Monday, 20 March 2017

Sur le scandale pédophile d'Australie


Commentaires sur
Le Blog du Prof Solitaire : Église pédophile d'Australie
http://profsolitaire.blogspot.fr/2017/03/eglise-pedophile-daustralie.html


Ce message,
dans le texte:
Une enquête australienne a rendu publics des chiffres tout simplement écoeurants à propos des crimes commis par des prêtres catholiques pédophiles dans ce pays.

Extraits de la nouvelle:

[Les extraits]
An inquiry examining institutional sex abuse in Australia has heard 7% of the nation's Catholic priests allegedly abused children between 1950 and 2010.

In one religious order, over 40% of church figures were accused of abuse.

Over 4,440 people claim to have been victims between 1980 and 2015, the Royal Commission into Institutional Responses to Child Sex Abuse was told.

(...) One victim said he was sexually abused by his Catholic Christian Brother teacher in his classroom, with other students ordered to look away.

In another case, the inquiry heard allegations that a priest threatened a girl with a knife and made children kneel between his legs.

(...) Gail Furness, the lead lawyer assisting the commission in Sydney, said more than 1,000 Catholic institutions across Australia were identified in claims of sexual abuse, with a total of 1,880 alleged perpetrators between 1980 and 2015.

The average age of the victims was 10.5 for girls and 11.5 for boys. On average, it took 33 years for each instance of abuse to be reported.

The victims' stories were "depressingly similar", Ms Furness said.

"Children were ignored or worse, punished. Allegations were not investigated. Priests and religious [figures] were moved. The parishes or communities to which they were moved knew nothing of their past."

Anthony and Chrissie Foster, the parents of two girls who were abused by their parish priest, said the Catholic Church had shown "no mercy, no remorse. Nothing."

"For so long this has been the way they acted to hide perpetrators, to move them on, with no regard for children whatsoever, that other children have become victims, and suffered this terrible fate," they told ABC news.

Abuse survivor Andrew Collins told the BBC it had been "drummed into his head" by the four men who abused him between the ages of seven and 14 - two teachers, a priest and a Catholic Brother - that he was the one who had "done wrong".

"I did try to tell my mum once and she said it was absolute rubbish and a man of God would never do such a thing," he said.

The royal commission also detailed the number of abuse claims against 10 religious orders, with data showing that four orders had allegations of abuse against more than 20% of their members.

(...) Francis Sullivan, chief executive of the Truth Justice and Healing Council, which is co-ordinating the Catholic Church's response to the inquiry, said the data reflected "a massive failure'' by the church to protect children.

(...) Abuse survivor Mr Collins suggested Australian state laws that allow organisations to be declared criminal should be applied to the Catholic Church over the rape and abuse of children within orders.

Le message continue
dans ses propres mots
Tout simplement dégueulasse...

Je ne comprendrai jamais pourquoi cette putain de religion ne s'écroule pas complètement après de tels scandales...

"À lire également:"
[je passe, sauf ceci: Et maintenant, un peu de morale catholique... ]

Nos commentaires
entre 7 mars 2017 à 09:41:00 UTC−5 et 13 mars 2017 à 05:11:00 UTC−4, un épilogue 20 mars 2017 à 08:07:00 UTC−4.

Hans Georg Lundahl a dit…
Comment serait-ce, si vous n'êtes pas fanatiquement anticatho, bsr, de différencier entre crime avéré et allégation?

Ou l'anglo-hate, serait-ce un facteur qui baisserait aussi votre niveau linguistique en anglais?

La nouvelle parle d'allégations et d'accusations, vous parlez des "crimes commis".

Prof Solitaire a dit…
Compte tenu de tout ce que l'on sait à propos de ces scandales qui ont éclaté dans pays après pays depuis des années, tu considères donc que la majorité de ces allégations sont infondées?

Pourtant, tout semble indiquer que dans la très vaste majorité des cas, les plaintes de ce genre sont fondées.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes:

3,400 sexual abuse cases
That’s how many credible cases of abuse had been referred to the Vatican from 2004 to 2014, according to the Vatican’s U.N. ambassador in Geneva, Archbishop Silvano Tomasi.

2,572 priests sentenced to a lifetime of penance
Another 848 over the last decade had been defrocked, according to Tomasi. The others were sentenced to penance and other mild religious sentences.

Pope Benedict XVI defrocked 384 priests in 2 years

Source:
http://www.vocativ.com/235015/by-the-numbers-the-catholic-churchs-sex-abuse-scandals/

Tout semble indiquer que la réalité est encore pire que ce que l'on croit.

Source:
https://www.theguardian.com/australia-news/2017/feb/06/victims-say-catholic-church-data-on-child-abuse-underestimates-scale-of-offending

Est-il possible que certaines de ces allégations soient infondées? Bien sûr. Les prêtres accusés de ces crimes ont-ils droit à la présomption d'innocence et à un procès juste et équitable? Évidemment.

