Friday, 20 October 2017

Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora)


Q
Comment protéger la propriété intellectuelle virtuelle, c'est à dire toute création sur internet ?
https://fr.quora.com/Comment-prot%C3%A9ger-la-propri%C3%A9t%C3%A9-intellectuelle-virtuelle-cest-%C3%A0-dire-toute-cr%C3%A9ation-sur-internet/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Sam DRISSI

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Contre quoi?

Contrefaçon, destruction ou exploitation illicite?

La meilleure méthode pour la dernière chose que je sache est de rendre toute exploitation, Y COMPRISE celle qui vous payera, licite.

M. CONNARD aura certes le droit juridique de faire une édition de mes textes sans me payer un sous, mais il n’aura pas le droit de faire le procès à une autre, disons Mlle ULTRA-NOBLE qui fera une édition pour me faire connaître ou M. MOUSQUETAIRE-ACCEPTABLE qui fera aussi une grande édition qui lui paye, en me payant aussi.

Pour ceux qui n’ont même pas besoin d’un soutien économique pour leurs œuvres sur internet, un classique Creative Commons est donc très raisonnable. Je me sers moi-même des creative commons impliqués dans la wikipédie et les autres wikimédia.

Contre destruction? Peut-être d’avoir un même œuvre sur plusieurs sites, et très ouvertement accessible et copiable - donc récupérable par qqn ayant profité en cas le site original a un administrateur qui s’amuse avec de la destruction (comme ce m’est arrivé avec MSN Groups).

Et contre la contrefaçon, qqn qui copie votre œuvre et le prétend le sien, changeant juste votre signature, bon, c’est bien de rendre l’œuvre publique le plus tôt possible.

Ici je ne compte pas les contrefaçons par lycéens en panne d’une idée devant un prof qui ne connaît pas votre site, mais des contrefaçons qui seront davantage connus que juste ça.

(D’ailleurs, si un lycéen cite directement un de mes essais et apporte qqc du sien à un argument, alors il n’aura pas commis plagiat académique que je sache non plus, s’il me cite comme source).

Thursday, 19 October 2017

Europe en 400 av. J. Chr.


Q
À quoi ressemblait l’Europe en l’an 400 avant J.C?
https://fr.quora.com/%C3%80-quoi-ressemblait-l%E2%80%99Europe-en-l%E2%80%99an-400-avant-J-C/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
fortiche en histoire
Répondu il y a 9 minute(s)
Grèce et environs, et les colonies grecs en Italie et Gaule - assez bien connues.

Au nord immédiat de la Grèce, Thrace et Illyrie et Macédoine étaient aussi assez bien connues.

Au nord de tout ça, l’inconnu, au moins de sources écrites contemporains, et les plus proches étaient, pour Naples Rome (connu pour cette époque à travers des auteurs des siècles plus tard) et pour Marseille les Gaulois.

En Espagne, il y a assurément eu des Ibères, en certains contrés des Germaniques, Baltes, Slaves, ainsi que des Fenno-Ugriens.

Au nord de Rome, on avait les Étrusques que certains considèrent comme apparentés aux Hongrois.

Pour le très grand nord, Irlande était encore avant Conchobhair Mac Nessa, et si Danemark était avant Frodon dépend des chronologies, selon celle de Snorre, à la fois Frodon Haddingson et Frodon de la Paix étant la même personne et contemporains de César Ausguste, selon Saxon, Frodon Haddingson était Frodon I, Frodon de la Paix Frodon II et ce serait le dernier seulement qui était contemporain de César Ausguste. Encore, si Saxon avait raison, il faudrait savoir combien de siècles séparent les deux Frodon - est-ce comme depuis Alexandre ou comme depuis Cyrus?

Dans le cas que Snorre a raison, la Suède était certes aussi avant Odin.

Donc, le grand nord était à l’époque vraiment préhistorique.

Après, il y a des données archéologiques. Il est probable qu’à cette époque les Danois et Suédois avaient une culture avec des roues de soleil et des chars, possiblement sacrificiels, comme connus plus tard par Tacite. Les habitants de Gaule (avec Suisse et BéNéLux), de Grand-Bretagne et Irlande, de l’Allemagne du Sud, de la Tchéquie, de l’Autriche et encore vers l’Est, avaient une culture appelée La Tène.

Philo sur Quora, II bis, avec remise au niveau en culture générale


Philo sur Quora · Philo sur Quora, II · Philo sur Quora, II bis, avec remise au niveau en culture générale · Philo sur Quora, III

Il y a des français qui semblent penser qu'une boutade remplace une discussion sérieuse. Peut-être elle remplace une discussion sérieuse avec eux?

Q
Comment les anges interagissent-ils avec la matière ?
https://fr.quora.com/Comment-les-anges-interagissent-ils-avec-la-mati%C3%A8re/answer/Claude-Lambert-1


Lien de contexte
[How angels act on bodies (Prima Pars, Q. 110)]
http://newadvent.com/summa/1110.htm


I
Claude Lambert
écrivain
A répondu dimanche
Ah, je me souviens vaguement de discussions sur combien d’anges peuvent se tenir sur la tête d’une épingle? Mais je ne me souviens pas s’il y a une bonne réponse. Il faudrait relire Saint Thomas d’Aquin.

C’est une question qui intéressait beaucoup de moyen age.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 1 heure
"Ah, je me souviens vaguement de discussions sur combien d’anges peuvent se tenir sur la tête d’une épingle?"

Si St Thomas s'y est intéressé, ce n'était pas dans la Somme Théologique.

"Mais je ne me souviens pas s’il y a une bonne réponse."

Ma seule information sur l'existence d'une telle question est le ridicule qu'y apportent les Encyclopédistes et leurs sectateurs.

Or, ils étaient peut-être friands de savoir combien de trous on peut faire sur un bout d'épingle sans qu'elle se brise, ils n'étaient pas si friands de l'histoire exacte, surtout quand il s'agit du Moyen Âge.

"Il faudrait relire Saint Thomas d’Aquin."

Si votre anglais est au niveau, je vous ai déjà donné un lien avec St Thomas à relire. Pas sur le bout d'épingle, mais sur l'interaction des anges avec la matière.

Le site Newadvent est un site Catholique (bon, Vatican-d'Eux-iste) anglophone et qui fournit une traduction de la Somme Théologique en ligne.

J'ai donné ma propre réponse comme étant identique à celle de St Thomas d'Aquin.

Vous pouvez bien-sûr donner la vôtre comme différent du sien, ma question n'étant pas "comment est-ce que St Thomas d'Aquin a pensé que les anges interagissent avec la matière" mais bien "comment les anges interagissent-ils avec la matière".

Revoici le lien:

How angels act on bodies (Prima Pars, Q. 110)
[http://newadvent.com/summa/1110.htm]


"C’est une question qui intéressait beaucoup de moyen age."

L’interaction des anges avec les corps extérieurs à leur être, des âmes humains avec leur propre corps de chacune, de Dieu avec la Création, corps et esprits, oui.

La question sur combien d'anges auront place sur le bout d'une épingle, moins. Ni moi, ni Chesterton lui-même ont identifié un passus de texte médiéval se référant précisément à ça. Mais vous êtes peut-être une bonne médiéviste?

Désolé pour quelques fautes de langue dans la première version du commentaire, j’ai de la fièvre.

Claude Lambert
Il y a 5 minutes
Soignez vous bien!

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Merci, sur la rue ce n’est pas gagné en avance!

II
Jean Onquiert
anciennement Ingenieur à Compte personnel de retraite
A répondu 11 octobre
Difficile pour moi de répondre. Vous faites référence à saint Thomas, mais comme lui, je ne crois que ce que je vois.

Donc que les anges gèrent la matière, et bien pour l'instant, chaque fois que je dois porter une charge, c'est moi qui m'y colle.

Les anges ,archanges, chérubins, séraphins, incubes ,succubes, etc etc etc, sont les messagers, de dieu, et de son contraire. La dualité est respectée, à nous de nous maintenir dans le droit chemin.

Ainsi, la société, théologique peut maintenir ses ouailles sous son joug.

Ainsi, n'étant pas plus au fait des travaux angéliques, je me garderais d'y porter un avis plus avancé.

Hans-Georg Lundahl
11 octobre
“Vous faites référence à saint Thomas, mais comme lui, je ne crois que ce que je vois.”

Pourquoi “comme lui”?

Où aurait-il dit qu’il “ne croit que ce qu’il voit”?

Hans-Georg Lundahl
11 octobre
Merci pour la réponse, en tout cas …

Hans-Georg Lundahl
11 octobre
Imaginez que j’ai une autre idée sur ce que St Thomas … attendez, vous voulez dire St Thomas l’Apôtre?

Justement, il croyait très bien que pas seulement les anges, mais aussi les phantômes interagissent avec au moins notre vue.

Friday, 6 October 2017

Philo sur Quora, III


Philo sur Quora · Philo sur Quora, II · Philo sur Quora, II bis, avec remise au niveau en culture générale · Philo sur Quora, III

Q
Comment savons-nous que l'eau est H2O si nous ne pouvons pas voir la structure atomique et comment les éléments sont-ils identifiés ?
https://fr.quora.com/Comment-savons-nous-que-leau-est-H2O-si-nous-ne-pouvons-pas-voir-la-structure-atomique-et-comment-les-%C3%A9l%C3%A9ments-sont-ils-identifi%C3%A9s/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
On peut voir au moins partie de la structure atomique en microscopes électroniques, maintenant.

On peut voir que les molécules d’eau identifiée dans les formes liquides, vapeur et glace sont une grand boule et deux petites.

On peut aussi voir que l’oxygène comme gaz de l’air, hydrogène comme gaz identifié par exemple d’électrolyse de l’eau (ce qui donne aussi l’oxygène) est, en chaque cas, deux boules de taille égale.

Comment on pouvait le savoir avant la microscopie électronique est autre question, notamment que l’oxygène et l’hydrogène en eau étaient à la proportion 1:2 quant au nombre d’atomes.

Autre question encore est de savoir si le terme biblique “eau” veut uniquement dire H2O, ou aussi H2 : ceci est pertinent pour “les eaux audessus du firmament” et si celles-ci sont confirmés par la spectroscopie de molécules interstellaires, la première étant H2 et la deuxième H2O.

Philo sur Quora, II


Philo sur Quora · Philo sur Quora, II · Philo sur Quora, II bis, avec remise au niveau en culture générale · Philo sur Quora, III

Q
Que pensez vous de la théorie de la terre plate ?
https://fr.quora.com/Que-pensez-vous-de-la-th%C3%A9orie-de-la-terre-plate/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
géocentrisme, oui, terre plate, non (aussi sur mes blogs)
A répondu 6 juin
Comme géocentrique, je me fâche chaque fois qu’on confond ma position avec celle de la terre plate.

