Tuesday, 14 November 2017

Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)


Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

Q
Où puis-je vendre 200 articles de blog de 600 mots originaux jamais publiés ? Ils sont sur la thématique du tourisme/destinations.
https://fr.quora.com/O%C3%B9-puis-je-vendre-200-articles-de-blog-de-600-mots-originaux-jamais-publi%C3%A9s-Ils-sont-sur-la-th%C3%A9matique-du-tourisme-destinations/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu lundi
200 articles?

Je crois qu’un éditeur (s’il s’intéresse) se contentera d’une sélection de ça.

Ou alors, ça fera un gros livre.

Pour le cas qu’un éditeur ne s’intéresse pas, n’hésitez pas d’essayer d’auto-publier.

En votre place, je demanderais à un éventuel éditeur de:

  • permettre les articles de continuer d’exister en libre accès sur internet, parallèlement à la publication sur papier;
  • peut-être même permettre d’autres publications parallèles, au moins certainement pour les articles qu’il n’aura pas choisis.


Vous lui auriez donné quand même le droit de les reproduire, un droit qui lui aurait valu de gagner des sous.

Des articles un à un pourront aussi se retrouver en des magazines dédiés au thème, mais là, la plupart ont une “policy” de retenir le droit unique de reproduction pendant un an. Même là, j’imagine que ce sera très possible de demander que l’article reste aussi sur le blog.

Dans le cas d’une autopublication, vous n’aurez certainement pas de problèmes juridiques, si j’avais déjà eu un revenu, je serais proponse à faire ça moi-même, mais n’ayant pas où stocker des livres, je ne peux pas encore comme sdf.

Hans-Georg Lundahl
lundi
Attendez, vous venez de dire “jamais publiés” - ça veut dire que vous ne les avez pas encore publié sur votre blog non plus?

Mais dans ce cas, en quoi sont-ils à considérer comme “articles de blog”?

Et sinon, ce serait plus correct de dire “jamais publiés sur papier”.

Si votre question était simplement “quel éditeur”, alors, je ne sais pas.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Notons, certains éditeurs voudraient peut-être limiter l’accès gratuit par votre blog aux articles qu’ils publient.

Je me souviens d’un prêtre Orthodoxe, l’abbé Huneycutt, qui sur son blog annonçait que quelques prêches qu’il avait fait sur son blog étaient maintenant dans un livre commercialement achetable, mais non plus sur le blog “pour augmenter artificiellement la demande”. C’est ce genre d’éditeurs que je vous conseille d’éviter, si possible.

Tuesday, 7 November 2017

Réponse à un Musulman (un vrai cette fois, quora)


Réplique "à un Musulman non-religieux" (quora) · Réponse à un Musulman (un vrai cette fois, quora)

Q
Qui sont les auteurs de la Bible ?
https://fr.quora.com/Qui-sont-les-auteurs-de-la-Bible/answer/Hassan-Sidi-Yahya-1


Hassan Sidi Yahya
Infirmier d'état
A répondu il y a 13 heures
Selon l’Islam, la Bible et le Torah étaient des révélations du Dieu (Allah) à ses prophètes, Jésus Fils de Marie et Moïse, que la paix soit sur eux.

Mais ils ont été modifié par des êtres humains une à des plusieurs reprises, attribuant ainsi le statut enfant du Dieu à Jésus, alors que Dieu (Allah) n’avait et n’aurait pas d’enfant et personne est intermédiaire entre le créateur (Allah) et ses crées.

Le Noble Coran révélé au prophète Mohamed messager du Dieu (Allah) à l’Humanité dit cela dans la sourate 112 appelé le Monothéisme pur.

Allah dit aussi dans le Noble Coran sourate 6, versets 116-117–118–119 que dans le jour du jugement, Jésus Fils de Marie sera demandé par Allah en lui disant:

116 - (rappelle-leur) le moment où Allah dira : Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui a dit aux gens “prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d’Allah?”. Jésus dira: Gloire et pureté à toi! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire! si je l’avait dit, Tu l’aura su, certes. Tu sais ce qu’il y’a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y’a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

117 - Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir) : Adorez Allah, mon seigneur et votre seigneur. Et je fus témoins contre eux aux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand tu m’a rappelé, c’est Toi qui fut leur observateur attentif. Et Tu es témoins de toute chose.

118 - Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leurs pardonnes, c’est Toi le puissant, le Sage.

119 - Allah dira : Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques : ils auront des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement. Allah les agrées et eux l’ont agréé. Voilà l’énorme succès.

Le Noble Coran contient les derniers ordre du Dieu à l’Humanité, la description du paradis et de l’enfer, des miracles scientifiques; les ordre que le croyant en Allah doit quotidiennement exécuter à savoir les 5 prières de la journée, le jeûne du mois de Ramadan, le pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite, obligatoire seulement une seule fois dans la vie et la dépense de la Zakât.