Mais tout semble indiquer que les fausses accusations de ce type d'abus sont un phénomène très marginal.

Prof Solitaire a dit…
Laisse-moi deviner, Hans, tout ceci est un vaste complot planétaire des francs-maçons, c'est ça?

Hans Georg Lundahl a dit…
C'est déjà une belle nouvelle que des prêtres indignes soient défroqués!

"3,400 sexual abuse cases - That’s how many credible cases of abuse had been referred to the Vatican from 2004 to 2014, according to the Vatican’s U.N. ambassador in Geneva, Archbishop Silvano Tomasi."

Il pourrait être biaisé - vue l'histoire des autoflagellations du clergé soi-disant Catholique depuis Vatican II.

Mais 3 400 c'est sur l'échelle de tout le monde.

"2,572 priests sentenced to a lifetime of penance Another 848 over the last decade had been defrocked, according to Tomasi. The others were sentenced to penance and other mild religious sentences. Pope Benedict XVI defrocked 384 priests in 2 years"

Les 848 et les 384 (ou les 848 dont les 348?) c'est du sérieux. C'est aussi sur l'échelle de tout le monde.

Les autres ... ça se pourrait qu'il s'agisse d'attouchements ou des choses pas tout à fait anodins, mais pas si mal comme de sodomiser un garçon.

Encore, 1,880 perpétreurs (dans un seul pays) semble beaucoup par rapport à ce qui a été condamné dans le passé.

Et Australie est un pays où un complot pourrait viser des prêtres catholiques, ainsi que le pourrait une hystérie populaire sans complot aussi.

fylouz a dit…
Et puis peut-être qu'ils les ont simplement séduits. Hein ? Hans.

Hans Georg Lundahl a dit…
Même avec une simple séduction, s'il s'agit d'un garçon, le prêtre doit être défroqué.

Il y a une raison pourquoi "le défroqué" était une figure de honte, et pourquoi la presse catholique de l'époque avec les caricatures de l'Abbé Combes voulait insinuer que ce laïcard d'Émile Combes équivalait à un défroqué.

Jusqu'à Vatican II, cette discipline était en vigueur, ou peut être jusqu'à un peu avant.

fylouz a dit…
"Même avec une simple séduction, s'il s'agit d'un garçon, le prêtre doit être défroqué."

Donc, s'il s'agit d'une fille, c'est correct ?

Hans Georg Lundahl a dit…
Si c'est une fille, ce n'est pas correct, vu que le prêtre célibataire consacré ne peut pas l'épouser, mais si c'est une fille pubère, c'est beaucoup plus compréhensible, surtout dans la société moderne qui les prive systématiquement des possibilités de se marier jeunes.

Là, une pénitence à terme de vie me paraît même un peu sévère.

Si c'est un garçon, pubère ou non, il doit être défroqué.

Hans Georg Lundahl a dit...
"Mais tout semble indiquer que les fausses accusations de ce type d'abus sont un phénomène très marginal."

Tout? Pas tout à fait.

Ça fait quelque temps que j'avais lu un article - il concernait les États-Unis et non l'Australie - selon lequel sur des allégations comptés environ 2 ou 3 pourcent finissaient en prison après le procés.

Thursday, 12 January 2017

Sur les écoles confessionelles


Le message du prof:
Le blog du Prof Solitaire : Des musulmans demandent le droit de prêcher dans les écoles secondaires
http://profsolitaire.blogspot.com/2016/12/des-musulmans-demandent-le-droit-de.html


Hans Georg Lundahl a dit:
Qu'ils aient leur propres écoles - et pourquoi pas, parfois, à leurs propres frais?

Prof Solitaire a dit:
Des écoles séparées sont une horrible idée. Le résultat est la ghettoisation et un fanatisme religieux de plus en plus radical puisqu'il n'est jamais remis en question.

Hans Georg Lundahl a dit:
Vous oubliez qu'en France le "fanatisme religieux" est toujours remis en question, ce qui provoque un fanatisme de plus en plus haineux.

Prof Solitaire a dit:
Il faudrait donc arrêter de les critiquer de peur qu'ils se radicalisent?

Hans Georg Lundahl a dit:
Les critiquer dans les journaux, de manière que leurs jeunes puissent obéir aux parents et ne pas les lire ou encore demander l'avis des parents sur le lu, c'est une chose.

Les "critiquer" dans une école ou leurs jeunes sont forcés d'être présents contre l'avis des parents (qu'ils étaient animistes ou chamanistes amérindiens en 1890 ou musulmans en 1990, peu importe), ça c'est violer l'intégrité des familles et blesser des jeunes qui ne devraient pas être exposés à des tels choses en classe.