Par contre, pas mal de ses adhérants ont aussi des bons arguments géocentriques, donc, j’essaie de m’en distancer sans blesser ni insulter, simplement en marquant mon désaccord.

Thomas Kundera
Il y a 2 heures
La confusion est quand même assez logique: toutes deux nient la réalité du monde au profit d’une vision fantasmée infondée.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Ah bon?

La fondation de la vision géocentrique est quand même nous voyons les choses comme ça.

Dès ceci, il faut, pas juste une possibilité, mais une preuve du contraire, pour opter pour le contraire.

Or, selon les athées, les causes purement gravitationnelles et de masse et d’inertie conviennent trop peu au géocentrisme : mais si on n’est pas athée, on n’est pas non plus obligé à croire les causes limités à ça, le géocentrisme reste possible, et, dès qu’il correspond plus directement avec nos sens, préférable.

Je dirais au contraire, l’héliocentrisme est une vision fantasmée infondée, et elle nie au moins les apparences de réalité du monde. Un peu comme ce jeu d’esprit : “toute grandeur linéaire, chaque jour, décroît par un facteur de 2, toute grandeur de surficie d’un facteur de 4, toute grandeur de volume d’un facteur de 8 : et les constants physiques s’adaptent, à travers tout l’univers” - “mais on verra” - “non, l’observateur et ses instruments de mesure ont rétréci aussi”. Bon, ceci reste “en pure théorie” possible, mais le prendre pour la réalité du monde requiert une preuve positive, pas juste l’impossibilité d’une réfutation.

Sans de faire appel à l’athéisme, à la solitude des causes newtoniennes involontaires dans les niveaux grandes comme planètes ou soleils ou davantage, comment voulez-vous avoir une preuve positive de l’héliocentrisme?

Voir aussi :

Q
Comment Dieu interagit-il avec nous dans la matière ?
https://fr.quora.com/Comment-Dieu-interagit-il-avec-nous-dans-la-mati%C3%A8re/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu 27 septembre
Tous ce que Dieu veut faire, Il le fait, sur les esprits créés, comme sur la matière.

Q
Comment les anges interagissent-ils avec la matière ?
https://fr.quora.com/Comment-les-anges-interagissent-ils-avec-la-mati%C3%A8re/answer/Hans-Georg-Lundahl


Contexte:
Question 110. How angels act on bodies
http://newadvent.com/summa/1110.htm


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Ma propre réponse est celle de St Thomas, voir le lien, que je résume et explicite moi-même ainsi:

La nature corporelle est gouverné par les anges, obéit à leur volonté (pas souhait : volonté), les anges par leur propre pouvoir créé, sans miracle ajouté, sont capables à mouvoir des objets matériels et le limitation n'est pas en taille (c'est à leur volonté, pas à des muscles, qu'obéissent ces objets en ce cas), mais uniquement des décrets spéciaux de Dieu, genre d'inhiber à un ange déchu de faire ceci, réserver tel autre matière pour autre moteur (le corps humain pour l'âme, le ciel en total pour Soi-Même), ou positivement - ceci n'est pas une limite bsr - confier un corps donné à un ange donné, genre le Soleil à un ange du Soleil, la Lune à un ange de la Lune, et avec les autres planètes, classiques ou télescopiques, et avec les étoiles.

Les bons comme les mauvais anges ne peuvent pas faire des vrais miracles, mais les bons peuvent servir le Bon Dieu dans un miracle, et les deux peuvent donner l'impression de faire un miracle par leur pouvoir de mouvoir la matière. Exemple d'un bon ange qui donne cette impression? Quand sur les ordres de Dieu l'ange du Soleil obéit à Josué, les Hébreux savent que le miracle appartient à Dieu, mais les Grecs pensaient qu'il appartenait à l'esprit même du Soleil qu'ils adoraient comme un dieu, et Agamemnon va essayer de prier le soleil pour un miracle pareil devant Troie.


Avant d'ajouter la mise à jour, voyons un possible biais chez quora, à propos cette dernière question:



Possible. Ou possiblement, j'avais mis "les anges" mais pas "théologie" comme sujet. Sur le sujet "anges" il n'y a pas d'autres qui ont fait des réponses.

Bon, passons à une mise à jour, Notre Dame du Rosaire. Il s'agit d'un dialogue avec Kundera, dans les deux cas, car sur deux questions.

Q
Comment les anges interagissent-ils avec la matière ?
https://fr.quora.com/Comment-les-anges-interagissent-ils-avec-la-mati%C3%A8re


Thomas Kundera
A répondu il y a 13 heures
Avant de pouvoir répondre à cette question, il faudrait s’assurer de pouvoir lui donner un sens.

Par exemple, si je pose la question : “comment donc font les licornes roses pour être invisibles?”.

Avant d’échafauder des hypothèses sur la manière dont les licornes roses pourraient arriver à l’invisibilité, il serait préférable de commencer par se demander si:
- les licornes roses sont effectivement invisibles
- il existe bien des licornes qui sont roses
- il existe bien des licornes.

Là, c’est un peu la même chose.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 20 minutes
Non, car nous n’avons pas d’indication, ni que les licornes soient roses (que je sache) et pas non plus et surtout pas qu’ils soient invisibles.

En Hilda Bone beds en Canada on en a trouvé pas mal, mais sans peau. Leur nom scientifique est “Cératopsien”.

Donc, les licornes sont visibles. Vous en avez vus en vie, de manière de me dire qu’ils soient roses? Les os à Hilda sont probablement blancs, gris ou avec certains processus de fossilisation peut-être jusqu’à noirs.

Thomas Kundera
samedi
Nous savons que les licornes sont roses et invisibles:

The Vegnautic Sect of the Invisible Pink Unicorn
http://www.pinkunicorn.net/


Vous adorez de fausses licornes si vous les confondez avec de vulgaires Ceratopsiens.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Rose et invisible se contredit.

Et je n’adore pas les licornes.

Et les Cératopsiens sont totalement plus sérieux que les fameuses “licornes roses invisibles”.

Thomas Kundera
Il y a 18 heures
“Rose et invisible se contredit.”

C’est un Mystère, mécréant.

“Et je n’adore pas les licornes. Et les Cératopsiens sont totalement plus sérieux que les fameuses “licornes roses invisibles”.”

Là, je vois que vous moquez ma croyance, et que vous ne la respectez pas.

Espèce de fanatique matérialiste athée est anticlérical !

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Non, matérialiste, je ne suis pas.

Quand je veux d’invisible, je veux ni muscles ou os, ni rose.

Thomas Kundera
mardi
Rien ne dit que la Licorne Rose Invisible soit matérielle, elle est licorne, rose et invisible.

Hans-Georg Lundahl
mardi
Pour être pas matérielle, elle doit ne pas être une licorne.

Pour être invisible, elle doit ne pas être rose.

Thomas Kundera
Il y a 17 minutes
Elle est une Licorne immatérielle, Rose et Invisible.

Encore une fois: c’est un Mystère.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Mystère est une chose, contradiction une autre.

Thomas Kundera
Il y a il y a 2h
  • 1/ Il n’y a pas de contradiction dans un dogme religieux
  • 2/ si on en trouve une, on se réfère au (1), et on lève la contradiction en disant que c’est un “mystère” (et on met une majuscule pour dire que c’est un gros “Mystère”).
Hans-Georg Lundahl
à l'instant
  • 1/ Il n’y a pas de contradiction dans un dogme de la vraie religion.
  • 2/ Si on croit en avoir trouvé, se référer à St Thomas (d’Aquin) qui se spécialisait en expliquant pourquoi les contradictions prétendues n’en étaient pas. Sans de faire appel à votre procédure ridicule.


________________

Q
[sur géocentrisme, dialogue continué]

Thomas Kundera
Il y a 18 heures
Je ne comprends pas votre référence à l’athéisme. Nous parlons ici de science, pas de mythologie. Les dieux, fantômes, sorcières, gobelins, et autres créatures fantastiques sont hors sujet.

Le géocentrisme est incorrect de manière évidente: la Terre orbite autour du Soleil, ou pour être plus exact autour du barycentre du système solaire, qui se trouve être assez proche du centre de masse du Soleil.

Le référentiel barycentrique du Système Solaire est “meilleurs” que le référentiel géocentrique car soumis à moins d’accélération, donc plus proche d’un référentiel galiléen idéal.

Il suffit de regarder le mouvement des planètes pour voir qu’elles ont peu de sens dans un référentiel géocentrique, et un sens clair et simple en référentiel héliocentrique.

Ça fait 500 ans que c’est clair pour tout le monde.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 10 minutes
“ Les dieux, fantômes, sorcières, gobelins, et autres créatures fantastiques sont hors sujet.”

Ça s’appelle “athéisme méthodologique”, et en votre cas, c’est évidamment combiné avec athéisme tout court.

“Le géocentrisme est incorrect de manière évidente: la Terre orbite autour du Soleil, ou pour être plus exact autour du barycentre du système solaire, qui se trouve être assez proche du centre de masse du Soleil.”

Évident seulement pour ceux qui imaginent que le barycentre est en cause dans les mouvements et encore décisif. En plus, un des géocentriques modernes, Robert Sungenis, a imaginé la solution (vérifié auprès d’un physicien croate comme possible) que :

  • le barycentre du seul système solaire est effectivement dans le Soleil;
  • le barycentre de tout l’univers, par contre, est situé autre part, et Dieu y a placé la Terre, et étant dans le barycentre de tout l’univers, elle y reste (aussi par effet de gyroscope).


“Il suffit de regarder le mouvement des planètes pour voir qu’elles ont peu de sens dans un référentiel géocentrique, et un sens clair et simple en référentiel héliocentrique.”

Faux, le système Tychonien est parfaitement compréhensible, que ce soit sur le modèle de Sungenis ou par anges moteurs.

“Ça fait 500 ans que c’est clair pour tout le monde.”

Votre histoire des sciences est incorrecte.

SURTOUT, si un Ptoléméisme “stricte et non-Tychonien” est impossible depuis 500 ans, ce n’est pas le cas sur le débat entre Tychon Brahé et Galilée (Tychon ayant comme représentant St Robert Bellarmin, dans le procès de 1616 qui portait sur son livre) et ce n’est pas non plus le cas sur la question du “mécanisme” : anges ou forces “purement physiques”.

Il n’y a pas de preuve visible contre les anges moteurs.

Il y a par contre, soit une preuve visible pour héliocentrisme contre autres preuves visibles, celles de la vie quotidienne, soit pour un mécanisme physique très intriqué comme prévu par Sungenis, soit pour tenir compte des orbites Tychoniens sans ceci, pour des anges moteurs.

Il y a aussi des preuves historiques pour les anges.

