 Épiphane datant l'apocalypse du règne de Claude ... là, on a au moins un père de l'église. Mais puisqu'il a écrit plusieurs oeuvres ... quels mots et où ça?

"les breloques de certaines villes"?

certaines Bibles?

4:26 [10] Quinque ceciderunt, unus est, et alius nondum venit : et cum venerit, oportet illum breve tempus manere. [11] Et bestia, quae erat, et non est : et ipsa octava est : et de septem est, et in interitum vadit.

5 : César, Auguste, Tibère, Caligula, Claude ... non, ce ne serait pas sous Claude selon ce critère, à moins de prendre Pompée comme le premier:

5 : Pompée, César, Auguste, Tibère, Caligula - passés

1 : Claude

autre : Néron

8 : ?

Néron, serait-il venu deux fois?

4:57 "je ne pense pas qu'on puisse lire ce passage autrement"

On le fait.

Exemple.

Si un jour Charles XVI Gustave sera effectivement roi (il ne l'est pas pour vrai, depuis son accession!), il sera le septième, pour peu de temps (avant de mourir de vieil âge). Si après lui Silvia prend le pouvoir, elle sera "le huitième" (car une autre personne que les sept) et "un des sept" (car une chaire avec Charles XVI Gustave).

Et de ce point de vue ce serait encore Gustave VI Adolphe que règne en Suède, ou un interrègne. Il était au moins le sixième à une époque quand certains sont nés, par exemple moi. Son dernier ordre, celui qui priva son héritier nominel de tout pouvoir politique est par exemple encore en vigueur.

  • 1) Maréchal Bernadotte / Charles XIV Jean
  • 2) Oscar I
  • 3) Charles XV
  • 4) Oscar II
  • 5) Gustave V
  • 6) Gustave VI Adolphe ("est" était au moins vrai à ma naissance)
  • 7) "pas encore venu" (toujours vrai car Charles XVI Gustave n'a jamais eu du pouvoir) (aussi vrai pour Victoria, si elle sera reine avec du vrai pouvoir, à différence de son père)
  • 8) "huitième et un des sept" (pourra être vrai si jamais CXVIG devient roi pour de vrai et Silvia prend les rennes après lui) (pourra être vrai pour le mari de Victoria, s'il lui survit et prend les rennes après elle)


Ou encore, cette liste par les frères Dimond, autoconstitués en monastère Bénédictin, sédévacantistes, les rois du Vatican (vrais papes et antipapes confondus:

  • 1) Pie XI à partir de 1929
  • 2) Pie XII
  • 3) Jean XXIII
  • 4) Paul VI
  • 5) Jean-Paul I
  • 6) Jean-Paul II ("est" était vrai quand j'ai fait ma conversion)
  • 7) Benoît XVI ("pas encore venu" était vrai quand j'ai fait ma conversion "pour un bref temps" est vrai par comparaison de certains d'autres règnes sur le Vatican, les deux Pie, Paul VI, Jean-Paul II sont "quatre pontificats" plus longs que le "septième", seuls deux plus courts encore)
  • 8) "François" est 8 "roi du Vatican" par rapport à 1929. Il est aussi "un des sept" en plus d'une manière:

    • un autre Pie XI en ayant une conscience sociale (ce qui est bon!)
    • un autre Jean XXIII en brisant le protocole par compassion avec des exclus (l'autre est allé en prison aussi)
    • un autre Benoît XVI par le simple fait que Benoît XVI est quasi "corégent" comme "pape émérite".


(Il pourra s'avérer encore un autre untel ou untel d'une autre manière.)

En fait, les deux lignées sont des fragments des États Papaux, Ponte-Corvo comme le Vatican. Dans les deux cas, la lignée a commencé avec une donation par un dictateur, Napoléon pour Ponte-Corvo, Mussolini pour le Vatican. Avant Charles XIV Jean, aucun roi de Suède fut prince de Ponte-Corvo. Avant 1929, Pie XI n'était pas roi effectif du Vatican, et il reclamait en théorie la totalité des États de l'Église - volés par le royaume Italie en 1870.

Voilà, deux lectures autres.

7:46 Non, livres apocalyptiques pseudépigraphes, ce n'est pas une solution acceptable pour un Chrétien, pas pour les canoniques, dont celui, évidemment, de St Jean.

9:24 Les "trois hypothèses" n'admettent ni l'une ni l'autre que St Jean se place du point de vue d'un lecteur des derniers temps. Je viens de prendre moi-même comme exemple, mais je ne suis pas unique. Certains sont nés sous Jean Paul II. Certains sont convertis au catholicisme déjà sous Gustave VI Adolphe (y compris sont nés sous lui et baptisés le 8 jour).

Encore, je me pose la question sur Poutine. Staline n'était pas Président, il était Vojd = Duce = Führer.

Sur les présidents après Staline, Poutine est le 6 et le 8, tandis que Médvédev était le 7, pour un bref temps. Poutine l'était quand

  • 1) Khrouchtchev
  • 2) Brejnev
  • 3) Iouri Andropov
  • 4) Konstantin Tchernenko
  • 5) Mikhaïl Gorbatchev
  • 6) Boris Eltsine
  • 7) Vladimir Poutine ... non, ça ne marche pas, par contre.


Pour arriver à Poutine comme 6 et 8 et à Medvedev comme 7, aurait fallu commencer par Brejnev ... et je me demande comment.

Ou encore, Empire des Indes:

  • 1) Victoria
  • 2) Édouard VII
  • 3) George V
  • 4) Édouard VIII
  • 5) George VI


Peut-on dire "6) Élisabeth II l'est"? Je me demande si le titre n'est pas dans les titres du couronnement, s'il y a un clip de Pathé quelque part?

Si Prince Charles (7) regnéra un bref temps et sera succédé par Prince Philip ... celui-ci serait 8 (après Charles) et un des sept (comme mari d'Élisabeth II).

Il y a d'autres possibilités.

Dominion du Canada? Ottawa est la capitale la plus nordique en plus ...

  • 1) Victoria
  • 2) Édouard VII
  • 3) George V (change dynastie, pas personne)
  • 4) Édouard VIII
  • 5) George VI
  • 6) Élisabeth II
  • 7) ?


Notons, il y a au moins trois modes de remplir le verset de nos jours, et il y a juste deux postes à pourvoir pour la damnation explicité en Apocalype 19:20. Donc, un des trois pourra échapper. Ou même deux en supposant que juste un des deux est "huitième et un des sept".

Notons aussi, s'il y a un mode de compter Brejnev comme premier roi, il y a quatre, et donc deux ou trois des énumérés peuvent échapper.

En d'autres mots (aussi vrai pour 13:1
  • 8) il y a trop de "bon suspects" pour qu'un d'entre eux soit "prédestiné" au mal, ce qui vérifie le concile de Francfort "deus neminem predestinat ad malum". Par contre, ces possibilités ne laissent pas par exemple le temps d'un siècle, probablement pas même de 20 ans.

    10:11 les soutitrages donnent "edouard russe" et je n'arrive pas à voir qui c'est.

    Qu'il était Protestant ne donne pas grande confiance.

    William Tapley considère que les cinq mois de scorpions, ou de sauterelles avec queues de scorpions, ce sont les cinq siècles du Protestantisme, passés récemment avec le cinquième centenaire des 95 thèses.

    Je me pose des questions, car dans les thèses, Luther était encore plutôt Janséniste que Protestant, quand même. On n'aurait donc pas encore vu la fin des "cinq mois".

    Mise à jour:

    N'oublions pas la liste de Rob Skiba/Peter Goodgame*:

    5 déjà déchus:

    1. Nimrod - without a doubt, he is the first anti-Christ figure described in the Bible.
    2. The Pharaoh of Egypt (at the time of the Exodus) - again a man arose, thinking himself to be a god and whose motives were to enslave and wipe out the children of the One True God.
    3. Sennacherib - the king of Assyria who also thought himself to be a god and who sought to rise up against the Holy One of Israel... only to instead be humbled by the Lord and sent home - where he was murdered by his own sons.
    4. The king of Tyre - another king first described as a man who thought himself to be a god, then described as Lucifer himself in the Bible.
    5. Antiochus Epiphenes - set up an alter to Zeus in the Holy of Holies and offered up a pig as sacrifice creating an abomination in God's Holy Temple. This of course foreshadows what the last Anti-Christ will do in the Third Temple.

    Un est:

    6. There is some debate about the one who "now is." The identity of this person depends on when John actually wrote the Book of Revelation. It must have been Caesar. But which Caesar was it? Nero or Domitian? The belief I hold to is that it was Nero. He most definitely fits the description of a demon possessed madman, hellbent on destroying God's people.

    (Dans cette perspective, si c'est Néron ou Domitien importe assez peu, et la préférance de Rob Skiba pourrait être du fait qu'il connaît Domitien moins).

    Un "n'est pas encore":

    7. The one who "has not yet come" and shall reign for a short period of time, I believe has to be Adolf Hitler. Again, he definitely fits the description of a demon possessed, viscous world leader who blatantly stood in the face of God. Hitler murdered millions of the Holy One of Israel's people, and he did so in the manner of Luciferian, occult, ritualistic-like fashion - including massive human sacrifice. If he is just a foretaste of what's to come, the last Anti-Christ will truly be a monster, a "weapon of mass destruction" unlike anything ever seen before!

    On pourrait aussi citer Lénine, qui regnait encore plus court que Hitler.**

    Et le huitième est un des sept - revenu après animation suspendue ou quelque chose comme ça.

    Rob Skiba favorise ici Nimrod.