Prof Solitaire a dit:
Les jeunes devraient vivre dans leur billet idéologique et ne jamais au grand jamais être exposés à des idées qui contredisent leur croyances ancestrales?

Si nos écoles respectaient ce principe, on ne serait jamais sortis du Moyen-Âge mon pauvre Hans!

La réalité est plus importante que l'idée qu'on s'en fait...

Hans Georg Lundahl a dit:
"La réalité est plus importante que l'idée qu'on s'en fait..."

Ça comprend biensûr la réalité des jeunes, non?

"Les jeunes devraient vivre dans leur billet idéologique et ne jamais au grand jamais être exposés à des idées qui contredisent leur croyances ancestrales?"

On se promène avec mère et père, on voit des gens habillés comme on ne le ferait jamais dans la famille, c'est déjà une exposition à des idées qui contredisent leurs croyances ancestrales.

- "Papa, pourquoi elle se balade en jupe longue à la plage?"
- "Elle est Amish, regard le foulard, les femmes Amish ont des foulards aussi."
- "Pourquoi les Amish font ça?"
- "Ils croient que Dieu le demande."
- "Et c'est qui, Dieu?"
- "C'est un bonhomme invisible auquel croient les Amish."


Et voilà, c'est fait, un enfant vient d'être confronté à une idée qui contredit sa croyance laïciste ancestrale.

Cet enfant de famille laïciste, est-il obligé d'aller vivre, soit 24/24, soit les heures actives de la plupart des journées de la semaine la plupart des mois de l'année, chez les Amish, pour ça? Non.

Et alors, pourquoi un enfant ou jeune Musulman devrait-il aller vivre 6 heures par jour, 5 jours par semaine, 8 - 9 mois par l'an chez des laïcards pour "être confronté avec une idée qui contredit sa croyance ancestrale?

Parce que le gouvernement le dit?

Et si on avait un gouvernement un peu plus juste que ça?

"Si nos écoles respectaient ce principe, on ne serait jamais sortis du Moyen-Âge mon pauvre Hans!"

Je ne regretterais pas d'être au Moyen-Âge.

Celui-ci aussi,
comme le précédant, a son débat continué dans et sous l'article:

Le blog du Prof Solitaire : Et maintenant, un peu de morale catholique...
http://profsolitaire.blogspot.fr/2017/01/et-maintenant-un-peu-de-morale.html

Wednesday, 4 January 2017

Sur le mariage des jeunes


Article, lien :
Prof Solitaire : Respecter l'Islam?
http://profsolitaire.blogspot.com/2016/12/respecter-lislam.html


Texte:
Les religions ne méritent absolument pas notre respect inconditionnel.

Certainement pas l'Islam:
http://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/la-justice-tunisienne-autorise-le-mariage-dune-mineure-de-13-ans-enceinte-dun-proche/ar-AAlyVud


Le mariage d'une adolescente tunisienne de 13 ans avec l'un de ses proches a été autorisé par la justice. La jeune fille est également enceinte.

(...) Si l'article 227 bis du Code pénal tunisien prévoit une peine de prison de six ans pour toute personne ayant "fait subir sans violence l'acte sexuel à un enfant de sexe féminin âgé de moins de 15 ans accomplis. Le mariage du coupable avec la victime (...) arrête les poursuites".


[J'omets une caricature et un lien vers son origine]

Dialogue
dans le champs de commentaires.

Hans Georg Lundahl a dit…
Si elle est 13, au moins l'âge n'est pas un problème du p d v catholique.

La limite d'âge traditinnelle : 14/12.

Anonyme a dit…
En 1900 oui, pas en 2017 au Québec.

Prof Solitaire a dit…
Merci d'illustrer si brillamment que les dogmes cathos sont aussi monstrueux que ceux des autres... par chance, plus personne n'appuie ses lois civiques sur ces dogmes ridicules. Autrement, on serait un Iran chrétien...

Hans Georg Lundahl a dit…
Merci d'illustrer que votre modernité est abominable.

En Suède, elle n'aurait pas pu se marier. Elle serait restée chez les parents, et la plupart des parents l'auraient forcée à avorter.

Prof Solitaire a dit…
Ma modernité est abominable parce qu'elle ne ressemble pas à un Iran chrétien?

Elle n'aurait pas pu se marier? Bravo! Pourquoi laisserait-on un enfant marier son agresseur? C'est pas abominable, ça?

Ses parents l'auraient forcée à avorter? J'ignore s'ils auraient le droit légal de prendre cette décision, mais c'est clairement la bonne chose à faire dans les circonstances. Une petite fille de cet âge est trop petite pour mener une grossesse à terme sans séquelles pour elle ou le bébé, sans parler du traumatisme psychologique de devoir accoucher et élever l'enfant de son agresseur. Ça n'a aucun sens.