Thomas Kundera
samedi
“Évident seulement pour ceux qui imaginent que le barycentre est en cause dans les mouvements et encore décisif”

Vous avez une réfutation de ce principe qui fonctionne sans exception connue?

“ un des géocentriques modernes, Robert Sungenis”

hum.

“le barycentre de tout l’univers, par contre, est situé autre part, et Dieu y a placé la Terre, et étant dans le barycentre de tout l’univers, elle y reste (aussi par effet de gyroscope).”

Totalement impossible.

“Vérifié auprès d’un physicien croate comme possible)”: LOL.

“ le système Tychonien est parfaitement compréhensible, que ce soit sur le modèle de Sungenis ou par anges moteurs.”

Certes, si on remplace la physique par les gros doigts boudinés de dieu un peu partout (surtout un bon gros doigt dans la logique), y’a plus besoin de physique. Mais ça n’explique rien.

“Il n’y a pas de preuve visible contre les anges moteurs.”

Si vous lâcher un cailloux par terre, vous pouvez penser que c’est la force de la gravitation, la mesurer, et en déduire des trajectoires calculables. Vous pouvez aussi penser que c’est une Licorne Rose invisible qui le pousse au sol.

Y’a aucune preuve visible contre les licornes roses invisibles non plus.

Donc non, ce ne sont pas des anges, mais des licornes.

Bref, avec ça, on ne va nulle part. parce que vous avez quitté les voies de la raison pour échafauder vos hypothèses gratuites.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
"Vous avez une réfutation de ce principe qui fonctionne sans exception connue?"

Dès que des moteurs ayant une volonté sont en cause, il y a d'exceptions.

Le barycentre pour un ballon, c'est le centre de la Terre : sans joueurs, il restera figé sur le plan.

"Totalement impossible."

J'ai mes doutes pour la théorie de Sungenis, notamment que les gravitations des étoiles éloignés pourraient être trop faibles pour compenser la gravitation du Soleil.

Mais totalement impossible, là vous devez expliciter.

"LOL"

Ah, vous êtes un franchouillard, les physiciens croates vous font rire ...

"Certes, si on remplace la physique par les gros doigts boudinés de dieu un peu partout (surtout un bon gros doigt dans la logique), y’a plus besoin de physique. Mais ça n’explique rien."

  • Il y a quand même une physique là où elle nous est utile pour manipuler les choses que Dieu a mises à notre disposition;

  • et "ça n'explique rien" est un peu illogique.


"Si vous lâcher un cailloux par terre, vous pouvez penser que c’est la force de la gravitation, la mesurer, et en déduire des trajectoires calculables. Vous pouvez aussi penser que c’est une Licorne Rose invisible qui le pousse au sol.

"Y’a aucune preuve visible contre les licornes roses invisibles non plus.

"Donc non, ce ne sont pas des anges, mais des licornes."

Pour une chose qui simplement tombe vers la terre, je ne mets pas en cause les anges comme moteurs. Comme, pour un ballon qui reste sur le plan, je ne mets pas en cause un joueur de foot.

Par contre, si les choses commencent à se comporter à la Poltergeist, je considère qu'un ange moteur est en question, en occurrance un ange déchu. Et pour des orbites Tychoniens, je considère les anges moteurs NON déchus comme l'option adéquate. Un orbite Tychonien, ou même un orbite Newtonien classique est quand même un peu davantage compliqué qu’une simple chute.

Une "licorne rose invisible" est réfuté par la contradiction des attributs : "rose" et "invisible" ne font pas très bon menage.

"Bref, avec ça, on ne va nulle part. parce que vous avez quitté les voies de la raison pour échafauder vos hypothèses gratuites."

Oh la la ... la vision moderne scientifique est devenue "les voies de la raison" ... ça, c'est lourd.

Un peu de modestie à travers les discordes des point de vue serait pas par hazard un peu utile, au moins là où possible?

Car, si vous ajoutez que ce vous est "impossible" de ne pas voir "une hypothèse gratuite" (comme je considère l'héliocentrisme, d'ailleurs) qui EN PLUS aurait "quitté les voies de la raison", alors je me sens parfaitement justifié à vous qualifier de lavé de cerveau, fanatique matérialiste athée est anticléricale, probable sousproduit des scientifiques ou présupposés tels du communisme et ce genre de choses.

Vous préférez peut-être la courtoisie? Tenez-vous y vous même, alors!

Pardon
encore une question dans cette mise à jour, donc trois avec Thomas Kundera:

Q
Pourquoi ne sent-on pas la rotation de la Terre ?
https://fr.quora.com/Pourquoi-ne-sent-on-pas-la-rotation-de-la-Terre/answer/Thomas-Kundera-1


Thomas Kundera
A répondu vendredi
La Terre tourne sur elle-même très lentement; une révolution par 24h! Deux fois moins vite que la petite aiguille d’une montre.

Cela produit une accélération bien de trop faible pour que nous puissions la sentir directement.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 19 heures
Comme toutes les raisons pourquoi même si chaque dimension dans l’univers est dimidié chaque 24 h, on ne le remarquera pas.

Thomas Kundera
Il y a 19 heures
Je n’ai pas compris cette remarque, désolé.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
OK.

Il y a une question étudié en philo: comment savons-nous, si bien nous le savons, que chaque paramètre de longueur dans tout l’univers n’est pas en train d’être dimidié ou réduit à son moitié chaque 24 h.

La réponse n’est pas “nous pouvons mesurer que ce n’est pas le cas” car les mètres, à Paris ou autre part sont aussi en train d’être dimidiés chaque 24 h.

La réponse est par contre que nous n’avons pas de raison positive pour poser que les paramètres de longueurs sont dimidiés chaque 24 heures, et que donc la position est superflue.

Alors, votre réponse est tout aussi superflue que “le mètre de Paris est aussi dimidié chaque 24 h”.

Thomas Kundera
a répondu deux fois, A et B

Thomas Kundera
A
samedi
Si soudainement toutes les grandeurs devaient être multipliées par deux, vous ne vous en rendriez peut être pas compte, mais mon boucher si: La résistance d’une ficelle étant proportionnelle à sa surface, elle gagnerait un facteur 4, mais la masse des jambons étant fonction du volume, ils gagneraient un facteur 8.

Et donc la ficelle ne serait plus assez solide pour les supporter.

Améliorez votre hypothèse, et on en rediscutera à ce moment là.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Dimidiés : divisés par deux, pas multipliés. Même racine latine que le mot “moitié”.

J’avais précisé au début que tous les constants s’adaptent.

Y compris ceux qui concernent la résistence d’une ficelle, biensûr.

La réponse demeure : la seule réponse possible est que ceci est une hypothèse gratuite et contre-intuitive, donc doit être rejetée.

Comme je le pense pour l’héliocentrisme aussi.

Thomas Kundera
Il y a 19 heures
J’avais bien vu le “divisé”, mais “il se rendra compte qu’il peut suspendre de plus gros jambons sur ses ficelles” est moins percutant que la chute, d’autant que cela reprend la réplique d’un physicien célèbre (désolé, je ne sais plus qui et quand) à qui on avait posé cette exacte question.

“J’avais précisé au début que tous les constants s’adaptent.”

Et bien justement, je suis curieux de cela: comment allez-vous adapter ces constantes?

Il ne suffit pas de le dire.

Je crains qu’essayant de le faire, vous ne réussissiez qu’à multiplier votre échelle de mesure.

Répondu
deux fois, E et F

Hans-Georg Lundahl
Maintenant, E
Ce n’est pas moi qui adapte les constants, donc, quiconque aura la possibilité de dimidier les longueurs aura aussi la possibilité d’adapter les constants - pas moi.

Je ne peux pas non plus par exemple mettre le système solaire en halte, enlever une planète et voir comment ça refonctionne, pour ensuite remettre la planète.

Thomas Kundera
mardi
Pour la référence au jambon, désolé, je ne retrouve pas.

Par “comment allez-vous adapter ces constantes?”, je ne posais pas la question de la méthode (nous savons tout deux qu’il n’y en a pas à notre portée), mais quelles valeurs vous allez leur donner.

Parce que je ne suis pas sûr du tout que vous allez arriver à quelque chose de possible.

Hans-Georg Lundahl
mardi
Ah, ça c’est autre chose.

Ceci est bien-sûr une bonne idée de vérifier de temps en temps.

Comme je viens de vérifier, par exemple, que les vitesses de production de carbone 14 que j’utilise pour ma montée de C14 dans l’atmosphère sont compatibles avec notre survie, comme je viens aussi de vérifier que la supposition d’une même vitesse qu’aujourd’hui depuis le Déluge ne va pas mener à des résultats valables et compatibles entre elle : nous serions encore en hausse de carbone 14, et ceci entrainerait pas juste une falsification de la demi-vie, mais en plus des demi-vies incompatibles entre elles.

Si vous avez un truc sur les constants qui ne marcherait pas compatiblement pour tout laisser en place, en apparence, c’est autre chose.

Thomas Kundera
Il y a 23 minutes
Rien compris à votre histoire de C14 et de “déluge”.

“Si vous avez un truc sur les constants qui ne marcherait pas compatiblement pour tout laisser en place, en apparence, c’est autre chose.”

Je vous ai donné un exemple avec le rapport surface/volume.

J’attends donc votre solution.

À mon avis, vous allez changer tellement de choses que, justement “rien ne changera”: autrement dit, vous aurez juste changé d’unité de mesure, pas de réalité physique.

Le paradoxe est le suivant:
- soit ont voit quelque chose, et donc dans ce cas ce n’est pas invisible et on peut le mesurer.
- soit on ne peut rien voir, et dans ce cas, rien n’a changé. Parce que “changer de longueur” sans rien changer, ce n’est pas “changer de longueur”. Les “longueurs” sont des propriétés de notre Univers.

L’idée selon laquelle on pourrait changer quelque chose dans notre Univers qui ne change rien à celui-ci me parait fallacieuse. Où serait cet observateur qui pourrait faire cette constatation?

Il faudrait supposer des niveaux de réalités supérieurs dans lesquels notre Univers soit mesurable. Par exemple si nous sommes une simulation informatique et que l’on nous déplace sur une machine plus puissante, on ne constatera rien, même si pour l’utilisateur de cette machine, la simulation tournera plus vite dans un “temps” qui ne sera pas le notre.

Je préfère m’arrêter à notre Univers, c’est déjà assez délicat comme cela. D’autant que nous n’avons probablement aucun moyen d’accéder à cet autre niveau de réalité, s’il existe.

Répondu deux fois
C et D

Hans-Georg Lundahl
Il y a 7 minutes, C
"Je vous ai donné un exemple avec le rapport surface/volume."

C'est précisamment là que la solution est dans un changement des constants de la physique.

"À mon avis, vous allez changer tellement de choses que, justement “rien ne changera”"

Nota bene : en apparences visibles.