    * http://www.babylonrisingblog.com/TheFirstLast.html

    ** hitler

    (12 ans et 3 mois, Chancelier du Reich)
    (10 ans, 8 mois et 28 jours, Führer du Reich allemand)

    lénine

    (6 ans, 2 mois et 13 jours, Président du Conseil des Commissaires du peuple de la RSFSR)
    (1 an et 22 jours, Président du Conseil des Commissaires du peuple de l'URSS)

    Merci, la wiki!
  • Réponses à David Vincent, sur les "deux Jean" de Papias


    D'abord sa vidéo:

    Les écrits johanniques et l'identité de Jean
    David VINCENT | Ajoutée le 23 nov. 2017
    https://www.youtube.com/watch?v=K6h7XFcA8dU


    Ensuite mes commentaires. Cette fois, je n'ai pas pu les mettre sur les commentaires du youtube un à un, je les mets ici pour ensuite mettre un lien ici dans un seul commentaire.

    1:46 Papias mentionne "deux Jean différents" un Jean qui [est le disciple, un qui est le presbytre, non?]

    Pour un tout petit extrait comme ça, conclure pour deux Jean différents est un peu hazardeux.

    Variatio sermonis?

    Souci de clarté dans une situation où pour lui et quelques, l'identité était douteuse, mais le doute a pu être dissipé?

    Deux choses a considérer avant de conclure pour "deux Jean différents".

    L'Église a retenu qu'il est un seul Jean, celui qui a écrit l'apocalypse sur Patmos sous Domitien, qui avait essayé de le bouillir en huile, et, libéré par Nerva, il écrit ensuite l'évangile, après le martyre de tous les autres apôtres. Comme le seul témoins encore restant, et un bouclier contre l'exégèse Ébionite des synoptiques.

    Controverser ça parce que Papias permet la lecture - entre autres, voir en haut - de "deux Jean différents", non.

    1:54 Et oui, le "deuxième Jean" est qualifié de disciple - variatio sermonis, plus clarification, par exemple?

    1:58 _"mais qui visiblement n'est pas un des douze apôtres"_

    Tu vois des choses dans le marc de café aussi?

    Oui, des mots ont une signification précise, on peut très bien se renseigner sur le passé sur la base des textes écrits dans le passé, mais chaque phrase et tournure n'est pas d'une même clarté.

    Il y a des modernistes qui sont prêts à sacrifier des phrase on ne peut pas plus clairs, des affirmations directes, et te voici en train de prononcer un "visiblement" sur la base d'une phrase un peu équivoque.

    Si Papias était le seul renseignement de l'antiquité que nous avions, alors, oui, ta lecture aurait été assez probable, on aurait du dire "probablement deux Jean différents, mais pas sûr".

    _"Denys refusait d'identifier l'auteur de l'Apocalypse avec l'apôtre Jean, auteur du quatrième Évangile et des épîtres johanniques."_

    Peut-être parce que l'apocalypse était controversé dans l'Occident, et peut-être parce que Papias n'a pas fait mention de l'Apocalypse, selon ce que j'ai compris.

    3:03 _"a fait une étude détaillée des langues"_

    Hypothèse A sur les écrits joanniques face à Dénys d'Alexandrie: dans l'apocalypse, St Jean écrit dans ses propres mots sauf là où la dictée est indiquée.

    Dans l'Évangile, le Saint Esprit ne détourne certes pas ce dont il se souvient, mais dirige sa main, donc aussi évite les erreurs grammaticales.

    Pour les trois épîtres, St Jean a eu l'assistance d'un secretaire.

    Hypothèse B : Dénys d'Alexandrie se trompe sur l'usage courant parmi les grécisants dans la Terre Sainte, il se base sur des règles en train de revenir en force chez des classicisants de son temps. Car de temps en temps on a eu des renaissances du classicisme, et Dénys en a pu faire partie.

    Hypothèse C : Eusèbe - par lequel nous avons les fragments de Dénys - a commis un faussaire, pour pouvoir initier ou soutenir des soupçons contre l'Apocalypse, pas vraiment voulus par le saint.

    Je penche vers B.

    Je penche donc aussi vers l'hypothèse que les exégètes modernes font une erreur d'analyse. Mais je n'exclue pas A. Je ne voudrais pas accuser Eusèbe de C sans d'autres preuves (pourtant, il a au moin tu la trouvaille de Sainte Hélène, voir dessus mon ami Borgehammar).

    3:55 Le "Jean le presbytre" serait donc auteur de l'évangile?

    Comment alors expliquer [Jean 21:24]?

    Avec le même auteur, à savoir l'apôtre, il s'agit d'un moment où il laisse la plume à son diocèse, un presbytre ou diacre le représente en prenant la plume, pour écrire ces mots, redonne la plume à St Jean et celui recommence l'écriture automatique qui suit ses pensées (dirigées sans erreurs même de fait par le Saint Esprit sans de cesser d'être les siens et évoquées par la mémoire), et il écrit ainsi le reste.

    4:29 "plutôt ses disciples"?

    [Jean 21:24]? Comme dit, il a pu laisser la plume à un autre, ou s'il rédigeait avec stylum sur tablettes de cire, il a pu laisser une espace où un autre, représentant ses disciples, son diocèse, a pu introduire ce verset - chose aussi possible sur le papyre, bien-sûr.

    Saturday, 25 November 2017

    Réparation de technologie perdue, cas hypothétique et cas réel (quora)


    Q
    Si l'on conservait tout le savoir humain mais que toute l’humanité se retrouvait subitement dans une jungle primitive, combien de temps faudrait-il pour avoir à nouveau un smartphone en main ?
    https://fr.quora.com/Si-lon-conservait-tout-le-savoir-humain-mais-que-toute-l%E2%80%99humanit%C3%A9-se-retrouvait-subitement-dans-une-jungle-primitive-combien-de-temps-faudrait-il-pour-avoir-%C3%A0-nouveau-un-smartphone-en-main/answer/Hans-Georg-Lundahl


    RpDmd
    Réponse demandée par Dali Cayel

    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Vient de répondre
    Pour smartphone, je ne sais pas.

    Après le Déluge, on avait perdu du savoir. Date radiocarbonique du Déluge, c. 40 000 av. le présent, date réelle 2957 av. J. Chr.

    Or, l’agriculture se retrouve en greniers que nous avons retrouvés vers 8000 av. J. Chr. radiocarboniques, c’est à dire vers 2511 av. J. Chr. et un peu plus tard, réels.

    La métallurgie remonte v. “6000” ou “5000” av. J. Chr., c’est à dire avant qu’Abraham se bât en Genèse chapitre 14 - et là, il a fallu retrouver les premières mines d’or d’après le Déluge.

    Faites vos calculs à propos le smartphone, en tenant comte que tout le savoir, pas juste les très utiles savoirs, sera conservé, et que le jungle, par définition, a moins de pertes en milieu qu’une terre tout d’abord assez humide (sauf miracle, et celui décrit en Genèse 8:1 a pu être local) et un air débutant une période assez radioactive (à en juger par les montées de carbone 14, raisons des datation inflées).

    Il faut se souvenir, je ne sais pas combien des matériaux rares sont nécessaires pour un smartphone, conférez ce que j’ai dit sur la métallurgie après le Déluge.

    Tuesday, 21 November 2017

    Linguistique


    Linguistique sur Quora · Linguistique

    Q
    Est-ce que la langue écrite et la langue parlée changent ensemble ou séparément ?
    https://fr.quora.com/Est-ce-que-la-langue-%C3%A9crite-et-la-langue-parl%C3%A9e-changent-ensemble-ou-s%C3%A9par%C3%A9ment/answer/Hans-Georg-Lundahl?


    Hans-Georg Lundahl
    assez bon avant en apprentissage des langues
    A répondu il y a 22 heures
    Séparément.

    Une grammaire de langue écrite peut continuer la même, en même temps que le prononciation change.

    À ce qui concerne le choix de mots, en écrivant on peut soit utiliser les mots qu’on utilise quand on parle, soit les remplacer avec des formes parlées avant. On peut aussi utiliser des formes savant en parlant, pour pas mal de gens ceci serait “affecté”, mais certains peuvent aussi vraiment dire “cela” - et encore prononcer “fut mon propos” en lisant, plutôt que de dire “a été mon propos”.

    Mais l’orthographe du mot “propos” finit toujours en S, même si la prononciation est “propo” depuis quelques siècles.

    Dans le cas de langues qui semblent changer de forme écrite en même temps que la langue parlée, il s’agit de langues qui commencent, finissent, recommencent.

    En ce qui concerne l’allemand, le Mittelhochdeutsch courtois représente un autre début que le Althochdeutsch, et déjà il y a probablement un autre début dans le Mittelhochdeutsch tardif et bourgeois, qui montre déjà les diphthongues qui sont là en Neuhochdeutsch hormis l’allémanique : “meyn” au lieu de “mîn”, “aus” au lieu de “ûz” etc.

    Par contre, plus une même langue écrite, une même tradition d’écriture s’éloigne en temps de son début unique, plus la langue écrite commence à varier entre formes traditionnelles et formes parlés et formes introduites comme parlés à une époque mais devenues traditionnelles.

    Il n’y a pas eu un changement lent de la langue latine écrite à la langue française écrite, il y a eu, un certain moment, un nouveau début pour l’écriture de ce que la langue latine parlée était devenue en Gaule et en Francie occidentale. Et ce nouveau début se situe après Alcuin, en 800 AD.

    Philo sur Quora V


    Q
    Quelles étaient les explications de la gravité avant la découverte de Newton ?
    https://fr.quora.com/Quelles-%C3%A9taient-les-explications-de-la-gravit%C3%A9-avant-la-d%C3%A9couverte-de-Newton/answer/Hans-Georg-Lundahl?