Anonyme a dit…
Ça a du sens pour quelqu'un qui préfère croire au créationnisme plutôt que la science. Pour ma part je préfère la modernité, je crois qu'une femme adultère ne doit pas être lapidée et que l'homme qui tue son fils parce que dieu lui demande n'est pas un homme de foi mais bien un fou furieux qui mérite d'être enfermé. Mais c'est juste mon opinion.

La dernière fois j'ai lu des passages bibliques je ne me souviens pas d'avoir lu sur la liberté d'expression ni sur les règles à suivre sur Internet. Même la constitution de 1867 prévoyait, par le biais du pouvoir résiduaire, qui est responsable de ce qui n'existait pas à ce moment!

Pour garder les gens dans l'ignorance toutefois, c'est l'idéal. Sont plus faciles à contrôler.

Prof Solitaire a dit…
Votre "opinion" est clairement la bonne. Les valeurs religieuses qui 'y opposent sont de véritables barbaries.

christian mangin a dit…
on a la puberté à 13 ans donc on peut se marier et avoir une grossesse physiologiquement parlant (bon après, niveau éducation du gamin, j'avoue que ça risque de coincer un peu et la jeune maman risque de sortir du circuit scolaire, mais il s'agit d'un autre problème......

Ceci étant, s'agissant de "mariage avec souvent l'absence de consentement de la fille", là ça me pose plus problème!! Vous aimeriez qu'une tierce personne choisisse à votre place l'élu de votre cœur ???? ou que vous soyez obligé de prendre le premier gueux qui se présente à votre porte et qui pourrait être vulgaire, voyou ou crade?

Hans Georg Lundahl a dit…
Aux trois en ordre des répliques:

"Pourquoi laisserait-on un enfant marier son agresseur?"

  • 1) Elle n'est plus un enfant.
  • 2) Une victime de séduction (ou de vol) a le droit, pas l'obligation, de pardonner l'agresseur et de l'épouser.


"Ses parents l'auraient forcée à avorter? J'ignore s'ils auraient le droit légal de prendre cette décision, mais c'est clairement la bonne chose à faire dans les circonstances."

En pratique, il y a des parents qui le font quand même. Une fille de 13 en Suède a tenu 5 semaines sous la pression, des parents, de l'école, du copain (d'ailleurs de son âge, il me semble), avant de craquer et d'avorter. Ce qui aurait pu être évité si l'avortement était resté illégal en Suède.

"Une petite fille de cet âge est trop petite pour mener une grossesse à terme sans séquelles pour elle ou le bébé, sans parler du traumatisme psychologique de devoir accoucher et élever l'enfant de son agresseur. Ça n'a aucun sens."

Balivernes modernistes. Sainte Brigitte s'est mariée à 13. La seule vraie chose dedans est que, avant 17, mais aussi pour une première grossesse après 25, les risques physiologiques sont plus grandes que pour une première grossesse entre 17 et 25.

Quand on pardonne, on est capable d'élever l'enfant même avec l'agresseur. Quand on pardonne pas, on est au moins capable de ne pas culpabiliser l'enfant.

Légalement, en Tunisie, cette fille est censée avoir librement pardonnée le séducteur, et d'avoir librement choisi de le marier.

"je crois qu'une femme adultère ne doit pas être lapidée"

Ceci a quel rapport avec le fait que je sois créationniste ou que je crois que la fille de 13 a bien fait de pardonner le séducteur et de le marier?

"et que l'homme qui tue son fils parce que dieu lui demande n'est pas un homme de foi mais bien un fou furieux qui mérite d'être enfermé."

Et un père qui fait avorter son petit-fils ou sa petite-fille parce que des gens faillibles lui ont dit que sa fille de 13 ne devrait pas mener la grossesse à terme, il serait sage?

Dans le cas d'Abraham, il a précisément PAS tué son fils.

"Pour garder les gens dans l'ignorance toutefois, c'est l'idéal. Sont plus faciles à contrôler."

Vous vouliez plutôt dans ce contexte parler de la barbarie moderne? Genre la foutaise qui prétend qu'une fille de 13 devrait avorter?

[Ici je me tourne à christian mangin]

"on a la puberté à 13 ans donc on peut se marier et avoir une grossesse physiologiquement parlant"

Généralement pour les filles. Dans un groupe de filles entre 11ème et 14ème anniversaire, la plupart ont la ménarqué pendant ce lapse.

Merci de le dire.

Continuant avec christian mangin:

"bon après, niveau éducation du gamin, j'avoue que ça risque de coincer un peu"

Quand une mère de 13 a un gamin, le gamin a l'âge d'un nouveau-né.

Donc, peu importe si la mère est capable de lui expliquer les logarithmes, pour l'instant, l'essentiel est de pouvoir expliquer que 2+2=4 et comment dire ça dans la langue du pays.

"et la jeune maman risque de sortir du circuit scolaire,"

On vit pour apprendre ou on apprend pour vivre? Le sentiment risque de faire un peu "scholae, non vitae, discimus".