Précisamment comme votre explication pourquoi nous ne sentons pas la prétendue rotation de la terre.

"autrement dit, vous aurez juste changé d’unité de mesure, pas de réalité physique."

Faux, la prémisse est précisamment que la réalité physique change - sans que ça se voit.

"Les “longueurs” sont des propriétés de notre Univers."

Qui dans l'hypothèse change.

"soit on ne peut rien voir, et dans ce cas, rien n’a changé."

Faux, ça aura changé sans que ça se voit : comme vous avez prétendu une rotation de la Terre sens que nous la sentions.

"L’idée selon laquelle on pourrait changer quelque chose dans notre Univers qui ne change rien à celui-ci me parait fallacieuse"

Ce n'est pas l'idée non plus.

"Où serait cet observateur qui pourrait faire cette constatation?"

[Ceci est une] Autre question : qui est aussi très pertinent pour votre prétention que la Terre tourne sans que nous le sentons.

"Il faudrait supposer des niveaux de réalités supérieurs dans lesquels notre Univers soit mesurable."

Vous confondez mesurabilité avec grandeur réelle. Les décibels sont les mêmes dans une forêt vide d'observateurs humains ou apparatus que dans une forêt dans laquelle un bûcheron entend l'arbre qui tombe.

"D’autant que nous n’avons probablement aucun moyen d’accéder à cet autre niveau de réalité, s’il existe."

C'est ce que je dis sur votre prétention d'une Terre qui tourne - à moins d'accepter Dieu comme cet observateur "plus puissant", et Sa parole vient d'indiquer que votre hypothèse a tort, plutôt au moins (Josué 10:12).

Hans-Georg Lundahl
Maintenant, D
“Rien compris à votre histoire de C14 et de “déluge”.”

C’est un sujet un peu à côté.

Pour résumer … non, je vous laisse plutôt un peu de lecture. Deux séries d’essais:

Datation de Carbone 14, comment ça carre avec la Chronologie Biblique - début d’une série.

C’est dans l’essai 6 que je réfute une hypothèse qui ne laisse pas de possibilité pour consistence:

Examinons une hypothèse qui se trouve contrefactuelle un peu de près

Une autre série donne plutôt les limites générales:

50% du "carbone récent", quel âge? Si on divisait une demi-vie en "demi-notes" ....?

Les deux séries sont aussi accessibles en tant que livres à imprimer et à plier et coudre (ou faire relier):

Publié en ligne, imprimable, à partir de ce blog ci, sur les limites de la récalibration de C14

Le premier lien dans ce lien est vers la deuxième série (plus l’essai 8 sur la première), le second lien est vers un index générale de mes livres auto-édités, ceux en français ou partie en français, et dessus on trouve aussi la première série.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant, F
La célébrité, serait-ce Pointcarré?

Thomas Kundera
B
samedi
Pour le sujet lui-même: la rotation de la Terre est mesurable directement, car il y a accélération (pendule de Foucault, par exemple). Donc même si on ne le ressent pas directement avec nos sens limités, elle est bien mesurable.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
“la rotation de la Terre est mesurable directement, car il y a accélération (pendule de Foucault, par exemple).”

À moins que ce qu’on mesure est la rotation de l’univers autour de la Terre.

Thomas Kundera
Il y a 19 heures
“À moins que ce qu’on mesure est la rotation de l’univers autour de la Terre.”

L’un et l’autre ne sont pas équivalent.

L’Univers change t’il de vitesse de rotation en fonction des saisons sur Terre?

La vitesse de rotation de la Terre varie avec le moment cinétique *de la Terre* et de rien d’autre.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
“L’Univers change t’il de vitesse de rotation en fonction des saisons sur Terre?”

Possible.

Dieu fait la rotation diurne Lui-Même - Il peut avoir Ses raisons artistiques.

Ou, si vous préférez l’autre géocentrique, Sungenis dirait que l’univers en giroscope a un moment cinétique.

Thomas Kundera
mardi
Si vous collez un démiurge pour rescotcher toutes les failles de votre hypothèse, elle devient évidement infalsifiable.

Mais là, on peut se permettre n’importe quel délire: le monde est née il y a 5mn, “dieu” nous a collé la mémoire d’un passé imaginaire juste avant de l’instancier, etc.

Là aussi, je ne sais plus quel physicien célèbre a écrit “dieu ne triche pas”. Et c’est la seule manière de pouvoir faire de la physique.

Si on imagine qu’une entité surnaturelle peut à tout moment modifier le résultat de nos observations et expériences, alors plus rien ne peut être dit du monde.

Hans-Georg Lundahl
mardi
“Si vous collez un démiurge pour rescotcher toutes les failles de votre hypothèse, elle devient évidement infalsifiable.”

Le problème n’est pas dans le Démiurge, le problème est dans la renonciation aux donnés sensibles comme falsification.

Que tel ou tel donné sensible PEUT être expliqué comme le contraire de soi-même, mais on ne saura pas, ne veut pas dire qu’il DOIT l’être.

“Si on imagine qu’une entité surnaturelle peut à tout moment modifier le résultat de nos observations et expériences, alors plus rien ne peut être dit du monde.”

Il suffit que l’entité surnaturelle n’en a pas l’habitude.

D’où ma préférence pour un géocentrisme et pour les mesures laissées telles quelles depuis hier. Sauf cas de croissance, décroissance, addition ou soustraction particulières.

Thomas Kundera
Il y a 11 minutes
Je n’ai renoncé à aucune donnée sensible.

Par contre, vous, vous devez trouvez des explications ad-hoc pour nombre d’entre elles, dans votre hypothèse.

Vous semblez confondre “sensible” dans le sens “accessible directement à nos sens” et “sensible” dans le sens “mesurable”.

C’est ce second sens qui m’intéresse.

Que vous soyez prêt à accepter que ce soit l’Univers qui tourne autour de vous parce que vous ne ressentez rien (la limite humaine de détection d’une accélération est il me semble de l’ordre de 0.1 cm/s²) , alors que vous ne le ferez pas sur un manège qui vous soulève le cœur me semble particulièrement irrationnel, dans la mesure où un accéléromètre mesure sans problème cette accélération que vous ne ressentez pas.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 2 minutes
L’accéléromètre peut très bien être en train de mesurer la rotation de l’univers avec ses accélérations et décélérations.

Quand on utilise un mètre, on est quand même en train de vérifier avec les sens ce qu’on est en train de mesurer.

Les instruments de mesure sont des extensions de nos organes de sens, pas un niveau supérieur.

Thursday, 5 October 2017

Philo sur Quora


Philo sur Quora · Philo sur Quora, II · Philo sur Quora, II bis, avec remise au niveau en culture générale · Philo sur Quora, III

Q
Comment peut-on savoir qu'on n’est pas des simulations ?
https://fr.quora.com/Comment-peut-on-savoir-quon-n%E2%80%99est-pas-des-simulations/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Houssam Bouaichi

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Houssam Bouaichi, je ne sais pas pourquoi vous m’avez demandé cette question.

Je suis connu pour dire que les “preuves” pour héliocentrisme ou pour des millions d’années ne sont pas des preuves, mais là, ces “preuves” sont beaucoup moins directes que le simple fait que … nous savons quelque chose.

Même à supposer qu’on savait tout à tort, on a l’impression de savoir, par exemple que j’ai eu un café allongé (pas récliné sur un lit, mais long ou américain) avec un croissant dans un bar ce matin.

Une chose qui n’existe que comme simulation sur une ordinateur ne peut ni savoir, ni avoir même une impression erronée de savoir.

Autre question, comment savons-nous que nous ne sommes pas DANS une simulation, genre Matrix? Bon, l’idée me paraît zarbi. D’abord.

Ensuite, à supposer pour la philo qu’on la prenne suffisamment au sérieux pour la réfuter. Deux choses.

  • 1) Le fait qu’on n’est pas que de matière, mais qu’on a un esprit capable de penser et de dominer les membres, c’est une chose qui s’explique mieux s’il y a un Dieu, pur esprit, qui a créé, les esprits comme les choses matérielles. Mais de Dieu il faut penser qu’il est bon, donc qu’Il ne nous trompe pas, donc que nous sommes dans une réalité.
  • 2) Il n’y a pas a priori de raison de le croire (à différence de la Bible et des simples observations qui sont de raisons de croire évolutionnisme et héliocentrisme faux), et donc on peut supposer que ce n’est pas vrai. Ceci revient bien-sûr à dire que sur les choses qui sont pertinent pour nous, on aura des raisons - ce qui est garanti seulement si … voir réponse précédente … de Dieu il faut penser qu’il est bon, donc qu’Il ne nous trompe pas, donc que nous sommes dans une réalité.


Après, que cette réalité soit en quelque manières comparable à des simulations d’ordinateurs dans sa structure (genre, Dieu aura des pouvoirs dessus comme le programmateur pour les pixels sur l’écran), ça c’est une autre question, à laquelle je n’ai pas de réfutation. Il y a des “Pentecôtistes”, genre Chuck Missler et Trey Smith qui proposent ce modèle pour la réalité matérielle : en soi, ce ne me paraît pas hérétique, et c’est à mille lieux des soupçons genre Matrix ou même de se supposer un-même une simulation.

Par contre, une fois qu’on prétend que notre esprit n’est que d’illusions nées de la matière cérébrale, alors, ceux qui imaginent ça, ils ont une vue d’eux-mêmes qui est semblable à votre question : Comment peut-on savoir qu'on n’est pas des simulations ? Et la réponse implique donc : en ne pas étant matérialistes.

Tuesday, 3 October 2017

Isolation et problèmes sociaux


deretour : Georges Fennech inquiété par sa réussite. · Deux jours, une même asso · New blog on the kid : Bernard Antony et l'AGRIF sur les Égorgements de Marseille · Répliques Assorties : Isolation et problèmes sociaux

Q
S’isoler d’autrui indique-t-il un problème de santé mentale ?
https://fr.quora.com/S%E2%80%99isoler-d%E2%80%99autrui-indique-t-il-un-probl%C3%A8me-de-sant%C3%A9-mentale/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rpdmd:
Réponse demandée par Joseph Aboulaye Strub

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Surtout si une communauté a cette impression d’un homme, ça indique un problème social qu’il a avec cette communauté.

Il y a des gens dont on veut normalement s’isoler.

Il y a des gens dont on ne veut normalement pas la compagnie.

Donc, si ces gens prétendent que quelqu’un “s’isole d’autrui”, parce qu’il s’isole d’eux, alors il peut avoir un très gros problème social.

Surtout s’il n’a pas d’internet, ou si ces gens là essaient de limiter son accès à internet, et surtout si ces gens arrivent à contrôler la jeunesse de chez eux, pour qu’il ne trouve pas de compagnie plus jeune qu’eux.