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Mis à jour maintenant
    En France, la physique de Descartes régnait incontestée jusqu’à ce que Voltaire traduise Newton.

    Or, je ne sais pas la théorie cartésienne de la “gravitation”.

    Pour les Scholastiques, celle d’Aristote primait, à savoir, les éléments lourds tendent vers le centre de l’Univers (donc vers le centre de la Terre) et les élément légers vers la périphérie, donc vers le haut.

    Une flamme monte parce que le feu est léger. L’air reste en place parce qu’en haut il y a tellement d’autres choses encore plus légères qui occupent déjà la place vers laquelle il tendrait naturellement. La terre en dessous de nous reste en place parce que l’élément terre - le plus lourd - ne peut pas aller plus bas que vers le centre, et il y a déjà des choses terriennes (selon les Scholastiques peut-être avec des cavités pour les âmes et futurs corps des damnés) dans ce centre, suffisamment lourds pour retenir leur place et de ne pas la céder à par exemple un camp de terre cultivée.

    Si la théorie cartésienne était différente, elle a probablement remplacé cette théorie ci, et elle a été remplacée quand Voltaire traduit Newton en français.

    L’image des théories qui se remplacent tour à tour est peut-être mal choisi, c’est un peu trop le style de l’Histoire des Sciences vue par les Scientifiques, genre, projeter en arrière l’uniformité et la brièveté des débat qu’on observe quand entre 1920 et 1930 Kapteyn et Shapley font un débat qui remplace l’image de “la galaxie” comme = l’univers observable avec un image où l’auparavant “nébule spiralique d’Andromède” devient une galaxie à peu près “comma la nôtre”.

    Par exemple, il ne faut pas oublier, il y a aussi eu la physique du Père Jésuite …

    Roger Joseph Boscovich — Wikipédia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Joseph_Boscovich


    Bien qu’après Newton, il a bien-sûr pu avoir une autre théorie de la gravitation encore, et à ses lieux celle-ci a pu résister à la théorie Newtonienne, par contre, je ne connais pas la théorie de gravitation du Père Boskovitch non plus que celle de Descartes. Sa physique en générale fait de la plupart de l’espace un médium euclidien et il y trouve des points (sans extension) qui s’influencent par leur forces …

    Écriture : la mienne et astuces en général


    Q
    Quel est votre chronologie étape par étape pour écrire un livre ?
    https://fr.quora.com/Quel-est-votre-chronologie-%C3%A9tape-par-%C3%A9tape-pour-%C3%A9crire-un-livre/answer/Hans-Georg-Lundahl?


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    A répondu il y a 19 heures
    Quel genre de livre?

    Roman ou Monographie?

    Je n’ai pas encore fini un seul roman, mais ma chronologie est à peu près la suivante:

    • je commence avec des idées connectables entre l’accident ferroviaire de La dernière bataille et la publication ou rédaction de ce roman fait à partir de rêves véridiques de Susan et comprenant une conversion de celle-ci (un regard en arrière avant l’accident aussi);
    • j’écris les premiers chapitres (assez peu changés depuis) et les publie;
    • je commence à imaginer d’autres chapitres pour concrètement connecter les chapitres au début juste connectables;
    • quand et si les chapitres seront tous connectés (il y a déjà une suite de 14 chapitres et deux autres suites ou demi-suites importantes), le roman sera fini, mais je ne serais pas autorisé à le republier directement sur papier, car les droits d’auteur de C. S. Lewis (pour les grandes lignes du passé de Susan), d’Enid Blyton (pour George, celle qui en français est Claude, copine de Susan aux États-Unis) et de JRRT (pour M. Errol, le mari de Susan) sont encore en vigueur.


    Ensuite, pour monographie, il s’agit d’écrire essai après essai, aussi publiés en ligne, de connecter ceux sur le même sujet ou encore sur des sujets divers, et ensuite de les combiner en un livre.

    J’en ai déjà fait d’impressions - mais à échelle domestique, pas à échelle même artisanale, encore moins industrielle. Encore, un éditeur artisanale ou industriel pourrait reprendre certains de mes livres, tels quels ou élargis avec d’autres essais.

    Q
    Quelle est la différence principale entre écrire une thèse de doctorat et un roman ?
    https://fr.quora.com/Quelle-est-la-diff%C3%A9rence-principale-entre-%C3%A9crire-une-th%C3%A8se-de-doctorat-et-un-roman/answer/Hans-Georg-Lundahl?


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    A répondu il y a 18 heures
    Le plus essentiel est que la thèse de doctorat est une monographie, tandis que le roman est narratif et fiction.

    Notons, fiction libre.

    Une théorie scientifique peut bien avoir d’éléments de fictions à propos le sujet, comme les langues construites ou fictives ayant rempli successivement le rôle du proto-indo-européen dans une théorie linguistique.

    Q
    Comment puis-je créer du suspense dans une histoire ?
    https://fr.quora.com/Comment-puis-je-cr%C3%A9er-du-suspense-dans-une-histoire/answer/Hans-Georg-Lundahl?


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    A répondu il y a 23 heures
    1. Il doit y avoir un danger, en soi ou pour l’enjeu principal de l’histoire. Être mangé par un ours est dangereux en soi, être devancé par un compétiteur est dangereux pour un enjeu de compétition.
    2. Le danger ne doit pas être omniprésent, autrement on finit par s’y habituer.
    3. Des choses moins excitants, par exemple une conversation d’amour un peu banale ou une discussion historique, deviennent intéressantes quand elles se déroulent en zone dangereuse (le terme de Hollywood pour ceci est “bear on the beach”).

    Tuesday, 14 November 2017

    Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)


    Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

    Q
    Où puis-je vendre 200 articles de blog de 600 mots originaux jamais publiés ? Ils sont sur la thématique du tourisme/destinations.
    https://fr.quora.com/O%C3%B9-puis-je-vendre-200-articles-de-blog-de-600-mots-originaux-jamais-publi%C3%A9s-Ils-sont-sur-la-th%C3%A9matique-du-tourisme-destinations/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    A répondu lundi
    200 articles?

    Je crois qu’un éditeur (s’il s’intéresse) se contentera d’une sélection de ça.

    Ou alors, ça fera un gros livre.

    Pour le cas qu’un éditeur ne s’intéresse pas, n’hésitez pas d’essayer d’auto-publier.

    En votre place, je demanderais à un éventuel éditeur de:

    • permettre les articles de continuer d’exister en libre accès sur internet, parallèlement à la publication sur papier;
    • peut-être même permettre d’autres publications parallèles, au moins certainement pour les articles qu’il n’aura pas choisis.


    Vous lui auriez donné quand même le droit de les reproduire, un droit qui lui aurait valu de gagner des sous.

    Des articles un à un pourront aussi se retrouver en des magazines dédiés au thème, mais là, la plupart ont une “policy” de retenir le droit unique de reproduction pendant un an. Même là, j’imagine que ce sera très possible de demander que l’article reste aussi sur le blog.

    Dans le cas d’une autopublication, vous n’aurez certainement pas de problèmes juridiques, si j’avais déjà eu un revenu, je serais proponse à faire ça moi-même, mais n’ayant pas où stocker des livres, je ne peux pas encore comme sdf.

    Hans-Georg Lundahl
    lundi
    Attendez, vous venez de dire “jamais publiés” - ça veut dire que vous ne les avez pas encore publié sur votre blog non plus?

    Mais dans ce cas, en quoi sont-ils à considérer comme “articles de blog”?

    Et sinon, ce serait plus correct de dire “jamais publiés sur papier”.

    Si votre question était simplement “quel éditeur”, alors, je ne sais pas.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Notons, certains éditeurs voudraient peut-être limiter l’accès gratuit par votre blog aux articles qu’ils publient.

    Je me souviens d’un prêtre Orthodoxe, l’abbé Huneycutt, qui sur son blog annonçait que quelques prêches qu’il avait fait sur son blog étaient maintenant dans un livre commercialement achetable, mais non plus sur le blog “pour augmenter artificiellement la demande”. C’est ce genre d’éditeurs que je vous conseille d’éviter, si possible.

    Tuesday, 7 November 2017

    Réponse à un Musulman (un vrai cette fois, quora)


    Réplique "à un Musulman non-religieux" (quora) · Réponse à un Musulman (un vrai cette fois, quora)

    Q
    Qui sont les auteurs de la Bible ?
    https://fr.quora.com/Qui-sont-les-auteurs-de-la-Bible/answer/Hassan-Sidi-Yahya-1


    Hassan Sidi Yahya
    Infirmier d'état
    A répondu il y a 13 heures
    Selon l’Islam, la Bible et le Torah étaient des révélations du Dieu (Allah) à ses prophètes, Jésus Fils de Marie et Moïse, que la paix soit sur eux.

    Mais ils ont été modifié par des êtres humains une à des plusieurs reprises, attribuant ainsi le statut enfant du Dieu à Jésus, alors que Dieu (Allah) n’avait et n’aurait pas d’enfant et personne est intermédiaire entre le créateur (Allah) et ses crées.

    Le Noble Coran révélé au prophète Mohamed messager du Dieu (Allah) à l’Humanité dit cela dans la sourate 112 appelé le Monothéisme pur.

    Allah dit aussi dans le Noble Coran sourate 6, versets 116-117–118–119 que dans le jour du jugement, Jésus Fils de Marie sera demandé par Allah en lui disant:

    116 - (rappelle-leur) le moment où Allah dira : Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui a dit aux gens “prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah?”. Jésus dira: Gloire et pureté à toi! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire! si je l’avait dit, Tu l’aura su, certes. Tu sais ce qu’il y’a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y’a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

    117 - Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir) : Adorez Allah, mon seigneur et votre seigneur. Et je fus témoins contre eux aux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand tu m’a rappelé, c’est Toi qui fut leur observateur attentif. Et Tu es témoins de toute chose.