"Ceci étant, s'agissant de 'mariage avec souvent l'absence de consentement de la fille', là ça me pose plus problème!!"

  • 1) Vous avez ce renseignement d'où? Dans l'article, il y a un autre renseignement, à savoir que l'association machin vient de demander la nullité du mariage vu qu'à 13 on ne consent pas, on est violée - un insulte à pas mal de nos ancêtres, qu'il s'agisse de la Suède ou de la France. Et un renseignement que ces gens là ont eu de quelque manuel de psychologie rédigé par quelque puritain aux penchants malthusiens, ce qui a aussi inspiré certains changements de loi quand à l'âge du mariage.

  • 2) Si c'est vrai pour l'Islam, c'est pas seulement dans le sens que ce soit vrai pour les filles de 13, ça peut être vrai pour des filles de 25.


"Vous aimeriez qu'une tierce personne choisisse à votre place l'élu de votre cœur ????"

Normalement pas, non. Ceci dit, il semble que les deux aient fait leur choix sans impliquer tierce personne. Avant le procédure pénale.

"ou que vous soyez obligé de prendre le premier gueux qui se présente à votre porte et qui pourrait être vulgaire, voyou ou crade?"

Que ce soit avec des parents Musulmans ou avec des parents laïcs ou des parents autrement, si les parents ne respectent pas le choix ou n'attendent pas le choix de leur fille, ce serait plutôt dans l'autre sens : ils seraient aptes à exclure un premier venu qui plaît parce qu'à eux il ne plaît pas, mais à eux il paraît vulgaire, voyou ou crade. Ceci est même la rationale des Musulmans quand ils défendent la coûtume du mariage arrangé.

Je n'exclus pas la possibilité que la fille ait pu être mise sous pression par son proche, d'abord, pour le sexe, et ensuite par ses parents pour le pardonner et l'épouser, pour éviter un scandale de famille.

Mais pour exclure le mariage, il ne suffit pas que cette possibilité existe en théorie, il faudrait que la réalité du soupçon soit prouvée.

Ce qui ne semble pas être le cas, et si des associations comme ... je regarde l'article ...

Une fête était prévue dimanche mais a été annulée après l'intervention de la protection de l'enfance du Kef, qui a aussi réclamé l'annulation du contrat de mariage. ... La présidente de l'Association tunisienne des femmes démocrates a jugé cette affaire "scandaleuse".


... comme la protection d'enfants ou l'Association des femmes démocrates par routine réagissent comme ceci, ça ne peut que brouiller les pistes, pour les cas que le mariage devrait vraiment être annullé à cause des pressions trop fortes pour ne pas entamer la liberté - comme genre, 5 semaines de pression contre la suédoise de 13, pour qu'elle avorte!

Et si l'épouse semble triste sur la photo, ça pourrait être moins dû au mari qu'à la protection de l'enfance ou à l'Association des femmes démocrates.

Ou elle pourrait être fatigué, simplement. Mais une fête prévue et annulée, ça ne pourrait pas gâcher ce qui aurait dû être le plus beau jour d'une vie?

Je vais aux articles connexes, saute la vidéo de revue de presse, vais à l'article de La Croix:

Pratique très ancienne, considérée aujourd’hui comme une atteinte aux droits de l’homme par les Nations unies, le mariage forcé est le mariage d’une personne contre sa volonté, le plus souvent avant l’âge de 18 ans. Il ne doit pas être confondu avec le mariage arrangé, pour lequel les familles proposent des partenaires aux futurs époux qui ont la possibilité de dire non.


Je suis très d'accord avec cette distinction.

Je continue dans le même article:

Environ 700 millions de femmes et 150 millions d’hommes mariés dans le monde l’ont été de force avant leur majorité, selon des estimations de l’ONU.


Est-ce que par hazard ONU estime chaque mariage "avant leur majorité" comme un mariage forcé?

Triste champion en la matière, le Bangladesh, où 29 % des filles sont mariées avant l’âge de 5 ans, malgré la loi qui interdit toute union avant 18 ans. « Le problème est le décalage entre le droit coutumier et le droit public, précise Yvan Savy, directeur de l’ONG Plan France. Au Bangladesh, le droit coutumier des chrétiens autorise le mariage à parti de 21 ans, celui des musulmans parle de 16 ans et les hindous ne fixent aucune limite d’âge. »


5 ans est évidemment trop tôt, mais tel est l'esprit des Hindous. Si le mariage est un fruit du karma, il serait arrangé de toute manière.

Les renseignements sur les droit coutumiers des Chrétiens et des Musulmans semblent erronés, ou simplement basés sur des coutumes très modernisés.

Ici
je n'ai plus reçu de réponses, depuis avant-hier.