Friday, 29 September 2017

Machine à remporter le temps ...


Q
S'il était possible pour une personne seule de faire un seul voyage dans une machine à voyager dans le temps, et qu'il voulait changer le monde pour le mieux, quand et où devrait-il aller et que devrait-il faire ?
https://fr.quora.com/Sil-%C3%A9tait-possible-pour-une-personne-seule-de-faire-un-seul-voyage-dans-une-machine-%C3%A0-voyager-dans-le-temps-et-quil-voulait-changer-le-monde-pour-le-mieux-quand-et-o%C3%B9-devrait-il-aller-et-que-devrait-il-faire/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu il y a 1 h
Faire un peu de chasse à serpent en Éden?

Sérieusement, il y a une raison pourquoi Dieu ne nous permet pas ce genre de trucs pour changer l’histoire.

Notre Seigneur et la Sainte Vierge ont fait une beaucoup plus belle “chasse à serpent” au Calvaire.

à noter:
"8 Vues"
"Non publié publiquement."

Commentaire:
qu'est-ce que ça veut dire "Non publié publiquement"? J'avais pleinement l'intention de publier la réponse en plein public sur quora, qu'est-ce que ce passe?

Wednesday, 27 September 2017

Absolutions, Indulgences, "Réforme"


Q
Pourquoi les chrétiens présentaient des confessions aux prêtres et croyaient que la peine de Dieu pour le péché pourrait être achetée avec de l'argent ? Les réformes apportées par Martin Luther étaient-elles obligatoires pour connaitre Dieu ?
https://fr.quora.com/Pourquoi-les-chr%C3%A9tiens-pr%C3%A9sentaient-des-confessions-aux-pr%C3%AAtres-et-croyaient-que-la-peine-de-Dieu-pour-le-p%C3%A9ch%C3%A9-pourrait-%C3%AAtre-achet%C3%A9e-avec-de-largent-Les-r%C3%A9formes-apport%C3%A9es-par-Martin-Luther-%C3%A9taient-elles-obligatoires-pour-connaitre-Dieu?__nsrc__=4


RpDmd
Réponse demandée par Karima Cherraq

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu il y a 2 heures
"Pourquoi les chrétiens présentaient des confessions aux prêtres"

Présentent. La confession n'a pas cessé, et appeler les Protestants (chez la plupart de leurs sectes, ça a cessé) "les Chrétiens", c'est comme d'appeler les Druses "les Musulmans".

Parce que Dieu Lui-Même a donné à ses Apôtres, Pierre, Andrée, Jacques et Jean et les autres (sauf Judas, qui était déjà absent comme traître) le pouvoir d'absoudre. L'évangile de St Jean chapitre 20, les versets 21 et les suivants, jusquà 24 ou 25.

"et croyaient que la peine de Dieu pour le péché pourrait être achetée avec de l'argent ?"

On ne croyait certainement pas ça, l'absolution ne coûte pas d'argent. Par contre, on croit que des aumônes peuvent contribuer à effacer des peines résiduelles pour quelqu'un que est déjà pardonné, comme prières, comme jeûnes.

"Les réformes apportées par Martin Luther étaient-elles obligatoires pour connaitre Dieu ?"

Au contraire, il n'apportait pas de vraies réformes, mais il était un séditieux, un rebelle contre l'église de Dieu.

Français et Anglais


Q
Pourquoi l'anglais possède-t-il beaucoup plus de mots que le français ?
https://fr.quora.com/Pourquoi-langlais-poss%C3%A8de-t-il-beaucoup-plus-de-mots-que-le-fran%C3%A7ais/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu lundi
Vous comptez sans doute sur les mots contenus dans un lexique normal de chaque langue.

  • parce que l’anglais compte davantage de variantes acceptables : l’écossais n’est pas juste un patois, on a écrit Auld lang syne, non?
  • parce que l’anglais standard adopte plus facilement des mots des variantes;
  • peut-être aussi parce que l’anglais aime davantage différencier les mots pour diverses usages ou contextes : ox et beef en anglais correspondent à boeuf en français, swine, hog, pic et porc en anglais correspondent à porc en français, calf et veal en anglais correspondent à veau en français … les Anglais utilisent le mot français sur la table, le ou les mots non-français pour l’animal vivant : ceci étant un exemple, mais il y a d’autres groupes des mots avec d’autres sources pour diverses contextes, ou le français économise davantage la variation du vocabulaire.


George Géal-Killy
lundi
Sur le dernier point c'est surtout l'inverse qui est vrai. Quand un mot anglais va servir pour plusieurs sens, chaque sens aura un ou plusieurs mots français attribués.

Hans-Georg Lundahl
lundi
Vous pouvez me donner un exemple?

George Géal-Killy
lundi
Regardez dans n'importe quel dictionnaire français anglais. Comparez les entrées.

Par exemple quand j'ai reçu votre réponse je regardais justement toutes les possibilités en français pour le mot idiom en anglais.

Pour 3 définitions liées à ce mot où en anglais on utilisera toujours idiom, en français il y a 5 mots/groupes de mots différents.

Je me souviens avoir eu la même discussion avec le mot kick où c'est encore plus flagrant. Évidemment le mot look étant l'exemple suprême.

C'est pourquoi c'est énervant de chercher depuis l'anglais car pour tomber sur le mot précis recherché en français il faut souvent se taper toute la liste.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 20 heures
Je trouve que vous devriez faire l’expérience de regarder chaque mot français si c’est juste idiom qui va en anglais, je ne crois pas.

George Géal-Killy
Il y a 19 heures
C'est un exercice que je fais en permanence. L'anglais étant plus vague cela peut aller de prendre des mots qui sont présentés comme synonymes mais ce n'est pas toujours le cas en français et ils ne sont pas toujours considérés comme synonymes. Vous pouvez faire le test vous même. Pour chaque synonymes d'idiom que vous trouverez, vous aurez 3 ou 4 mots français qui ne seront pas utilisés pour traduire idiom mais bien une idée toute autre. Par exemple a saying ne peut pas être traduit par un idiome en français alors que idiom en anglais peut le remplacer. Car chaque mot a une signification bien précise. Cela permet d'apporter plus de nuance. C'est pourquoi il faut chercher plus longtemps pour voir si le mot anglais respecte bien la nuance qu'on veut apporter.

Et c'est aussi pourquoi les phrases en français sont plus longues car le vocabulaire est plus divers.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 3 minutes
idiom / saying

“pull sn’s leg”

ça ne veut pas dire au litéral de tirer la jambe de qqn, c’est un dicton (saying) idiomatique (et on dit idiom dans le sens d’idiomatic saying) pour rouler quelqu’un dans la farine.

(And no, the French are not literally rolling someone in flour, its a saying, an idiom, it’s their way of saying “pull sn’s leg”)

Dans ce contexte précis, les mots sont synonymes en anglais.

Par contre, “he has an old-fashioned idiom” ne peut pas être remplacé par “he has an old-fashioned saying” ce qui voudra dire autre chose. L’un veut dire que sa diction, son idiome, est en général un peu antiqué, l’autre que tel dicton antiqué ou même “à l’ancienne” est incessamment répété par lui.

Et quand aux dictons qui sont plutôt proverbes que d’images quand on parle d’autres choses, on ne les appelle pas idioms.

L’anglais n’est donc pas si vague que ça, c’est votre maîtrise de cette langue qui l’est.

En anglais, chaque mot a une signification précise … par contexte bien formulé, comme en français. (À part les calembours où un mot en a deux pour tel contexte bien formulé).

Tuesday, 19 September 2017

Prof Solitaire nie le Déluge, comme d'hab


En revanche, il donne des images très beaux des créatures préservés d'environ ce temps.

Prof Solitaire : Jon Hughes
http://profsolitaire.blogspot.com/2017/08/jon-hughes.html


Hans Georg Lundahl
a dit…
Pas mal!

Environ des temps du Déluge, ou de qqs "mudslides" un peu plus tard, j'imagine?

voir aussi mon message

(ps, très bienvenu à me dire comment dire "mudslide" en français, y compris deux mots, si québecois et français-de-France sont différents)

Prof Solitaire
a dit…
  • 1- Je sais que c'est une perte de temps de te le dire, Hans, mais ton déluge biblique n'a jamais eu lieu.

  • 2- Mudslide, c'est glissement de terrain.


Hans Georg Lundahl
a dit…
  • 2) Merci pour la glosse, glissement de terrain!

  • 1) Prenons la question du Déluge, alors .... pendant un Déluge, pas sur n'importe quel modèle, mais un modèle qui permet à des sédiments d'être formés pendants, à grandes hauteurs, n'est ce pas probable, pas juste qu'il y ait eu des glissements de terrain soumarins pendant, mais aussi après, avant que ça sèche?


Prof Solitaire
a dit…
Hans, l'histoire de la planète, qui est vieille de plusieurs milliards d'années, est parsemée d'événements cataclysmiques comme des inondations et des glissements de terrain. Mais ces phénomènes n'expliquent pas l'existence de tous les fossiles. De plus, il est profondément malhonnête d'associer n'importe quel indication d'inondation préhistorique à ton déluge biblique.

Mais je perds mon temps à te répéter ces évidences...

Hans Georg Lundahl
a dit…
"l'histoire de la planète, qui est vieille de plusieurs milliards d'années"

On a des écrivains qui ont écrit d'histoire il y a 1400 ans, genre Grégoire de Tours.

Vous avez des écrivains qui ont écrit d'histoire il y a 14 000 000 ans ou 14 milliards ou même juste 14 000? Sinon, ce n'est pas histoire, car pas connu de manière historique, et alors, au lieu d'être histoire, c'est de la reconstruction.

"est parsemée d'événements cataclysmiques comme des inondations et des glissements de terrain."

À moins que ces événements se soient concentrés dans et juste après le Déluge de Noé (événement historique!), bien-sûr.

"Mais ces phénomènes n'expliquent pas l'existence de tous les fossiles."

Un squelette qui n'est pas vite couvert va vite être détruit, et ne va pas être fossilisé. Ce genre d'événement au moins explique la quasi totalité des fossiles.

"De plus, il est profondément malhonnête d'associer n'importe quel indication d'inondation préhistorique à ton déluge biblique."

Même s'il y en a tellement qu'on peut fort soupçonner que si elles étaient de même temps, ce serait le Déluge?

Et "préhistorique", pour un Chrétien ce mot convient, soit à une époque d'une histoire nationale, ayant ses écrits plus tard que la tradition hébreue, soit aux six jours jusqu'à la Création d'Adam.

Parler de préhistorique dans un autre sens présuppose ce que vous devriez plutôt essayer à prouver ... qu'il y ait eu, pour l'histoire universelle, une vraie et universelle préhistoire.