    118 - Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leurs pardonnes, c’est Toi le puissant, le Sage.

    119 - Allah dira : Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques : ils auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. Allah les agrées et eux l’ont agréé. Voilà l’énorme succès.

    Le Noble Coran contient les derniers ordre du Dieu à l’Humanité, la description du paradis et de l’enfer, des miracles scientifiques; les ordre que le croyant en Allah doit quotidiennement exécuter à savoir les 5 prières de la journée, le jeûne du mois de Ramadan, le pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite, obligatoire seulement une seule fois dans la vie et la dépense de la Zakât.

    La Zakât, est un mot arabe signifiant un taux de 2,5% des biens à donner aux pauvres de la communauté du musulman participant ainsi à aider les pauvres les plus proches.

    Voici deux liens de fichiers PDF du Noble coran et l’autre une introduction à l’Islam contenant comment faire les cinq piliers de l’Islam :

    Le Noble Coran:

    Fichier PDF fr_Quran_Translation_of_the_meaning.pdf [j'omets le lien]

    Introduction à l’Islam:

    Fichier PDF Introduction à l'Islam.pdf [j'omets le lien]

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 1 minute
    Deux auteurs, Jésus et Moïse?

    Sérieusement!

    Le Nouveau Testament a 8 auteurs humains, Notre Seigneur n’ayant pas écrit Lui-Même, comme il y avait 8 hommes sur l’Arche de Noé.

    Les Juifs et Protestants comptent 32 auteurs pour l’Ancien Testament, dont Moïse pour les premiers cinq livres, possiblement aussi pour Job. Puisque l’Ancien Testament a davantage de livres pour les Catholiques, un peu plus que 32.

    Et vous réduisez tout ça à deux auteurs, ou trois, si vous ajoutez David?

    Ensuite, le propos que le texte ait été changé, vous proposez comment, d’une manière réaliste?

    Si par exemple les cinq livres de Moïse avaient été changés un peu avant Jésus, pourquoi sont-ils acceptés à identique (à part très peu de lieux) entre Samaritains et Juifs qui se sont séparés vers mille ans avant Jésus?

    Ou si les Chrétiens avaient changé les Évangiles un peu avant Mahomet, pourquoi sont-ils acceptés à identique entre des sectes qui se sont séparés deux siècles avant Mahomet, les Nestoriens avant les Monophysites?

    Ou si les changements étaient beaucoup antérieurs à Jésus, à Mahomet, pourquoi aurait Dieu laissé les gens tellement longtemps en erreur?

    Ce que vous dites, c’est pas possible!

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    En plus, les mots que le Coran attribue à Notre Seigneur 600 ans ou presque après Sa vie et après Ses disciples capables de la décrire en les Évangiles, en ce passage du 6 Sourate (selon votre citation) contiennent un gros homme de paille à propos la croyance des Chrétiens.

    Dieu n’est pas un trompeur, Il n’a pas besoin des hommes de paille pour réfuter ceux qui sont en erreur, donc, ce passage ne peut pas être révélé par Dieu.

    Ce que vous proférez est une raison excellente pour rejeter l’Islam comme une erreur.

    Mise à jour
    du 13.XI.2017

    Hassan Sidi Yahya
    vendredi
    “Ou si les changements étaient beaucoup antérieurs à Jésus, à Mahomet, pourquoi aurait Dieu laissé les gens tellement longtemps en erreur?

    Ce que vous dites, c’est pas possible!”

    Selon ce qui a été révélé à Mohamed, la Bible était comme je l’ai dis auparavant une révélation du Dieu qui débouchait vers le paradis, l’enfer n’est que pour ceux dorénavant l’Islam et l’émergence de la prophétie de Mohamed n’obéissent pas aux ordres du Coran.

    Sur le point que dites concernant qu’Allah laissait les gens en erreur, la réponse est dans le Noble Coran aussi, Chapitre 17 Le voyage nocturne, verset 15:

    “Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d’autrui. Et nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un message”. fin de citation.

    Les interprètes musulmans ont confirmé dans leur majorité dans l’interprétation de ce verset, que personne ne sera puni par l’enfer dans l’au-delà s’il n’a jamais entendu du Messager d’Allah Mohamed que la paix soit sur lui et de l’Islam et pratiquer ainsi l’Islam.

    Impossible
    d'ajouter une réponse. J'ai donné un vote négatif (au commentaire) pour cette impossibilité.

    J'ajoute ici
    Que des gens avant l'annonciation de l'Évangile aient pu trouver le droit chemin en des conditions de grande ignorance, et Dieu se contente alors de peu, c'est fort possible.

    Par contre, ceci ne suffit pas pour que Dieu ait en tout temps dépuis la création du monde une église, car Il a aussi voulu avoir une église visible.

    Donc, il y a eu l'Église patriarcale, l'Église du peuple d'Israél en Égypte, l'Église judaïque à partir de Moïse et jusqu'à la venue du Christ.

    Ceci n'est pas juste pour que de tous temps des gens soient sauvés, viennent au Paradis, mais aussi, pas mal surtout, pour que chaque révélation jusqu'à la plénitude, jusqu'à Jésus le Christ et ses Apôtres se souvenant de ce qu'Il a dit, soit vérifiable à partir de ce qui était déjà révélé.

    Donc, la religion Musulmane pose toujours un temps de vacuum en termes d'Ummah visible, de manière que pour eux, la révélation à Mahomet devait être autosuffisante et ne pouvait pas être vérifiée à partir des textes antérieures.

    Pour la transition entre Église judaïque et Église catholique, le contraire est vrai.

    Nous prouvons aux Juifs, pas seulement qu'il y a eu des Juifs qui étaient disciples, mais qu'en plus, ceux-ci avaient raison à partir des textes conservés par les Juifs eux-mêmes, au moins à part très peu de versets que les Juifs ont détournés, et en plus les versets détournés ne sont pas toujours défavorables à la vérité chrétienne.

    Propre réponse:

    Q
    Qui sont les auteurs de la Bible ?
    https://fr.quora.com/Qui-sont-les-auteurs-de-la-Bible/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Vient de répondre
    Pourvu que vous lisez l’anglais, voir ma réponse en anglais:

    Hans-Georg Lundahl's answer to Who are the authors of the Bible?
    https://www.quora.com/Who-are-the-authors-of-the-Bible/answer/Hans-Georg-Lundahl

    Droits de Contenu sur Quora


    Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

    Q
    Les Réponses sur Quora sont-elles regroupées par thème, pour vente possible aux scientifiques, philosophes,… ?
    https://fr.quora.com/Les-R%C3%A9ponses-sur-Quora-sont-elles-regroup%C3%A9es-par-th%C3%A8me-pour-vente-possible-aux-scientifiques-philosophes-%E2%80%A6/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Répondu il y a 7 minute(s)
    Le contenu sur quora est réutilisable en tout format, y compris commercial, à partir du fait que la réponse ne comporte pas la mention “not for reproduction”, au moins c’est le cas pour quora anglophone, j’imagine que c’est la même chose sur quora francophone.

    Donc, je ne me gêne pas de reproduire:

    • questions avec mes propres réponses
    • les réponses d’autrui avec mes commentaires et nos échanges
    • d’autres réponses que la mienne sur des questions auxquelles j’ai répondu aussi (je me réserve le droit de trier)
    • les réponses à des questions que j’ai posés (dito)


    sur mes blogs. Dès que, bien entendu, l’autre écrivain n’a pas fait mention qui en français veut dire la même chose que “not for reproduction”.

    En cas d’un procès, je dirais au juge que je considérais que l’autre avait automatiquement donné son accord dès qu’il s’était exprimé sur quora sans cette mention.

    Ceci implique bien-sûr que quand je pose une question je me sens irrité par le fait que tel ou tel à la fin de la réponse marque “not for reproduction” ce qui m’est arrivé en quora anglophone.

    Mes blogs principalement concernés jusqu’à maintenant par cette pratique sont ceux-ci, je donne les liens vers les messages qui ont le libellé “quora”.

    Répliques Assorties
    http://repliquesassorties.blogspot.fr/search/label/quora


    Assorted retorts from yahoo boards and elsewhere
    http://assortedretorts.blogspot.fr/search/label/quora


    Sur ce second blog, il y a aussi un libellé pour les questions que j’ai posées moi-même:

    Assorted retorts from yahoo boards and elsewhere
    http://assortedretorts.blogspot.fr/search/label/own%20q%20on%20quora


    Ensuite, d’autres blogs beaucoup moins concernés, mais quelque part sont ceux-ci:

    New blog on the kid
    http://nov9blogg9.blogspot.fr/search/label/quora


    Creation vs. Evolution
    http://creavsevolu.blogspot.fr/search/label/Quora


    Φιλολoγικά/Philologica
    http://filolohika.blogspot.fr/search/label/quora


    Un seul message sur celui-ci:

    Music Theory : I or i, IV (or iv, or ii or II), V (quora)
    http://hglundahlsmusik.blogspot.fr/2017/09/music-theory-i-or-i-iv-or-iv-or-ii-or.html


    Et encore sur celui-ci:

    Blog 37, on Auto Hypnosis Experience (contenu adulte, pas conseillé en dessous de “13” ou puberté).
    https://hgl-hypno-journal.blogspot.fr/search/label/quora

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    J’avais oublié, sur le premier blog aussi, j’ai un libellé séparé pour mes propres questions:

    Répliques Assorties
    http://repliquesassorties.blogspot.fr/search/label/propre%20q%20sur%20quora

    Monday, 6 November 2017

    Linguistique sur Quora


    Linguistique sur Quora · Linguistique

    Q
    Pourquoi une fourchette s'appelle-t-elle une fourchette ? Comment ont été inventés les mots ?
    https://fr.quora.com/Pourquoi-une-fourchette-sappelle-t-elle-une-fourchette-Comment-ont-%C3%A9t%C3%A9-invent%C3%A9s-les-mots/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Vient de répondre
    Une fourchette s’appelle fourchette parce qu’elle est une petite fourche.