La Zakât, est un mot arabe signifiant un taux de 2,5% des biens à donner aux pauvres de la communauté du musulman participant ainsi à aider les pauvres les plus proches.

Voici deux liens de fichiers PDF du Noble coran et l’autre une introduction à l’Islam contenant comment faire les cinq piliers de l’Islam :

Le Noble Coran:

Fichier PDF fr_Quran_Translation_of_the_meaning.pdf [j'omets le lien]

Introduction à l’Islam:

Fichier PDF Introduction à l'Islam.pdf [j'omets le lien]

Hans-Georg Lundahl
Il y a 1 minute
Deux auteurs, Jésus et Moïse?

Sérieusement!

Le Nouveau Testament a 8 auteurs humains, Notre Seigneur n’ayant pas écrit Lui-Même, comme il y avait 8 hommes sur l’Arche de Noé.

Les Juifs et Protestants comptent 32 auteurs pour l’Ancien Testament, dont Moïse pour les premiers cinq livres, possiblement aussi pour Job. Puisque l’Ancien Testament a davantage de livres pour les Catholiques, un peu plus que 32.

Et vous réduisez tout ça à deux auteurs, ou trois, si vous ajoutez David?

Ensuite, le propos que le texte ait été changé, vous proposez comment, d’une manière réaliste?

Si par exemple les cinq livres de Moïse avaient été changés un peu avant Jésus, pourquoi sont-ils acceptés à identique (à part très peu de lieux) entre Samaritains et Juifs qui se sont séparés vers mille ans avant Jésus?

Ou si les Chrétiens avaient changé les Évangiles un peu avant Mahomet, pourquoi sont-ils acceptés à identique entre des sectes qui se sont séparés deux siècles avant Mahomet, les Nestoriens avant les Monophysites?

Ou si les changements étaient beaucoup antérieurs à Jésus, à Mahomet, pourquoi aurait Dieu laissé les gens tellement longtemps en erreur?

Ce que vous dites, c’est pas possible!

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
En plus, les mots que le Coran attribue à Notre Seigneur 600 ans ou presque après Sa vie et après Ses disciples capables de la décrire en les Évangiles, en ce passage du 6 Sourate (selon votre citation) contiennent un gros homme de paille à propos la croyance des Chrétiens.

Dieu n’est pas un trompeur, Il n’a pas besoin des hommes de paille pour réfuter ceux qui sont en erreur, donc, ce passage ne peut pas être révélé par Dieu.

Ce que vous proférez est une raison excellente pour rejeter l’Islam comme une erreur.

Mise à jour
du 13.XI.2017

Hassan Sidi Yahya
vendredi
“Ou si les changements étaient beaucoup antérieurs à Jésus, à Mahomet, pourquoi aurait Dieu laissé les gens tellement longtemps en erreur?

Ce que vous dites, c’est pas possible!”

Selon ce qui a été révélé à Mohamed, la Bible était comme je l’ai dis auparavant une révélation du Dieu qui débouchait vers le paradis, l’enfer n’est que pour ceux dorénavant l’Islam et l’émergence de la prophétie de Mohamed n’obéissent pas aux ordres du Coran.

Sur le point que dites concernant qu’Allah laissait les gens en erreur, la réponse est dans le Noble Coran aussi, Chapitre 17 Le voyage nocturne, verset 15:

“Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d’autrui. Et nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un message”. fin de citation.

Les interprètes musulmans ont confirmé dans leur majorité dans l’interprétation de ce verset, que personne ne sera puni par l’enfer dans l’au-delà s’il n’a jamais entendu du Messager d’Allah Mohamed que la paix soit sur lui et de l’Islam et pratiquer ainsi l’Islam.

Impossible
d'ajouter une réponse. J'ai donné un vote négatif (au commentaire) pour cette impossibilité.

J'ajoute ici
Que des gens avant l'annonciation de l'Évangile aient pu trouver le droit chemin en des conditions de grande ignorance, et Dieu se contente alors de peu, c'est fort possible.

Par contre, ceci ne suffit pas pour que Dieu ait en tout temps dépuis la création du monde une église, car Il a aussi voulu avoir une église visible.

Donc, il y a eu l'Église patriarcale, l'Église du peuple d'Israél en Égypte, l'Église judaïque à partir de Moïse et jusqu'à la venue du Christ.

Ceci n'est pas juste pour que de tous temps des gens soient sauvés, viennent au Paradis, mais aussi, pas mal surtout, pour que chaque révélation jusqu'à la plénitude, jusqu'à Jésus le Christ et ses Apôtres se souvenant de ce qu'Il a dit, soit vérifiable à partir de ce qui était déjà révélé.