Vous allez fournir un argument, j'imagine, même en perdant le temps?


Il ne l'a pas fait ...

Friday, 15 September 2017

Heureux de ne pas être Ufologue Accrédité


HGL's F.B. writings : Temoin d'un faux miracle, abbattu par des policiers? · Répliques Assorties : Heureux de ne pas être Ufologue Accrédité

Q
Qui croit aux extraterrestres ?
https://fr.quora.com/Qui-croit-aux-extraterrestres/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Je partage l’avis de Gary Bates, créationniste jeune-terre australien, qui considère les manifestations extra-terrestres au moins parfois comme démoniaques.

Un démon de l’Enfer sait qu’il ne va jamais être heureux, que le plaisir qui lui reste est de torturer des hommes damnés, s’il arrive lui-même à les damner, au moins, et que donc, il lui importe de damner des âmes.

Il a donc un mobile pour tromper des gens pour qu’ils perdent leur salut.

Et, les gens hantés par des extraterrestres horribles, les “gris” des ufologues, sont à la fois trop effrayés pour aller chercher la Vérité dans la Bible ou dans le Catéchisme de St Pie X, et en même temps, ils sont déjà dans cette vie torturés par un démon.

D’autres peuvent certes être trompés, mais pas encore torturés, Gary Bates considère qu’il faut se méfier de chaque contact avec les si-dits “Pléyadiens” des ufologues, moins effrayants que les “gris”, mais également trompeurs. Je suis au moins d’accord dans le cas que ceux-ci se présentent de porteurs d’une “lumière” ou “connaissance” qui est en conflit avec la Vérité chrétienne, catholique.

Lui et moi, nous croyons les deux que les démons ne sont pas forcément tous, mais pour des divers raisons : lui croit davantage en maladies mentales pour pas mal des cas, moi je considère qu’il y a quelque possibilité qu’une manifestation considérée comme ufologique ne comporte pas la tromperie usuelle, de se présenter comme d’une “galaxie lointaine”, ni de directions malsaines, genre comme j’ai vu une victime de ces ovnis imaginer qu’il pourrait se rendre - avec d’argent emprunté de moi, j’ai rien donné là - à un vaisseau spatiale, et les extraterrestres allaient lui rendre pas mal, il aurait pu me payer beaucoup davantage, parait-il, mais je n’y croyais et je n’y crois pas. Ce genre d’emprise malsaine sur une personne indique que ses extraterrestres pourraient bien être des démons.

En fin, si vous en voyez, faites une prière, prononcez avec confiance les noms de Jésus, Marie et Joseph, et si c’est un démon, je suis assez sûrs qu’il vous devra quitter. Ou priez un Rosaire, un Chapelet.

Je n’en ai pas vus, moi, par contre trois choses dans le Ciel qui, avec ceci en mémoire, auraient pu être des manifestations ufologiques, donc probablement démoniaques. Et parce que j’étais plutôt branché sur Mathieu 24, je me posais la question pourquoi les étoiles qui tombaient du ciel n’étaient que trois, et je décidai de faire un chapelet pour trois personnes dont je considérais les âmes comme en danger. Et ça, ça fait 19 ou 20 ans, pas revues ces choses après.

Friday, 8 September 2017

Et ceci, était-ce une autre?


Était-ce une attaque contre "expertise informelle", cette question? · Et ceci, était-ce une autre?

La question, pas ma réponse.

Q
Dans quelle mesure peut on savoir à quel point nos connaissances sont limitées sur un sujet ?
https://fr.quora.com/Dans-quelle-mesure-peut-on-savoir-%C3%A0-quel-point-nos-connaissances-sont-limit%C3%A9es-sur-un-sujet/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Dans la mesure qu’on cherche de quoi s’exprimer dessus, et trouve une lacune.

Alors, idéalement, on cherche de la remplir, et à défaut de trouver des réponses, parfois, on en regarde les possibilités logiques et mathématiques.

Là on trouve parfois aussi à quel point les connaissances d’une expertise prétendument telle peuvent être limitées sur ce sujet.

Était-ce une attaque contre "expertise informelle", cette question?


Était-ce une attaque contre "expertise informelle", cette question? · Et ceci, était-ce une autre?

Q
Dans quelle mesure est il justifié de s'exprimer en public autoritairement sur un sujet qu'on ne connait pas ?
https://fr.quora.com/Dans-quelle-mesure-est-il-justifi%C3%A9-de-sexprimer-en-public-autoritairement-sur-un-sujet-quon-ne-connait-pas/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Répondu il y a 4 minutes, modifié
Si on ne connaît pas un sujet, normalement on ne s’exprime pas dessus.

Si on s’exprime dessus, alors on fait forcement la prétention de se connaître dessus. Au moins pour ce qui concerne la chose exprimée.

Après, si un autre considère que celui qui s’est exprimé ne connaît pas le sujet, normalement il s’agit d’un polémique qui veut dévaloriser ce qu’on dit dessus.

Notons ici une ou deux choses supplémentaires:

  • connaître un sujet et avoir une formation formelle dedans sont deux choses différentes;
  • c’est un peu dans l’air qui pourrait être visé, et avec un sujet et un “exprimeur public” non expert donné et une expression publique donnée je pourrais bien entendu être en désaccord grave (avec le poseur de la question) à la fois sur la prétendue non-compétence de l’exprimeur et sur le fait que le ton soit autoritaire.


En fait, il me semble que la faute est la plus commune chez des experts reconnus avec expertise formelle, car eux, ils peuvent se trouver dans la situation de vouloir défendre soit leur propre expertise soit celui du corps, et de trouver pénible de ne pas avoir une réponse.

En plus, en certains corps on se considère comme tellement plus scientifique que les autres, que par exemple un médecin qui n’est pas historien se sent très bien à l’aise de s’exprimer sur l’histoire de la médecine, sur l’histoire de la santé, sur l’histoire, sur l’histoire des sciences. La “mauvaise hygiène” du moyen âge semble par exemple être un bobard historique popularisé en partie à cause de la fac de médecine.

Wednesday, 6 September 2017

Une langue, ça s'invente


Ou, au moins pour les besoins d'une œuvre d'art, où les textes à fournir sont un corpus plus réduit que dans une situation d'usage orale réelle.

Une langue d'art est comparable à une langue déchiffrée sur peu de textes, par rapport à notre connaissance, sauf que pour une langue d'art, les textes sont tous d'une signification connue, donc déchiffrés, ce qui est moins sûr pour l'Étrusque ou le Sumérien.

Q
Sur quelle langue se base le dothraki ?
https://fr.quora.com/Sur-quelle-langue-se-base-le-dothraki/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
assez bon avant en apprentissage des langues
A répondu il y a 2 heures
Sur plus qu’une, évidemment!

La phonétique semble être basée sur l’arabe, mais ça ne concerne pas le vocabulaire ou la grammaire.

édito : le guttural du dothraki pourrait avoir une base en inuite plutôt qu’en arabe.

Sihem Soibinet-Fekih
Il y a 2 heures
Ah non c’est clairement pas de l’arabe.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 1 heure
C’est évident que ce n’est pas de l’arabe.

Par contre, sonne-t-il un peu comme l’arabe à l’oreille (et davantage pour ceux qui ne sont pas trop familiers avec l’arabe)?

Il parait que l’inventeur de cette langue ait dit que ça sonne davantage comme arabe aux gens qui ne connaissent pas l’arabe.

Q
Est-ce que la langue parlée dans Game of Thrones a des fondements linguistiques, comme le sont les langues "inventées" par Tolkien par exemple ?
https://fr.quora.com/Est-ce-que-la-langue-parl%C3%A9e-dans-Game-of-Thrones-a-des-fondements-linguistiques-comme-le-sont-les-langues-invent%C3%A9es-par-Tolkien-par-exemple/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
assez bon avant en apprentissage des langues
Répondu il y a 4 minute(s)
Oui, les langues sont en effet inventées (!) dans les deux cas sur un bon fonds de connaissance linguistique.

Si pour quenya vous pensez du finnois et de grec ancien, pour sindarin le gallois, alors pour dothraki vous devez penser plutôt à l’arabe. Bon, les sons gutturaux que je prenais pour inspirés de celui-ci sont peut-être plutôt de l’inuite. Il s’agit ici d’une base approximative de la phonétique. Sindarin ne partage pas tous les traits phonétiques du gallois, et dothraki pas tous les traits de l’arabe (de l’inuite). En phonétique, même.

Dans les deux cas, la base pour les traits phonétiques n’est pas du tout simplement une langue calquée ou quelque peu déguisée, comme vous pouvez constater, si vous êtes Arabophone (Esquimeau), pour l’arabe (l’inuite) et le dothraki.

Inventer une langue est une art, pas un bluff.

Tolkien était un grand écrivain et un grand inventeur de langues, pour Game of Thrones les deux rôles sont remplis par des personnes distincts.

G. R. R. Martin n’a pas inventé dothraki (à part quelques mots et phrases), et son inventeur, David J. Peterson n’a pas écrit les romans.

Bon, voici je trouve une autre description des bases pour dothraki:

Peterson drew inspiration from George R. R. Martin’s description of the language, as well as from such languages as Turkish, Russian, Estonian, Inuktitut and Swahili.


Dothraki language - Wikipedia

J’imagine que le Turc et le Suahéli sont plutôt inspirations pour la grammaire?

Monday, 28 August 2017

Blogguer (et gagner sa vie)


Q I
Comment créer son blog ?
https://fr.quora.com/Comment-cr%C3%A9er-son-blog/answer/Hans-Georg-Lundahl


Guy Frémont
a donné un vote positif pour ceci.

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu vendredi

  • Trouvez-vous un plateforme (blogger, wordpress, skyrock, livejournal, hautetfort …)
  • créez un compte
  • connectez-vous au compte et …
  • créez un blog suivant les instructions sur le compte.

    • a) url (à part la partie donnée par le plateforme)
    • b) titre.


  • Faites votre premier article, sur le sujet qui vous plaît.
  • Faites votre deuxième article, sur le sujet qui vous plaît.
  • Continuez de faire des articles.
  • Quand il y en a beaucoup, vous avez un blog digne à présenter pour des lecteurs (bon, déjà quand vous avez un seul article) mais aussi bientôt peut-être des difficultés à trouver un article. Alors, créez une page liée à d’articles successives qui ont pour fonction de constituer l’index de votre blog:

    Index XVII FR : Pentécôte à Assomption 2017

    Making Index Posts is Not Too Hard / Faire des messages index n'est pas trop dur


Q II
Est-ce qu'un blog traitant de sujets vastes pourrait être tout aussi fructueux qu'un blog de niche ? Si oui, comment ?
https://fr.quora.com/Est-ce-quun-blog-traitant-de-sujets-vastes-pourrait-%C3%AAtre-tout-aussi-fructueux-quun-blog-de-niche-Si-oui-comment/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu il y a 2 heures
Sujets vastes ou de niche, ça ne dépend pas de ça, mais de ce qu’apporte l’écrivain du blog.