    La fourche était connue des Romains et s’appelait furca.

    La fourchette a été inventée plus tard, et a pris nom à partir de la racine fourche ou forca (français ou italien) et la désinence de dérivaison -ette ou -etta qui fais une variante plus petite de la chose désignée dans la racine, pour donner fourchette ou forchetta.

    Les mots ont été inventés de manière différente et les premiers ont été le don par Dieu, mais ce mot ci a été inventé plus tard, par dérivaison assez explicable.




    Q
    Comment les langues ont elles été inventées a l'époque ?
    https://fr.quora.com/Comment-les-langues-ont-elles-%C3%A9t%C3%A9-invent%C3%A9es-a-l%C3%A9poque/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    assez bon avant en apprentissage des langues
    Vient de répondre
    À quelle époque?

    La première est éternelle, Dieu parlait Hébreu avant de le confier à Adam.

    Ensuite, il y a des langues qui ont été imposées par Dieu aux gens qui collaboraient à la Tour de Babel (ce que les Hébreux, ancêtres d’Abraham, ne faisaient pas).

    Ensuite, en pas mal de cas, les langues parlées ont changé de prononciation. En certains de ces cas, elles avaient une orthographe et parfois, par changement d’orthographe radicale, on a inventé une nouvelle langue (comme quand on a fini d’écrire “tchèf” comme “caput” et commencé de l’écrire “chef” à la limite entre Latin et Français comme orthographe d’une langue parlée en France).

    En d’autres cas, des langues ont été inventées pour la communication : Esperanto certainement, et que les commonalités entre les langues indo-européennes reposent en partie sur une langue inventé pour communication qui n’a pas réussi de réunir les langues est possible.

    Donc, la plupart des langues ne sont pas écrites, elles changent prononciation et en absence d’écriture il est difficile de dire quand une langue finit et une autre commence, et elles changent de vocabulaire aussi, en réponse à emprunts, par goût de variation, pour faire face aux mots qui commencent à trop se ressembler, pour exprimer un concept nouveau ou aperçu comme tel.

    Ensuite, une vraie invention de langue n’existe normalement pas en dehors de la langue écrite. On invente une langue en la dotant d’une orthographe, ou en la dotant d’une orthographe très différente de la vieille orthographe, comme quand le latin a été inventé entre Ennius et Cicéron et remplacé par le français pour exprimer le vernaculaire après que Charlemagne importe Alcuin de York pour réformer la prononciation latine.

    Réplique "à un Musulman non-religieux" (quora)


    Réplique "à un Musulman non-religieux" (quora) · Réponse à un Musulman (un vrai cette fois, quora)

    Bavure dans le titre! Le "Musulman non-religieux" n'était pas tel, mais un Chrétien excessivement œcuménique.

    Q
    Si Dieu existe, comment a-t-il pu donner aux hommes l'enseignement du Christ en totale contradiction sur bien des points avec le coran ?
    https://fr.quora.com/Si-Dieu-existe-comment-a-t-il-pu-donner-aux-hommes-lenseignement-du-Christ-en-totale-contradiction-sur-bien-des-points-avec-le-coran/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    as Musulman et je n'aimerais pas être pris pour tel.
    Vient de répondre
    C’est certainement le Coran qui est fautif dans ce cas.

    Je trouve un peu ridicule de poser cette question:

    “Si Dieu existe, comment a-t-il pu donner aux hommes l'enseignement du Christ en totale contradiction sur bien des points avec le coran ?”

    Je la traduis comme:

    “Je ne suis plus sûr qu’il y a une vraie religion, mais je suis sûr que la vraie religion est l’Islam”.

    Bernard Goiffon
    Il y a 29 minutes
    Je ne comprends pas bien votre réponse. Ma question ne se veut pas un jugement sur une religion pour clamer si elle est vraie ou fausse.

    Elle part du principe admis par les participants à ce dialogue que Dieu existe, qu’il a parlé aux chrétiens et aux musulmans et qu’il faut trouver si possible pourquoi il existe tant de différences fondamentales d’enseignements que Dieu apporte aux chrétiens par l’intermédiaire du Christ et aux musulmans par l’intermédiaire du prophète.

    Peut-être trouverez-vous ma question moins stupide en lisant ma réponse plus bas…

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 1 minute
    "Elle part du principe admis par les participants à ce dialogue"

    Quel dialogue?

    Il semble que votre question s'est adressée en dehors de ces participants.

    "que Dieu existe"

    Oui, je l'admets.

    "qu’il a parlé aux chrétiens et aux musulmans"

    Non, je ne l'admets pas. La révélation faite à Mahomet, soit elle est une tromperie de sa part, soit il était victime d'une tromperie par des démons.

    "qu’il faut trouver si possible pourquoi il existe tant de différences fondamentales d’enseignements que Dieu apporte aux chrétiens par l’intermédiaire du Christ et aux musulmans par l’intermédiaire du prophète."

    En dehors des participants éventuels à votre dialogue, que je ne connais pas, non, ce n'est pas communément admis.

    Les Chrétiens, dont moi, n'ont pas à trouver, ils savent que Mahomet n'a pas de révélation de Dieu.

    Les Musulmans ne considèrent pas avoir à trouver, vu qu'ils croient savoir que celle donné par Christ aurait été détourné de la suite, les textes des Évangiles faussés etc.

    "Peut-être trouverez-vous ma question moins stupide en lisant ma réponse plus bas…"

    Je vais la lire, mais je ne suis pas sûr que je la trouverai moins stupide.

    Bernard Goiffon
    Il y a 3 minutes
    Le dialogue : ce sont les réponses apportées par chacun dans le cadre admis par tous qui est précisé dans la question, soit :

    • Dieu existe.
    • Il a parlé par les trois religions monothéistes.
    • Pourquoi tant de différences entre Mahomet (le coran) et le Christ.
    • Vous pouvez en tant que chrétien refuser ce dialogue.
    • La position du chrétien par rapport au coran peut faire l’objet d’un autre débat.
    • En fait, je m’aperçois que ma question ne peut s’adresser ni aux chrétien, ni aux musulman bien que je sois chrétien qui s’intéresse à la lecture du coran en ce moment.


    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Le seul critère requis pour répondre selon les mots de la question est de croire ou d’imaginer que Dieu existe.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    “en lisant ma réponse plus bas…”

    Mais quelle “votre” réponse?

    J’ai vu une autre, par un spinoziste!

    Bernard Goiffon
    Il y a 9 minutes
    J’ai moi-même des difficultés parfois à retrouver le fil des différentes réponses apportées aux questions.

    Voici ma réponse qui peut vous éclairer :

    [voir dessous]

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Je l’ai retrouvé, voir ma réponse endessous du votre à l’autre endroit.

    Grégoire
    Spinoza dans une main, une souris dans l'autre.
    A répondu il y a 20 heures
    Votre question est très intéressante. Je ne peux bien sûr pas y répondre, mais j’adopterai le point de vue de chacune des deux religions pour essayer quand même.

    Je crois que le problème est lié à la façon dont le Christianisme et l’Islam considèrent la révélation divine.

    Pour un Chrétien : Jésus de Nazareth est le Christ, le fils de Dieu, qui sauve l’humanité par son sacrifice. Il n’a pas d’égal, personne ne lui succédera. En ce sens, le message du Christ est le vrai message de Dieu, il n’y en aura point d’autre. La révélation de Mahomet n’est pas reconnue.

    Pour un Musulman : Jésus de Nazareth s’inscrit dans la succession de prophètes qui ont une révélation divine. Adam, Noé, Abraham, Jésus puis Mahomet. Dans cette optique, le message de Mahomet conclu le cycle de révélation, et le message de Jésus de Nazareth ne devient qu’un message prophétique parmi d’autres.

    A l’interne, chacune des deux religions s’appuyera sur sa tradition, pour exclure la tradition de l’autre et répondre à votre question. Mais d’un point de vue “extérieur” à ces religions, si j’ose dire ainsi (puisque ce point de vue “extérieur”, en considérant votre question, part quand même du postulat de l’existence d’un Dieu unique), il est très difficile de répondre.

    Bernard Goiffon
    Il y a 16 heures
    C’est bien là la question que je posais vraiment en émettant l’hypothèses que Dieu existe.

    Comme toutes mes questions, j’ai aussi une réponse tout en étant à l’écoute de celle d’autrui.

    Comment Dieu a-t-il pu faire entendre sa voix d’une manière si dissonante à sept siècles d’interval pour un chrétien comme moi qui découvre le coran après la lecture des évangiles ?

    Voici la tentative d’une réponse :

    Ce mystère-là s'adresse aux hommes. Sur le plan humain, les religions sont des tentatives pour essayer de mettre des mots pour rendre proche ce qui ne peut pas l’être.

    Admettons que si l’énergie créatrice d’Amour de Dieu pouvait nous apparaître, elle ferait exploser nos coeurs tant cet amour incommensurable est fort.

    Ainsi la même énergie est apparue en des lieux différents, à des moment différents parce que c’était la réponse la plus adaptée à ce moment-là et en ce lieu-là.