Venais-je
de dire, par contre, il y a une mise à jour:

Hans Georg Lundahl a dit…
Ce dialogue a été ramené à un de mes blogs:

Répliques Assorties : Sur le Mariage des Jeunes
http://repliquesassorties.blogspot.fr/2017/01/sur-le-mariage-des-jeunes.html

Anonyme a dit…
Où vous ne ferez certainement pas référence au billet pondu en réponse à vos dernières élucubrations. Si j'avais du temps à perdre j'irais le mentionner moi-même mais à quoi bon nourrir le monstre

Hans Georg Lundahl a dit…
Vous voulez dire "maintenant un peu de moral[e] catholique"?

J'y vais!

Wednesday, 28 December 2016

... en Marge du Commentaire de Mgr Fellay

Interview with Bishop Fellay, Menzingen, November 2013 from Society of St Pius X on Vimeo
Foro Católico
https://www.youtube.com/watch?v=Y7eFsHUH7ZU


"Mais qui ont déjà perdu une grande partie de leur force à cause des propositions contraires."

Un peu comme le jour en Terre Sainte, il lance que Pie XII était innocent de complicité avec Hitler, et il a raison, biensûr. Mais ça aussi perd sa force à cause de vouloir se mettre, sinon à génoux, au moins quasi sur les génoux des Israëlites. Si j'ai des gens pas trop loin de ma famille qui vivent là, ce que je leur souhaite n'est pas un prêtre qui les encourage à rester dans le judaisme, mais plutôt des prêtres, pourquoi pas Palestiniens, qui font ce que proposa St Pie X dans l'audience accordé à Theodor Herzl. "Si vous allez là-bas, il y aura des prêtres pour vous baptiser".

Qu'on déscend de Wotan ou de Kaïphe, de Gedimynas ou de Néron, on a le droit d'appartenir à Jésus-Christ! (Le devoir aussi, mais ce qui pourrait être plus directement contesté, c'est qu'on garde bien le droit).

La princesse Maure Fatima, qui convertie au Christianisme donna son nom à une ville au Portugal (où des siècles plus tard la Sainte Vierge est apparue) n'était-elle pas même une charifah, une descendante de leur faux prophète?

"Il n'est pas un homme de doctrine, c'est un homme d'action" ...

Il me semble effectivement un peu comme un pasteur autoritaire mais doctrinalement en glissade (en suédois on dit: "sur de la glace glissante") parmi les Pentécôtistes.

Il y a de Pentécôtistes qui ont un autre côté, qui peuvent être très informatifs sur des point de l'Ancien Testament (Chuck Missler est, me semble-t-il, pentécôtiste, et il est pas négligeable sur la question des néphélim). Mais depuis l'enfance j'ai une allergie contre les pasteurs autoritaires qui ont leurs idées pour l'action et une vacuité de doctrine suffisante pour ne pas s'appercevoir qu'ils piétinent sur la liberté légitime d'un simple fidèle. Et dans des sectes comme ça, critiquer son pasteur, c'est un "grand non". Il semble, biensûr, trop bon ami avec Tony machin ... qu'il considère comme "frère dans l'épiscopat". A-t-il du tout une doctrine solide catholique à propos la Succession Apostolique? Si oui, comment expliquer sa flatterie du presque certainement pseudoépiscopat de Tony Palmer?

Mais dire à son ami, "non, mon cher Tony, tu n'es pas un évêque, même pas un prêtre" (à moins qu'il aurait succession apostolique depuis les Orthodoxes très récemment, mais serait-il le bon type d'Anglicain pour ça?) - c'est un peu trop théorique pour cet homme d'action.

Faut mettre le doute partout ... Tony Palmer?

Il me semble très moderniste comme anglicain, par exemple très psychologisant. Et les idolâtres de la psychologie, chez les Anglicains comme chez les Luthériens (raison pourquoi j'étais mal à l'aise parmi eux), ils adorent aussi le doute.

Puis-je signaler que Nathan Söderblom (Luthérien suédois, pseudo-évêque) à son époque aussi était une coqueluche des médias? ET un homme qui adorait le flou.

"La réforme luthérienne en Suède à laissé l'épiscopat, on a donc la Succession Apostolique" ... non, pas tout à fait.

La réforme en Suède a ôté tous les évêques catholiques des diocèses, un seul très vieux a été forcé de sacrer Laurent Fils-Pierre (Lars Pedersen*, Laurentius Petri), sous menace d'être autrement exilé (à son âge, à travers un voyage de mer, dans les bâteaux de l'époque). Et celui-ci a très ouvertement déclaré qu'il n'avait pas la même intention avec l'épiscopat que les évêques catholiques. Tout ça a été gommé dans le discours écuménique de Nathan Söderblom.**

Regardez un peu les discours de Söderblom, ensuite comparez avec le si-dit "pape François".