Q III
Où puis-je trouver des sites web qui peuvent publier mes articles en français et en anglais ?
https://fr.quora.com/O%C3%B9-puis-je-trouver-des-sites-web-qui-peuvent-publier-mes-articles-en-fran%C3%A7ais-et-en-anglais/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Abdou Ahban

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu il y a 2 heures
Vous pouvez utiliser un blog pour vous autopublier.

Les plateformes anglophones que je connais ne vont pas vous empêcher à écrire aussi en français.

Q IV
Doit on payer 2 fois l'hébergeur internet si on a deux blogs ?
https://fr.quora.com/Doit-on-payer-2-fois-lh%C3%A9bergeur-internet-si-on-a-deux-blogs/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu il y a 1 h
Pour les hébergeurs payants, je ne sais pas.

Pour blogger, c’est gratuit et on a un nombre illimité de blogs, mais chaque blog est limité à 100 bloggueurs.

Q V
À partir de quand faut-il proposer du contenu payant sur son blog quand on ne propose que du contenu gratuit ?
https://fr.quora.com/%C3%80-partir-de-quand-faut-il-proposer-du-contenu-payant-sur-son-blog-quand-on-ne-propose-que-du-contenu-gratuit/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Il y a une meilleure solution, un même contenu peut être:

  • gratuit (sur le blog)
  • payant (dans des médias dérivés, genre livres ou compositions enregistrées)


et ça en même temps.

Vu que la forme non branché sur le web a des atouts qui vont donner des arguments de vente à l’autre forme du même contenu.

En plus, quand à mes compositions, la forme qui existe sur mon blog musical est la partition, donc, pour écouter sans de jouer un instrument, ça peut devenir intéressant de payer un musicien qui les joue, non?


La dernière phrase dans la dernière réponse porte sur ce blog ci:

musicalia
http://hglundahlsmusik.blogspot.com


Voir son Index général, et ses Conditions.

Tuesday, 22 August 2017

L'écriture de nouvelles


Q
J'ai 15 ans et j'aimerais écrire des nouvelles, sachant que je n'en ai jamais écrit. Par quoi commencer ?
https://fr.quora.com/Jai-15-ans-et-jaimerais-%C3%A9crire-des-nouvelles-sachant-que-je-nen-ai-jamais-%C3%A9crit-Par-quoi-commencer/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Justin Pinheiro

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Voici une méthode.

Vous connaissez les papiers A4?

Alors, on en prend qqs-uns, on les découpe en huit morceaux chacun (on peut le faire en pliant trois fois et ensuite déchirant), on fait une petite pile de morceaux de papier. Utilisez un élastique pour la tenir ensemble.

Ensuite, vous écrivez les choses qui vous paraissent intéressantes d’avoir dans la nouvelle, vous les posez dans l’ordre voulu. Une chose par morceau de papier.

Les choses déjà écrites, dans le bon ordre, en bas dans la pile, remettez l’élastique.

Ensuite, chaque fois qu’il vous arrive à inventer une nouvelle chose, prenez un morceau, à besoin faites davantage, écrivez dessus. ET mettez dans le bon endroit.

Des choses qui ne font pas partie de la suite des événements de la nouvelle, vous les mettez en haut de la pile, vous les ordonnez par systématique, pas chronologiquement. Par exemple une petite pile par personnage et une petite pile pour chaque autre facteur.

Et quand vous avez une pile de suffisante épaisseur, à votre goût, relisez le tout et commencez de la remettre sur du papier, avec un peu plus de détail. Dans un cahier normal.

OU allez directement sur l’ordinateur. Les principes sont les mêmes.

Mise-à-jour:

Q
Comment trouver des idées pour écrire ?
https://fr.quora.com/Comment-trouver-des-id%C3%A9es-pour-%C3%A9crire/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Justin Pinheiro

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Briais a tort en disant qu’on peut écrire (une histoire) sans idées.

Donc, pour écrire des nouvelles, des poëmes, des essais etc, faut bien d’idées.

Bon, dans les idées qui vous intéressent, dirais-je!

Allez où-conque vous les trouvez, relisez (ou reregardez), essayez de trouver encore plus.

Sunday, 20 August 2017

Mon français


Q
En tant que Francophone, est-ce que vous hésitez fréquemment dans le choix des mots français à employer, quand vous rédigez une réponse sur Quora français ? Si oui, comment vous y prenez-vous pour trouver le bon mot ?
https://fr.quora.com/En-tant-que-Francophone-est-ce-que-vous-h%C3%A9sitez-fr%C3%A9quemment-dans-le-choix-des-mots-fran%C3%A7ais-%C3%A0-employer-quand-vous-r%C3%A9digez-une-r%C3%A9ponse-sur-Quora-fran%C3%A7ais-Si-oui-comment-vous-y-prenez-vous-pour-trouver-le-bon-mot/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Nico Lei

Hans-Georg Lundahl
assez bon avant en apprentissage des langues
A répondu 12 août
Ni fréquemment, ni trop rarement non plus.

Un terme technique, je regarde wikipedia anglais, change vers l'article homologue en français, p ex. Ou retrouve le bon terme par mémoire avant de le trouver sur le web.

Heureusement pour mes lecteurs, pas de signe de ces délais dans le réponse écrite.

Guy Frémont
12 août
Avez-vous fait l’exercice inverse, càd aller sur Wiki en français, puis passer à l’anglais si nécessaire ?

Hans-Georg Lundahl
13 août
Ça m’est arrivé aussi, je pense, mais moins souvent, car je cherche moins souvent un mot en anglais.

Encore, il m’arrive en général moins souvent de ne pas être sûr de la signification d’un mot donné que de chercher le mot pour un concept donné.

[Il m'est arrivé de prendre la wikipédie francophone seule, pour avoir le genre d'un mot non-vivant en féminin, ou le -e ou son absence pour un mot masculin. Je ne suis pas francophone de souche.]

Q
Comment apprendre la langue française en Suède ?
https://fr.quora.com/Comment-apprendre-la-langue-fran%C3%A7aise-en-Su%C3%A8de/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu 12 août
Dans l'école publique (ou parfois privée; mais celle-ci est rare) moyennant ce choix comme deuxième langue étrangère, un choix qui se fait à 13 ans (pour la 7ème classe, comme on dit chez nous), après l'anglais enseigné depuis 9 and (3ème classe). On peut aussi prendre allemand ou espagnol, sachant déjà parler l'allemand, j'ai choisi le français.

Ou comme troisième langue étrangère, pour le lycée L ou S (10ème classe / "1er cercle", à partir de 16). Même choix plus encore d'autres. Là, j'ai choisi l'allemand, pour brûler des horaires avec un examen précoce.

Saturday, 19 August 2017

Commercialiser Trafic ou Textes d'un Blog?


Q
Comment monétiser le trafic de mon blog, autrement que par l'affiliation ?
https://fr.quora.com/Comment-mon%C3%A9tiser-le-trafic-de-mon-blog-autrement-que-par-laffiliation/answer/Hans-Georg-Lundahl


Rp dmd
Réponse demandée par Alain Hollemaert

Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu 10 août
Pourquoi le trafic plutôt que les textes?

Alain Hollemaert
10 août
Parce que les textes du blog en question ne sont pas de nature à être transposés au format e-book par exemple?

Hans-Georg Lundahl
10 août
Pourquoi pas livre normal, alors?

Si c’est impossible a vendre comme livre, comment compter sur une monétisation?

Ou si vous voulez dire que leur suite n’est pas le suite des chapitres d’un livre, pourquoi pas faire des sélections ou offrir à des lecteurs-éditeurs de le faire?

Alain Hollemaert
10 août
Le thème du blog en question ne permet pas à son contenu, à ses articles, d'en faire un livre, ni numérique ni physique.

C'est pourquoi je pose la question sur Quora, afin de dégager d'autres idées de monétisation possibles auxquelles je n'aurai pas déjà pensé.

Hans-Georg Lundahl
13 août
Dans ce cas, vous avez probablement raison, quoique je me pose la question quel serait un thème qui ne permettrait pas de faire un livre. Bsr, vous n’êtes pas obligé de me le dire.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Je viens de regarder un peu, ça semble être apte pour une publication du genre Reader’s Digest.

Si vous n’avez pas le copyright, si vous rebloguez bcp, pourquoi pas vous mettre en commun avec les bloggueurs originaux?

Wednesday, 9 August 2017

Pourquoi travaille-t-on plus aujourd'hui qu'au Moyen Âge? (quora)


J'ai appris qu'au Moyen Âge, on travaillait moins longtemps qu'aujourd'hui. Comment en est-on arrivé à travailler plus longtemps ?
https://fr.quora.com/Jai-appris-quau-Moyen-Âge-on-travaillait-moins-longtemps-quaujourdhui-Comment-en-est-on-arrivé-à-travailler-plus-longtemps/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl, Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR

Répondu il y a 3 minute(s)

France, Ancien Régime : les évêques commencent à avoir des penchants jansénistes (sous par exemple le régime de Colbert) et reduisent les jours des saints vraiment fériés.

Angleterre et Écosse, entre Réforme et Révolution Industrielle : la Réforme, plus radicale encore en Écosse qu'en Angleterre (les Calvinistes d'Écosse abolissaient le Noël! Ils réduisaient les jours fériés de Pâcques à Vendredi Saint et - férié en tout cas, car Dimanche - Jour de Pâcques), réduit les fêtes christiques et abolit tous ou presque tous les jours des saints (le presque, c'est pour Angleterre).

Révolution Industrielle : en théorie, le fait qu'une machine remplace des hoeurs de main-d'oeuvre en multipliant leur productivité, en théorie donc, elle aurait pu augmenter le temps libre, chose qui a été atteinte récemment dans l'Occident par le Syndicalisme, mais par libre compétition et par prolétarisation des masses et donc le fait qu'elles deviennent plus manipulables, généralement a tellement augmenté certains besoins que davantage de travail devient nécessaire, et ceci fut longtemps l'effet majeur de la méchanisation.

Quand vous travailliez en bas d'un escalier et dormiez en haut de celle-même, vous n'aviez pas besoin des trains et des bus. Quand les chaussures et vêtements portés dans une ville y étaient souvent produits, il y avait moins de besoins de transports de marchandises. Quand les parents décidaient (surtout en pays catholiques) si les enfants mâles devaient être scolarisés ou aller dans un apprentissage, moins de manuels scolaires, moins de règles de millimètres, moins de stylos et crayons à plomb avaient besoin d'être achetés ou donc produits. Et de ceci vient que pas mal avaient moins à faire en s'en sortant bien que de nos jours, avant les Industralismes et Industrialisations.