    De même, les paroles, qui ont été prononcées et qui peuvent nous choquer, étaient les plus compréhensibles par les gens à ce moment-là.

    Admettons encore que si l’on croise les vérités profondes qui ont été énoncées en ces divers temps et en ces divers lieux, alors peut-être accède-t-on à une forme de quintessence.

    Les choses essentielles ont été dites dans ces trois religions monothéistes.

    Pour terminer, on peut dire que “la religion juive est celle de la loi, la religion musulmane celle de la foi et enfin la religion du Christ, celle de l’Amour. “

    J’essaie de me rassurer ainsi en prenant au mot les différentes religions. C’est une intuition qui ne me satisfait pas entièrement mais comment nier que Dieu est à l’origine de ces trois religions si l’on est juif, musulman ou chrétien ?

    La question reste posée. A chacun sa réponse.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    "Comment Dieu a-t-il pu faire entendre sa voix d’une manière si dissonante à sept siècles d’interval pour un chrétien comme moi qui découvre le coran après la lecture des évangiles ?"

    Si vous êtes Chrétien, pourquoi considérez-vous que le Coran ait quoi que ce soit à faire avec une vraie révélation du vrai Dieu?

    N'avez-vous pas entendu parler des neuf Muses qui se sont révélées à Hésiodes en racontant les bêtises sur Ouranos et Gaia?

    N'avez-vous pas entendu parler du fait que Joseph Smith aussi reclamait une révélation après Jésus-Christ? Voulez-vous faire du Mormonisme aussi une révélation de Dieu?

    Et celle faite à Moïse qui interdit la divination, elle ne serait pas une preuve que la révélation faite à Numa Pompilius pourrait être par exemple du diable?

    "Sur le plan humain, les religions sont des tentatives pour essayer de mettre des mots pour rendre proche ce qui ne peut pas l’être."

    Si Dieu s'est incarné, Il peut être proche.

    Aussi, la religion chrétienne n'est pas une tentative humaine, c'est l'attestation d'une révélation génuine et de Dieu.

    "comment nier que Dieu est à l’origine de ces trois religions si l’on est juif, musulman ou chrétien ?"

    Chacun doit le nier.

    Le Juif le niera pour les deux autres religions.

    Le Chrétien le niera pour le Judaïsme après la chute du Temple et le rejet de Jésus : ce n'est pas une religion divine, mais les restes d'une telle.

    Il le niera pour l'Islam aussi.

    Le Musulman enfin prétendra que les Juifs et les Chrétien ont changé le texte de leurs révélations.

    Thursday, 2 November 2017

    Création d'un livre (quora)


    Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

    Q
    Quel est le processus de création d'un livre ?
    https://fr.quora.com/Quel-est-le-processus-de-cr%C3%A9ation-dun-livre/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Vient de répondre
    Il n’y a pas un seul processus pour la partie qui concerne l’écriture.

    Il y a des livres écrits sur commande, il y a des livres produits en manuscrit et envoyé à un éditeur, il y a des livres qui ont débuté comme du contenu sur un blog.

    Ce qui est sûr, c’est que le texte est là avant l’impression et les feuilles d’imprimerie avant le livre plié, cousu et collé entre les dos.

    Cet autre processus n’est pas uniforme non plus et à une certaine époque avant l’imprimerie on avait des peciae - des cahiers d’un original - qu’on copiait dans les cahiers de divers copieurs. Supposons le livre consiste dans tel manuscrit de 12 cahiers, on les sépare, et on les confie à douze copieurs, pour que chacun fasse une copie de chaque cahier.

    Copieur I les copie dans l’ordre A, B, C, D, E, F, G, H, I, K, L, M
    Copieur II dans l’ordre B, C, D, E, F, G, H, I, K, L, M, A
    Copieur III dans l’ordre C, D, E, F, G, H, I, K, L, M, A, B

    et ainsi de suite.

    Aussi, des livres vendus en cahiers (peciae ou feuilles d’imprimerie) non reliés peuvent être recombinés en des livres reliés à main qui combinent plusieurs livres en une seule volume.

    Tuesday, 31 October 2017

    Linguistique médiévale d'Italie (quora)


    Répliques Assorties : Linguistique médiévale d'Italie (quora) · Φιλολoγικά/Philologica : Si Boccace n'avait pas eu l'italien à écrire?

    Q
    Quelle langue parlait-on dans l'Italie médiévale ?
    https://fr.quora.com/Quelle-langue-parlait-on-dans-lItalie-m%C3%A9di%C3%A9vale/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    fortiche en histoire
    Répondu il y a 24 minute(s)
    Latin, à partir d’un certain moment ré-identifié comme, surtout italien, mais dans le Nord, pour l’occitan d’Italie, le “ladin” restait identifié comme latin.

    Dante appelait cet occitan latin, puisque pour le groupe roman, il distingue espagnol, latin et français, et les distingue comme disant oui par si, oc et oïl (l’ancienne forme de oui). Voir De Vulgari eloquentia.

    Ça prend quelque temps avant que le latin en Italie péninsulaire soit ré-identifié comme italien, et le chant des créatures par St François est une des plus vieilles oeuvres littéraires de l’italien. Il meurt en 1226.

    Je cite la wikipédie : Histoire de la langue italienne — Wikipédia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_langue_italienne#Premi.C3.A8res_affirmations_du_vulgaire


    Au début du XIIIe siècle, de nombreux dialectes cohabitaient en terre italienne (lombard, vénitien, ligure, toscan, sicilien, sarde…) sans qu'aucun d'entre eux ne parvienne à s'imposer comme langue écrite au côté du latin. À titre de comparaison, en France, deux littératures romanes s’étaient déjà affirmées avec les poésies et chansons des troubadours au sud (langue d’oc), et dans l'est lyonnais (arpitan) et des trouvères au nord (langue d'oïl). Le retard des cours italiennes en ce domaine s’explique par le manque d’unité politique de la péninsule, et par une plus forte influence de l’Église, qui s’appuyait sur le latin.

    Si l'on excepte les poésies de saint François d'Assise en dialecte ombrien (1225) c'est en Sicile qu'eut lieu la première émergence d'une langue vernaculaire comme moyen d'expression littéraire. Fortement influencés par les troubadours, les poètes de la cour de Frédéric II choisirent de s'exprimer dans un sicilien raffiné plutôt qu'en occitan, et créèrent la forme du sonnet.

    Définitions ou causes d'un classique (quora)


    Q
    Qu'est-ce qui fait qu'une œuvre de littérature devienne un classique ?
    https://fr.quora.com/Quest-ce-qui-fait-quune-%C5%93uvre-de-litt%C3%A9rature-devienne-un-classique/answer/Alexandre-Puissant


    Alexandre Puissant
    Il sait tout faire, mais très très mal.
    A répondu samedi
    Saisir son époque.

    Le style change, la langue change, la mode change, la cote d’un auteur change.

    Un témoignage honnête et sans artifice se garde.

    Le temps est le critère absolu.

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 22 heures
    Vous savez, Homère n’écrivait pas de son époque, mais d’une époque révolue, que, selon les meilleurs historiens et archéologues que nous avons, il n’a pas complètement saisie.

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 22 heures
    “sans artifice”

    Expliquez ça à Homère ou a Virgile, ou à Shakespear …

    Alexandre Puissant
    Il y a 20 heures
    Je voulais dire par là que la figure de l’écrivain qui ne fait qu’écrire en “jouant à l’écrivain” est une dégénérescence.

    Il faut écrire le monde, son monde, pas un livre sur le monde. Idem pour le style, il s’exprime seul sans chercher à faire des figures pour le style comme le ferait un skateur.

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 18 heures
    Désolé, mais vos critères reposent sur des préjugés romantiques sur la figure de l’écrivain, si elles étaient correctes, alors Homère n’aurait pas pu être un classique : au moins, c’est le cas pour ce qui est de figures, car il en cherchait. Même plus qu’un skateur.

    Alexandre Puissant
    Il y a 18 heures
    L’œuvre d’Homère est un classique…si on veut.

    L’épopée oui, si elle est bien de lui. Il même fort probable qu’il en soit collecteur.

    Quand à son style, dont on peut discuter si il est surfait ou non c’est d’avantage celui de ses traducteurs.

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 17 heures
    Les deux épopées sont bien chacune une œuvre litéraire, pas des simples collections.

    Et si votre lecture de ces œuvres sont d’une style où ses traducteurs, j’ai lu le Grec, (à une époque que ma maîtrise de cette langue était meilleure), je ne viens pas de dire “surfait”, mais il cherche certainement ses figures.

    Il allonge des mots pour qu’ils rentrent dans la métrique, il fait tout rentrer dans la métrique, il a des figures qu’il utilise et réutilise, on ne peut pas dire que ce ne soit pas un style cherché. Il répète certains métaphores ou métonymies et ainsi de suite.

    Et personne ne nie que l’œuvre d’Homère est un classique.

    Alexandre Puissant
    Il y a 6 heures
    Le rang de classique est tout à fait légitime, mais tient, selon moi, à la qualité propre du mythe, le reste de son œuvre est passé à la trappe.

    Le temps gardera de lui le mythe, plus encore que les figures de style dont il n’était pas mon propos de discuter la qualité.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    "le reste de son œuvre est passé à la trappe."

    Les hymnes homériques ont beau ne pas être classiques, les deux épopées le sont.

    Je les appelerais pas "le mythe". Les hymnes aussi sont mythologiques, ou ils le sont davantage. L'hymne à Apollon raconte le mythe totalement sans témoins humains de la naissance d'Apollon et d'Artémis sur Délos. Les deux épopées racontent des évenéments dans l'histoire humaine.