[Notez, j'allais continuer d'écouter l'interview, avant de continuer de le commenter, et ça avant de publier ce message, mais je le publie tel quel, le jour des Innocents 2016./HGL]

* La suécité de l'époque était danisante. Autrement Persson, ou Pettersson.

** Söderblom = Südbluhme = Fleur du Sud. Pour ne pas vous cacher l'étymologie.

Tuesday, 27 December 2016

Sur le Latin B


1) Sur Dothraki · 2) Sur PIE · 3) Wenja · 5) Sur le Latin B

Sous la vidéo sur Dothraki, après Sur le Latin A:

Hans-Georg Lundahl
Si vous détestez les déclinaisons, vous n'êtes pas fait pour l'étude des langues.

Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl Oui mais tu penses bien que quand t'es gosse (collège voir lycée) y'a aucunement cette idée de passion de l'étude langues quand tu fais du latin, d'ou le traumatisme des déclinaisons latines XD

Hans-Georg Lundahl
  • 1) au lycée on n'est plus gosse
  • 2) et moi, j'avais la passion de l'étude du latin


Peut-être ça a aidé que:

  • 1) j'étais déjà bilingue comme enfant
  • et 2) j'étais obligé à apprendre l'anglais pour avoir chez moi les sept chroniques de Narnia et Le Seigneur des Anneaux en forme lisible.


Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl C'est très bien pour toi xD mais la plupart des collégiens/lycéens le font, au mieux pas par amour du latin, au pire parce qu'on les a forcé (je faisais parti de cette seconde catégorie) donc tu peux comprendre que dans ces cas, les déclinaisons latine sont plus une torture qu'autre chose ^^

Hans-Georg Lundahl
Condoléances!

En Suède ça n'existe pas, là on m'a forcé de renoncer au Grec Ancien au lycée...

Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl
Ahah je comprends ^^

C'est sur que c'est dommage de ne pas avoir pu poursuivre les deux langues à la fois quand on aime ça!

Hans-Georg Lundahl
Les deux systèmes colaires bizutent les élèves, ici les antilatinistes et là les latinistes.

Dommage.

Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl
Bah disons qu'en France (tout du moins dans les zones défavorisées), la politique est hautement anti langues anciennes parce que les langues anciennes c'est un truc qui coute assez cher, et que les élites n'aiment pas trop l'idée que la jeunesse de cité ait accès à la "culture" (de la même manière que les musées parisiens sont souvent très réticents à accueillir des classes venus de cités).

Et ça fait qu'au mieux, on aura un prof de latin/grec qui, avec des discours digne d'un homme politique, aura réussir à rassembler une classe conséquente mais avec des élèves pour la plupart peu motivés parce qu'on leurs a vendu du rêve et qu'en plus comme on sait jamais ou mettre ses cours, ils sont souvent placés aux pires horaires possibles.

Et au pire on aura juste des classes avec même pas une dizaine d'élèves, menacés de fermeture.(c'est simple, au lycée, il y avait 5 latinistes en terminale quand j'y étais)

Sans compter qu'il faut avoir la chance de tomber sur un bon prof de latin, ce qui en dehors des grandes écoles et des établissements privés est loin d’être sur ^^"

Hans-Georg Lundahl
Je commençais avec 8 latinistes, ça fut réduit à 5.

La politique que tu poses pour la cité me semble assez identique à celle de la Suède sur la ligne générale!

"Sans compter qu'il faut avoir la chance de tomber sur un bon prof de latin, ce qui en dehors des grandes écoles et des établissements privés est loin d’être sur ^^"

Moi, j'étais dans une école considéré d'élite. Le roi y avait étudié. Notre prof de latin était excellent, mais, quand même juste 5 personnes qui finissaient ensemble - ou six?

Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl
Aie, mais il y a une explication à cette volonté de la Suède de saborder cet enseignement?

Hans-Georg Lundahl
Oui, je considère que l'élite, sous prétexte de rendre l'éducation accessible, la vide le plus possible de contenu de culture, pour avoir des masses manipulables.

L'excuse officielle est, viser trop sur les connaissances qui forment une culture d'élite serait trop exclusif, rendrait les choses trop inégales.

Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl
Ah je vois, on arrive finalement au même constat qu'avec la France, une élite qui veut tout faire pour enlever la culture à la population pour la conserver entre ses mains. Et en France on a aussi les relents du racisme dans cette histoire, car forcément les populations visés par ces mesures ne sont pas issus de la jeunesse blanche bourgeoise, dont les parents on les moyens de les envoyer dans des établissements qui proposent des enseignements des langues anciennes de qualités. Semble-t-il nos élites veulent préserver la "pureté" du latin.

Hans-Georg Lundahl
Il me semble qu'en Suède on vise d'enlever le latin même de la bourgeoisie.

Hans-Georg Lundahl
Joyeux Noël!