On prétend souvent que les paysans, n'ayant pas de tracteurs, eux au moins travaillaient plus dur. Et "en plus" eux, ils étaient la plupart. Non. Puisque le paysans étaient 9/10 de la population, ou 19/20, selon les estimations, chaqu'un devait produire pour soi-même (avec famille) et pour encore 1/10 ou 1/20 de famille.

Maintenant, avec tracteurs, les paysans sont 1/10 ou 1/20 (selon les pays), et doivent produire pour encore 9 ou pour encore 19. Ils sont en plus privés du travail de leurs enfants préados et ados, voir parfois tanguis, par une législation qui les réquiert placés en école. Et exposés à de la compétition d'autres pays, dont certains avec des salaires et des prix plus bas que chez nous.

Et évidemment, la plupart des métiers ayant davantage de loisir du rythme, on n'avait pas besoin de faire des percolateurs automatiques de café, on aurait fait (ou faisait sur Sicile ou Chypres ou les royaumes des Croisés) du café comme aujourd'hui encore le font les Turcs et les Arabes (sans oublier les Grecs).

Friday, 7 July 2017

Existe-t-il une expérience ou une observation prouvant que la Terre tourne autour du Soleil ?


New blog on the kid : Parfois il y a d'occasions d'avoir stimulance intellectuelle même en français · Répliques Assorties : Les âmes ou non des étoiles et des planètes · En quora sur l'héliocentrisme · Existe-t-il une expérience ou une observation prouvant que la Terre tourne autour du Soleil ?

Ici, je ne donne pas de réponse moi-même, j'attends les réponses des autres pour les commenter, c'est à dire pour les réfuter.

Car, si j'avais donné la réponse "non", que pourrait-ce ajouter sauf que de provoquer des gens à écrire la même chose exactement que les réponses déjà sollicitées par la question?

Q
Existe-t-il une expérience ou une observation prouvant que la Terre tourne autour du Soleil ?
https://fr.quora.com/Existe-t-il-une-exp%C3%A9rience-ou-une-observation-prouvant-que-la-Terre-tourne-autour-du-Soleil


Ivan Thiébault
A répondu 20 juin
Je pense avoir une réponse assez simple, mais des scientifiques plus chevronnés pourront me corriger.

On a déjà envoyé des sondes survoler toutes les planètes du système solaire, et donc on connaît leur taille. Jupiter est la plus grosse, et par sa composition on sait qu’elle aurait pu devenir une étoile si elle avait été plus massive. Le soleil, lui, en est une, donc il est forcément plus massif que Jupiter.

Or on sait également que ce sont les corps les plus petits qui gravitent autour des plus gros (c’est un peu plus compliqué que ça mais je simplifie) et jamais l’inverse. Cela a été démontré par les lois de Newton.

Donc toutes les planètes du système solaire, y compris la Terre, tournent autour du Soleil, qui lui-même tourne autour du centre de la Voie Lactée.

Hans-Georg Lundahl
30 juin
“Or on sait également que ce sont les corps les plus petits qui gravitent autour des plus gros (c’est un peu plus compliqué que ça mais je simplifie) et jamais l’inverse. Cela a été démontré par les lois de Newton.”

Sauf que ceci n’est vrai que dans la mesure que les astres sont régis par des forces newtoniennes aveugles uniquement.

Avec un Dieu qui tourne le tout autour de la Terre chaque jour, et un ange par corps céleste du système solaire (la Terre étant dedans mais n’en faisaint pas partie), y compris du Soleil, mais aussi un ange pour la Lune, le Géocentrisme est évidemment possible.

Fanis Michalakis
CPGE Physique & Mathématiques, CPGE Lycée Joffre
A répondu il y a 1 h
La réponse d'Ivan est tout à fait correcte, mais je voudrais l'étayer avec une observation réelle, qui a été faite pour la première fois en 1609 par un certain Galilée.

À l'époque, Copernic avait déjà proposé sa thèse de l'héliocentrisme depuis un siècle environ. Galilée, utilisant la lunette astronomique, à l'invention toute récente, remarqua que les lunes de Jupiter semblaient tourner autour de Jupiter, et non pas autour de la Terre comme le soutenait la thèse de Ptolémée/Aristote selon laquelle tout (Soleil, planètes, étoiles, …) tourne autour de la Terre. On rejoint d'ailleurs là l'idée que (en gros), les corps les moins massifs orbitent autour des plus massifs.

Pour moi (et pour des physiciens comme Stephen Hawking), c'est cette observation qui fut vraiment fatale à la théorie de Ptolémée/Aristote, surtout qu'à peu près au même moment, Kepler proposera des orbites elliptiques au lieu de circulaires, et qu'alors les mouvements des astres que proposait la théorie de l'héliocentrisme coincidèrent (presque) parfaitement avec les observations.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 2 minutes
"Galilée, utilisant la lunette astronomique, à l'invention toute récente, remarqua que les lunes de Jupiter semblaient tourner autour de Jupiter, et non pas autour de la Terre comme le soutenait la thèse de Ptolémée/Aristote selon laquelle tout (Soleil, planètes, étoiles, …) tourne autour de la Terre."

  • a) les théories d'Aristote et de Ptolémée disaient rien de tout sur les lunes de Jupiter, puisque c'est bien après leur décès que Galilée les a observées;

  • b) la théorie de Ptolémée permet que telle ou telle chose tourne autour d'un épicentre, faisant un épicycle, quand l'épicentre tourne autour de la Terre;

  • c) la théorie de Tychon Brahé (déjà existente à l'époque de Galilée) soutenait que Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne avaient comme épicentre le Soleil et l'observation des lunes de Jupiter serait très bien explicable comme ajoutant juste un troisième niveau de cycles.


"On rejoint d'ailleurs là l'idée que (en gros), les corps les moins massifs orbitent autour des plus massifs."

Idée par ailleurs pas formulée en termes Newtoniens même à cette époque. Idée qui est en partie soutenue par l'observation même pour un Tychonien, mais qui pour être érigée en loi devait être soutenue âr une métaphysique matérialiste - ce qu'est probablement la vôtre.

"surtout qu'à peu près au même moment, Kepler proposera des orbites elliptiques au lieu de circulaires,"

Riccioli était un Tychonien à orbites elliptiques au lieu de circulaires (et il était contre Kepler en causes matérialistes, Kepler ayant soutenu que le Soleil tienne les planètes en orbite par magnétisme).

"et qu'alors les mouvements des astres que proposait la théorie de l'héliocentrisme coincidèrent (presque) parfaitement avec les observations."

Mais les mouvements des astres que proposait le géocentrisme tycho-ricciolien coïncidèrent tout aussi bien avec les observations, et sur une observation mieux, à savoir notre observation d'un Terre immobile.

"Pour moi (et pour des physiciens comme Stephen Hawking), c'est cette observation qui fut vraiment fatale à la théorie de Ptolémée/Aristote,"

Oui, on sait, l'enseignement de la logique est fort dégradé de nos jours, et certains prennent histoire des sciences pour un succédanée de la bonne logique.

Tuesday, 27 June 2017

En quora sur l'héliocentrisme


New blog on the kid : Parfois il y a d'occasions d'avoir stimulance intellectuelle même en français · Répliques Assorties : Les âmes ou non des étoiles et des planètes · En quora sur l'héliocentrisme · Existe-t-il une expérience ou une observation prouvant que la Terre tourne autour du Soleil ?

Q
Quel est le changement apporté en astronomie par la théorie de l'héliocentrisme ?
https://fr.quora.com/Quel-est-le-changement-apport%C3%A9-en-astronomie-par-la-th%C3%A9orie-de-lh%C3%A9liocentrisme/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
géocentrisme, oui, terre plate, non (aussi sur mes blogs)
Vient de répondre
Plusieurs.

D’abord, l’héliocentrisme lui-même, non prouvé, mais accepté.

Il importe immédiatement que le Soleil serait plus stable que la Terre sur le plan du Système Solaire ou de l’Univers entier (ceci les premiers versions, sauf celle de Giordano Bruno).

Ensuite il importe - dans une première application - que le phénomène décrit par Bessel en 1838 a été identifié (à mon avis comme géocentrique par une erreur) comme étant parallactique, c’est à dire un phénomène optique de notre point de vue plutôt qu’un mouvement intrinsèque à par exemple 61 Cygni ou à alpha Centauri.

Comme, dans une autre application - celle-ci aussi première ou directe - le phénomène de 1725–1727 décrit par Bradley et Molineux a été identifié comme une autre phénomène optique dépendant du mouvement que l’héliocentrisme suppose que nous avons. Aussi plutôt qu’intrinsèque à gamma Draconis et les autres.

Ensuite viennent les applications un peu plus éloignées, comme en seconde lieu les trigonométries qui donnes des distances stellaires dites “proches”, en troisième lieu les statistiques stellaires par Herschel qui commencent avec quelques-unes de celles-ci par rapport à leur luminosités apparentes de la Terre, ensuite en quatrième lieu les distances déterminés par référence aux types d’étoiles délimités dans ces statistiques, quand la parallaxe n’est pas vérifiable, et en cinquième lieu la cosmologie moderne des années 1920 et 1930 qui a été tellement romantisé depuis en par exemple Guerre des Étoiles ou Lauréline et Valérian.

Une étape importante, entre les premiers débats sur l’Héliocentrisme qui aboutissent plutôt à son rejet avec la condamnation de Galilée et l’Almagestum Novum de Riccioli et son acceptation plus tard à été l’introduction du Newtonisme dans la physique, avec comme corrolaire la réduction de l’univers de Galilée à un simple système solaire parmi autres, comme chez Laplace, il me semble.

Ceci avait été proposé déjà par Giordano Bruno avec la modification très hérétique que le Saint Esprit ne serait que l’âme du monde de notre système solaire et les autres en auraient d’autres âmes de mondes.

Il s’agit là d’une tentative de réduire Dieu à son univers ou plus directement de faire égaler l’univers créé à son créateur.

Et ça a été dans cette perspective (sans sa dimension hérétique en théologie) que l’on s’imaginait un univers infini avec des mondes infinis (ou systèmes solaires tels) qui rendait impossible de prendre le phénomène de Bradley et possible de prendre le phénomène de Bessel pour parallaxe.

Avec un univers à la Galilée, ça aurait été plutôt le phénomène de Bradley qui aurait été parallactique - jusqu’à découvrir que le phénomène de Bessel rend le mouvement annuel des étoiles pas totalement égal en étendue. Et alors, Bessel aurait juste infirmé ce que Bradley avait confirmé pour Galilée et sa prédiction d’une parallaxe qui sera visible une fois qu’on aura des meilleurs télescopes.