    De ces deux épopées, ce n'est pas que le "mythe" ou le pure récit des événements, c'est aussi la manière dont les raconte Homère qui reste un classique.

    Si vous aviez une autre idée dessus, je crois que votre culture classique reste à souhaiter.

    “que les figures de style dont il n’était pas mon propos de discuter la qualité.”

    Mais c’était il y a quelques répliques avant votre propos de prétendre que la recherche des figures de style serait contre l’écriture d’un classique?

    “Le temps gardera de lui le mythe, plus encore que les figures de style”

    Le temps A DÉJÀ gardé les deux ensemble. Il - ou ses deux épopées - EST/SONT DÉJÀ classiques.

    Mise à jour
    plus tard.

    Alexandre Puissant
    Il y a 1 heure
    Je maintiens mon propos, le style existe, il apporte une valeur ajoutée indiscutable, mais l’héritage le plus précieux est le témoignage qui traverse l’œuvre.

    Ce qui par ailleurs donne toute sa saveur au kitsch, ce n’est pas tant le style affecté mais sa spontaneïté.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Ce qui est le plus précieux, ce n’était pas votre propos avant.

    D’ailleurs, le style homérique a son importance pour le témoignage (tel qu’il est), car il est mnémotechniquement motivé.

    Je ne sais pas d’où le discussion du kitsch sort, je ne crois pas que les épopées d’Homère rentrent en cette catégorie là.

    Mise à jour
    le jour des défunts.

    Alexandre Puissant
    mercredi
    Ce qui est le plus précieux c’est le reflet d’une époque, parfois inconscient à l’image du kitsch.

    Les figures de style, si riches et belles soient-elles, ne doivent pas être recherchées pour elles-mêmes et qui plus est dépendent de la traduction, ce qui revient à dire que le témoignage compte par dessus tout.

    Se masturber sur une forme est un fétichisme.

    Merci pour votre temps même si ma culture

    “laisse à demander” comme vous dites si bien.

    Je vous en ai dit suffisamment pour que nous puissions en rester là.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Mais le classique ne reflète pas forcément une époque.

    Et chercher une figure de style ne revient nullement à “se masturber” (à moins qu’elle soit mal choisie).

    Homère et Virgile, encore une fois!

    Vos critères ne tiennent pas débout.

    Mise à jour
    le lendemain:

    Alexandre Puissant
    Il y a 18 heures
    c’est la vie.

    Ma propre réponse

    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    A répondu il y a 22 heures
    Elle est lue par suffisamment de lecteurs.

    Encore une autre

    Gugu Le Détourneur
    Jardinier et vidéaste rikiki (2008-présent)
    A répondu samedi
    A mon avis c’est le talent, mais surtout l’acharnement à faire connaître l’œuvre. Et qu’importe le thème, l’époque, la mode, ça devient juste culte.

    Sensiblement
    Gugu est d'accord avec moi, car "ça devient juste culte" = l'œuvre est "lue par suffisamment de lecteurs."

    Monday, 30 October 2017

    Production de Carbone 14 et Radiation Cosmique (quora), partie II


    Production de Carbone 14 et Radiation Cosmique (quora) · partie II

    Q
    La production du nouveau carbone 14 ayant un rapport avec la force de la radiation cosmique, est-il proportionnel directement, au carré ou inversement au carré (détail en commentaire) ?
    https://fr.quora.com/La-production-du-nouveau-carbone-14-ayant-un-rapport-avec-la-force-de-la-radiation-cosmique-est-il-proportionnel-directement-au-carr%C3%A9-ou-inversement-au-carr%C3%A9-d%C3%A9tail-en-commentaire


    Hans-Georg Lundahl
    vendredi
    J’avais peut-être pas eu le temps de faire le commentaire.

    La radiation cosmique produit du carbone 14, et ceci en quelque rapport à sa propre intensité.

    Aussi en quelque rapport à sa propre intensité, à travers l’atmosphère, elle produit une dose de radiations en milliSievert.

    Si les deux rapports sont directes, pardon, voulais dire linéaires, alors les milliSievert et la rapidité de production de carbone 14 sont proportionnels de manière linéaire, item si les deux rapports sont en racine ou au carré, mais si l’un des rapports est au carré et l’autre non, ou l’un à la racine et l’autre non, alors il y a un rapport entre milliSievert et rapidité de production pas linéaire, mais au carré ou à la racine.

    Lequel est-ce?

    Rpdmd
    Réponse demandée par Hans-Georg Lundahl

    Bruno Doussau
    Professeur d'informatique chez Tyumen University
    A répondu samedi
    Je ne suis pas parvenu à trouver une relation simple (linéaire, puissance, polynomiale, logarithmique ou exponentielle). Mais vous pouvez trouver ici le modèle explicite :

    Kovaltsov, Gennady A.; Mishev, Alexander; Usoskin, Ilya G. (2012). "A new model of cosmogenic production of radiocarbon 14C in the atmosphere". Earth and Planetary Science Letters. 337–338: 114–120.



    J’ai numérisé la courbe pour en extraire les points correspondant à production de C-14 selon l’énergie incidente des protons dans la haute atmosphère).

    p Y/pi

    0,112 0,011
    0,180 0,034
    0,300 0,115
    0,501 0,376
    0,708 0,722
    1,000 1,233
    2,210 2,783
    2,966 3,511
    3,930 4,229
    5,012 4,977
    6,989 5,995
    10,000 7,221
    19,201 9,326
    48,853 13,849
    98,729 18,738

    On a en gros une relation linéaire jusqu’à 1 Gev (je subodore mais sans certitude que ça correspond à l’énergie de masse du proton) et au delà ça augmente a peu près comme la racine carré de l’énergie.

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 17 heures
    Et “jusqu’à 1 Gev” = quoi en milliSievert par an sur terre?

    Merci très bien de toute façon.

    Vais aussi regarder le lien!

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 17 heures
    Après une brève vue, elle n’est pas le seule modèle, il y en a d’autres aussi?

    Rpdmd
    Réponse demandée par Hans-Georg Lundahl

    Philippe Eyraud
    amateur , parfois éclairé
    A répondu samedi
    Euh , si vous le dîtes . Je suis d’une ignorance abyssale en Mathématiques , un peu moins en Physique /Chimie et encore à peine moins…

    Etudes littéraires obligatoires pour moi.

    JE NE VOUS REMERCIE PAS POUR CETTE QUESTION :))

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 17 heures
    Pas grave, je viens d’avoir qqn d’autre!

    Friday, 27 October 2017

    Production de Carbone 14 et Radiation Cosmique (quora)


    Production de Carbone 14 et Radiation Cosmique (quora) · partie II

    Ma Q
    La production du nouveau carbone 14 ayant un rapport avec la force de la radiation cosmique, est-il proportionnel directement, au carré ou inversement au carré (détail en commentaire) ?
    https://fr.quora.com/La-production-du-nouveau-carbone-14-ayant-un-rapport-avec-la-force-de-la-radiation-cosmique-est-il-proportionnel-directement-au-carr%C3%A9-ou-inversement-au-carr%C3%A9-d%C3%A9tail-en-commentaire/answer/Emmanuel-Oudar


    Mon commentaire de contexte
    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant (27.X)
    J’avais peut-être pas eu le temps de faire le commentaire.

    La radiation cosmique produit du carbone 14, et ceci en quelque rapport à sa propre intensité.

    Aussi en quelque rapport à sa propre intensité, à travers l’atmosphère, elle produit une dose de radiations en milliSievert.

    Si les deux rapports sont directes, pardon, voulais dire linéaires, alors les milliSievert et la rapidité de production de carbone 14 sont proportionnels de manière linéaire, item si les deux rapports sont en racine ou au carré, mais si l’un des rapports est au carré et l’autre non, ou l’un à la racine et l’autre non, alors il y a un rapport entre milliSievert et rapidité de production pas linéaire, mais au carré ou à la racine.

    Lequel est-ce?

    Rp dmd
    Réponse demandée par Hans-Georg Lundahl

    Emmanuel Oudar
    Science sans conscience n'est que ruine de l'âme
    A répondu 19 octobre
    Trop technique pour mon humble niveau de Terminale S mais merci quand même pour la demande.

    Hans-Georg Lundahl
    19 octobre
    Votre prof pourra répondre?

    Pour plus de détail.

    En 10 ans, un échantillon baisse de taux de 100 à 99,879 %.

    Donc, si le niveau est stable, en 10 ans, sont remplacés 0,121 %.

    En même temps, en moyenne sur terre la radiation cosmique est de 0,39 milliSievert per an, donc 3,9 milliSievert per 10 ans.

    Pour 0,242 %, le double, en 10 ans, faudra-t-il:

    • 7,8 milliSievert par ces dix ans (ou 0,78 mSv par an)?
    • 15,6 milliSievert par ces dix ans?
    • ou 5,5 mSv par les dix ans, soit 0,55 par an?


    J’aimerais que vous demanderiez à votre prof de chercher une réponse et ensuite que lui ou vous-même me l’indiquiez ici.

    Emmanuel Oudar
    19 octobre
    Je vais y penser

    Hans-Georg Lundahl
    19 octobre
    Merci très bien en avance!

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant (27.X)
    Il y a répondu ou pas, encore?

    [Mises à jours s'il aura répondu]

    Emmanuel Oudar
    Maintenant
    Il m'a dit qu'il n'en savait rien et que ce n'était pas dans ses cordes et “pourquoi toute poses autant de questions ?’

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Merci!