Est-ce que je peux mettre la discussion sur mon blog?

Deathlawli
+Hans-Georg Lundahl
Merci joyeux Noel à toi aussi, et bien sur tu peux mettre cette discussion sur ton blog y'a pas de problème

Hans-Georg Lundahl
Merci!

Thursday, 21 July 2016

Perles du bac - 2016 et 2013


Les nouvelles Perles du BAC 2016, HALLUCINANT !
Masterlight01
https://www.youtube.com/watch?v=YpTH5L1OrTo


1:18

Le nom tercet est un emprunt à l'italien terzetto, lui-même dérivé de nombre trois, et son existence est attestée en 1606 sous la forme tiercet, mot qui persiste jusqu’à la fin du XVIIe siècle comme le prouve le vers 802 des Femmes Savantes de Molière en 1672 :

« Enfin les quatrains sont admirables tous deux
Venons-en promptement aux tiercets… »

La forme actuelle « tercet » est repérée à partir de 1658 et le mot désigne une strophe de trois vers, essentiellement utilisée dans le sonnet.


La bachelière sait son Molière! Et puisque la citation parle de deux quatrains et de tiercets au pluriel, il n'est pas hasardeux de deviner que dans la pièce de Molière aussi le mot tiercet désigne une strophe de trois vers, par exemple un des deux à la fin d'un sonnet normal (il y a aussi le sonnet shakespearien et la variation ou les variations de Dante)

Échec de la publication du commentaire. (triple)

1:34 Même deux personnes aussi sur même thème de cet "âge de pierre"/vs/"de Pierre" déjà en bac 2013, non?

Les Perles Du Bac 2013 MDR
Dj-Stey-NC
https://www.youtube.com/watch?v=HfGkUN3LHMU


[Vidéo de 2015, paraît-il]

0:43 "âge de pierre" - revu en perles du bac 2016 - avec les mêmes impliqués!

Wednesday, 20 July 2016

Wenja


1) Sur Dothraki · 2) Sur PIE · 3) Wenja · 5) Sur le Latin B

Video
le Wenja de Far Cry Primal (Brenna & Andrew Byrd) - LF#2
Linguisticae
https://www.youtube.com/watch?v=2R3E-SqChPU


I
Avant de regarder la vidéo, ai-je raison que Wenja est censé être un proto-proto-proto-indoeuropéen? Est-ce qu'ils ont un scénario linguistique plus réaliste que celui de Rahan

Φιλολoγικά/Philologica : Rahan linguistics
http://filolohika.blogspot.com/2010/08/rahan-linguistics.html


II
7:04 h2 - j'avais lu qqn qui considerait les trois h comme prononcés ainsi:

h1- h germanique, comme en allemand, suédois, anglais, aussi celui de ahmed in arabe etc.

h2 - ach-laut

h3 - ach-laut voisé et labialisé. Grosso modo un w+ghayin simultané.

III
Après de regarder -- Brenna et Andrew semblent présumer que la langue humaine ait connu une phase dont les locuteurs étaient moins doués cognitivement que nous. Une telle langue n'a pas été attesté, bsr. Et pour un créationniste, ceci n'a pas été à nos origines non plus, Adam ayant reçu une langue parfaite par Dieu, ayant juste aussi l'occasion de faire le logothète pour les noms des animaux.

Le lendemain ou surlendemain
Dimanche soir 22:27. Relisez aujourd'hui. Après une bonne dose de café!

Linguisticae
gnié?

Hans Georg Lundahl
Toujours pas capté? M'étais-je exprimé sans clarté suffisante?

  • 1) Dans une partie de la vidéo, le couple Byrd disent avoir créé une des langues, celle proche de Wenja, au début pensée pour Néanderthaliens:

    • a) avec des phonèmes très carrées [glottalisés]
    • b) pour donner l'impression que les locuteurs pensent à chaque syllabe
    • c) PARCE QUE les locuteurs auraient eu une capacité cognitive moins avancée que la nôtre.


  • 2) On a bel et bien vu attestée une langue (ou même plusieures)

    • a) avec des phonèmes très carrées [glottalisés]
    • b) qui donne l'impression que les locuteurs pensent à chaque syllabe


  • 3) Mais on n'a pas vue attestée une quelleconque langue qui est ce quelle est

    • c) PARCE QUE les locuteurs ont ou avaient une capacité cognitive moins avancée que la nôtre.


  • 4) Ce que nous ne trouvons pas attesté, pour un Chrétien, c'est même une chose qu'il n'y a pas eu, au moins pas comme étape à franchir pour la langue humaine en large.

    Ceci bsr parce que nous croyons que notre capacité cognitive a toujours été la même, ou même supérieure au début, Adam ayant reçu une langue parfaite par Dieu, ayant juste aussi l'occasion de faire le logothète pour les noms des animaux.


Compris cette fois?