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Vous pouvez lui dire, “pour ceci”, de ma part:

    Trying to Get a Carbon Related Question Answered
    http://creavsevolu.blogspot.com/2017/10/trying-to-get-carbon-related-question.html

    Créole, Pidgin, John Mc Whorter (quora)


    Q
    Qu'est-ce que le "creole" et le "pidgin" ?
    https://fr.quora.com/Quest-ce-que-le-creole-et-le-pidgin


    Hans-Georg Lundahl
    assez bon avant en apprentissage des langues
    A répondu mercredi
    On prétend qu’un créole est un pidgin créolisé.

    Le pidgin est une langue auxiliaire, pas faite pour être complète en expression. Créoliser un pidgin serait que des enfants naissent comme parleurs indigènes du pidgin et commencent à le compléter.

    Il me semble que pour au moins certains des créoles, ceux atlantiques à base des langues coloniaux, il n’y a pas à croire en ce processus.

    Car, le bozal* est un espagnol à expression réduite, mais pas un créole comme les autres. En fait, ces autres créoles naissent par le fait que des esclaves à vendre d’Afrique ont commencé avec un portugais, anglais, français etc incorrect appris par des esclaves des châteaux coloniaux, et ceux-ci ont appliqué leur grammaire ouest-africaine à un vocabulaire européen.

    Voir dessus un certain …

    John McWhorter - Wikipedia
    https://en.wikipedia.org/wiki/John_McWhorter


    … qui a écrit un certain …

    Amazon.fr - The Missing Spanish Creoles - Recovering the Birth of Plantation Contact Languages - John H Mcwhorter - Livres
    https://www.amazon.fr/Missing-Spanish-Creoles-Recovering-Plantation/dp/0520219996/ref=sr_1_1?ie=UTF8&keywords=the+missing+spanish+creoles&qid=1508953680&sr=8-1


    * Quand au papamiento, il s'agit d'un créole, mais il était un créole à base portugaise pour le vocabulaire, et a ensuite été relexifié en espagnol. Les créoles sont pas des versions simplifiés de la morphologie de base, ils sont des langues sans flexion - comme le Chinois, ou, plus pertinent, les langues de l'Afrique de l'Ouest. En bozal, le morphologie verbale finie est réduite d'un niveau espagnol à à peu près un niveau suédois. Il y a un prétérit, même si bozal comme suédois zappent l'imparfait. Merci, le Celte-Africain!

    Monday, 23 October 2017

    Races d'Europe


    Q
    Génétique et Hérédité : pourquoi les Européens du nord sont plus grands que les Européens du sud ?
    https://fr.quora.com/G%C3%A9n%C3%A9tique-et-H%C3%A9r%C3%A9dit%C3%A9-pourquoi-les-Europ%C3%A9ens-du-nord-sont-plus-grands-que-les-Europ%C3%A9ens-du-sud/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Hans-Georg Lundahl
    fortiche en histoire
    A répondu jeudi
    Effectivement, génétique.

    La race dinarienne (du Sud) et la race nordique (du Nord) sont plus grands que la race alpine (du milieu) ou méditerranéenne (du Sud, évidemment).

    Dans le Sud, il y a davantage de Méditerranéens que des Dinariens.

    Dans le Nord, le proportion entre Nordiques et Alpins change de manière que Nordique prédomine dans le Nord et Alpin vers les Alpes.

    À leur côté Est, la race baltique orientale est encore une fois plus petite, et les pas totalement caucasiens Lappons sont encore plus petits, très haut dans le Nord, il sont plutôt race jaune.

    Notons, j’utilise la terminologie de la “biologie des races” pour faire des descriptions très brefs et “d’Épinal”. Ce qui ne veut ps dire que je considère qu’il y ait une hiérarchie de valeur entre ces “races”.

    Vivian Schul
    vendredi
    Intéressant. Et ds quels pays habite la race dynarienne?

    Hans-Georg Lundahl
    Il y a 10 minutes
    Surtout le Balkan.

    Le très connu Tesla est un dinarien très typique.

    Hans-Georg Lundahl
    Maintenant
    Parmi les personnages fictifs, les Syldaves de Tintin, surtout ruraux ou quasi-ruraux à Klów sont très dinars, le roi Ottokar XIII (?)* un peu moins tel. C’est comme s’il avait quelque gouttes de sang nordique sur quelques branches de ses ancêtres. Mais il est quand même assez dinar aussi.

    *
    En effet c'était Muskar XII.

    Numérologie (quora)


    Q
    Que pensez-vous de la numérologie ?
    https://fr.quora.com/Que-pensez-vous-de-la-num%C3%A9rologie/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Rp dmd
    Réponse demandée par Amel Emy

    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Répondu il y a 18 minute(s)
    Laquelle?

    Celle qui est basé sur les correspondances alphabético-numériques conventionnelles, comme aleph à tau 1 à 400, comme alpha à sampi, 1 à 900, ou commes les codes comme ASCII, A majuscule à Z majuscule 65 à 90? Ou celle où on joue avec les lettres selon un système fait pour faire de la numérologie?

    Cette dernière est certes nulle.

    Ensuite, encore, laquelle?

    Celle qui se base sur la prophétie biblique pour tel ou tel nombre ou uniquement la recherche des significations ou affinités entre personnes, par les nombres?

    La première est certes bonne, l’autre ne l’est pas si sûr. Elle peut l’être, elle peut l’avoir été pour les Juifs, pour les aider à devenir des grandes maîtres du jeu une fois venue l’occasion de vérifier les prophéties, elle peut ne pas l’être. Par contre, on ne peut pas nier que la numérologie pour 314, pour 14, pour 666 est importante pour les choses bibliques, y compris les prophéties qui sont en train d’être remplies ou vont l’être assez bientôt.

    En d’autres mots, si un homme a un nom ou surnom, utilisé ou très logique qui donne 666, il est suspect. Et en ASCII, il y en a aussi tellement que les deux décrits par le verset 20 du chapitre 19 de l’Apocalypse l’auront choisi, car il y en a davantage que juste deux, mais aussi tellement peu que ce devient statistiquement significatif.

    Édito : 318, pas juste 314!

    Le manque de 4 pourrait signifier que certains numérologues manquent les 4 Évangiles.

    Ça dit, 318, en Hébreu ça donne Éliézer et en Grec TIH = la Croix (T) de Jésus (IHCOYC). Et les catholiques, les vrais hommes d’Abraham, vainquent aussi par la Croix de Jésus, et par la papauté, car Éliézer était à Abraham comme St Pierre à Jésus-Christ.

    Saturday, 21 October 2017

    Question du plagiat sur internet (quora)


    Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

    Q
    Pourquoi y a-t-il autant de plagiat dans les réponses sur la version française de Quora ?
    https://fr.quora.com/Pourquoi-y-a-t-il-autant-de-plagiat-dans-les-r%C3%A9ponses-sur-la-version-fran%C3%A7aise-de-Quora/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Cette question avait précédemment des détails. Ils sont maintenant dans un commentaire.

    Robot des détails de question Quora
    8 août
    Je suis déjà tombé sur 3 réponses constituées uniquement de la copie littérale, titres et divers éléments HTML non transmissibles par ce procédé, sans guillemets ou bloc de citation.

    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Vient de répondre
    “titres et divers éléments HTML non transmissibles par ce procédé”

    Si l’élément HTML était en effet une attribution dans un format qui ne vous est pas familier?

    “sans guillemets ou bloc de citation.”

    Avez-vous vérifié l’usage de l’écriture cursive? Elle prend parfois place de bloc de citation.

    En plus, avec la hâte, parfois on est obligé à publier sans avoir eu le temps d’arranger ça, donc, il peut s’agir d’un simple oubli.

    Friday, 20 October 2017

    Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora)


    Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

    Q
    Comment protéger la propriété intellectuelle virtuelle, c'est à dire toute création sur internet ?
    https://fr.quora.com/Comment-prot%C3%A9ger-la-propri%C3%A9t%C3%A9-intellectuelle-virtuelle-cest-%C3%A0-dire-toute-cr%C3%A9ation-sur-internet/answer/Hans-Georg-Lundahl


    Rp dmd
    Réponse demandée par Sam DRISSI

    Hans-Georg Lundahl
    Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
    Vient de répondre
    Contre quoi?

    Contrefaçon, destruction ou exploitation illicite?

    La meilleure méthode pour la dernière chose que je sache est de rendre toute exploitation, Y COMPRISE celle qui vous payera, licite.

    M. CONNARD aura certes le droit juridique de faire une édition de mes textes sans me payer un sous, mais il n’aura pas le droit de faire le procès à une autre, disons Mlle ULTRA-NOBLE qui fera une édition pour me faire connaître ou M. MOUSQUETAIRE-ACCEPTABLE qui fera aussi une grande édition qui lui paye, en me payant aussi.

    Pour ceux qui n’ont même pas besoin d’un soutien économique pour leurs œuvres sur internet, un classique Creative Commons est donc très raisonnable. Je me sers moi-même des creative commons impliqués dans la wikipédie et les autres wikimédia.

    Contre destruction? Peut-être d’avoir un même œuvre sur plusieurs sites, et très ouvertement accessible et copiable - donc récupérable par qqn ayant profité en cas le site original a un administrateur qui s’amuse avec de la destruction (comme ce m’est arrivé avec MSN Groups).

    Et contre la contrefaçon, qqn qui copie votre œuvre et le prétend le sien, changeant juste votre signature, bon, c’est bien de rendre l’œuvre publique le plus tôt possible.

    Ici je ne compte pas les contrefaçons par lycéens en panne d’une idée devant un prof qui ne connaît pas votre site, mais des contrefaçons qui seront davantage connus que juste ça.

    (D’ailleurs, si un lycéen cite directement un de mes essais et apporte qqc du sien à un argument, alors il n’aura pas commis plagiat académique que je sache non plus, s’il me cite comme source).