Donc, la religion Musulmane pose toujours un temps de vacuum en termes d'Ummah visible, de manière que pour eux, la révélation à Mahomet devait être autosuffisante et ne pouvait pas être vérifiée à partir des textes antérieures.

Pour la transition entre Église judaïque et Église catholique, le contraire est vrai.

Nous prouvons aux Juifs, pas seulement qu'il y a eu des Juifs qui étaient disciples, mais qu'en plus, ceux-ci avaient raison à partir des textes conservés par les Juifs eux-mêmes, au moins à part très peu de versets que les Juifs ont détournés, et en plus les versets détournés ne sont pas toujours défavorables à la vérité chrétienne.

Propre réponse:

Q
Qui sont les auteurs de la Bible ?
https://fr.quora.com/Qui-sont-les-auteurs-de-la-Bible/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Pourvu que vous lisez l’anglais, voir ma réponse en anglais:

Hans-Georg Lundahl's answer to Who are the authors of the Bible?
https://www.quora.com/Who-are-the-authors-of-the-Bible/answer/Hans-Georg-Lundahl

Droits de Contenu sur Quora


Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

Q
Les Réponses sur Quora sont-elles regroupées par thème, pour vente possible aux scientifiques, philosophes,… ?
https://fr.quora.com/Les-R%C3%A9ponses-sur-Quora-sont-elles-regroup%C3%A9es-par-th%C3%A8me-pour-vente-possible-aux-scientifiques-philosophes-%E2%80%A6/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Répondu il y a 7 minute(s)
Le contenu sur quora est réutilisable en tout format, y compris commercial, à partir du fait que la réponse ne comporte pas la mention “not for reproduction”, au moins c’est le cas pour quora anglophone, j’imagine que c’est la même chose sur quora francophone.

Donc, je ne me gêne pas de reproduire:

  • questions avec mes propres réponses
  • les réponses d’autrui avec mes commentaires et nos échanges
  • d’autres réponses que la mienne sur des questions auxquelles j’ai répondu aussi (je me réserve le droit de trier)
  • les réponses à des questions que j’ai posés (dito)


sur mes blogs. Dès que, bien entendu, l’autre écrivain n’a pas fait mention qui en français veut dire la même chose que “not for reproduction”.

En cas d’un procès, je dirais au juge que je considérais que l’autre avait automatiquement donné son accord dès qu’il s’était exprimé sur quora sans cette mention.

Ceci implique bien-sûr que quand je pose une question je me sens irrité par le fait que tel ou tel à la fin de la réponse marque “not for reproduction” ce qui m’est arrivé en quora anglophone.

Mes blogs principalement concernés jusqu’à maintenant par cette pratique sont ceux-ci, je donne les liens vers les messages qui ont le libellé “quora”.

Répliques Assorties
http://repliquesassorties.blogspot.fr/search/label/quora


Assorted retorts from yahoo boards and elsewhere
http://assortedretorts.blogspot.fr/search/label/quora


Sur ce second blog, il y a aussi un libellé pour les questions que j’ai posées moi-même:

Assorted retorts from yahoo boards and elsewhere
http://assortedretorts.blogspot.fr/search/label/own%20q%20on%20quora


Ensuite, d’autres blogs beaucoup moins concernés, mais quelque part sont ceux-ci:

New blog on the kid
http://nov9blogg9.blogspot.fr/search/label/quora


Creation vs. Evolution
http://creavsevolu.blogspot.fr/search/label/Quora


Φιλολoγικά/Philologica
http://filolohika.blogspot.fr/search/label/quora


Un seul message sur celui-ci:

Music Theory : I or i, IV (or iv, or ii or II), V (quora)
http://hglundahlsmusik.blogspot.fr/2017/09/music-theory-i-or-i-iv-or-iv-or-ii-or.html


Et encore sur celui-ci:

Blog 37, on Auto Hypnosis Experience (contenu adulte, pas conseillé en dessous de “13” ou puberté).
https://hgl-hypno-journal.blogspot.fr/search/label/quora

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
J’avais oublié, sur le premier blog aussi, j’ai un libellé séparé pour mes propres questions:

Répliques Assorties
http://repliquesassorties.blogspot.fr/search/label/propre%20q%20sur%20quora

Monday, 6 November 2017

Linguistique sur Quora


Q
Pourquoi une fourchette s'appelle-t-elle une fourchette ? Comment ont été inventés les mots ?
https://fr.quora.com/Pourquoi-une-fourchette-sappelle-t-elle-une-fourchette-Comment-ont-%C3%A9t%C3%A9-invent%C3%A9s-les-mots/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Une fourchette s’appelle fourchette parce qu’elle est une petite fourche.

La fourche était connue des Romains et s’appelait furca.

La fourchette a été inventée plus tard, et a pris nom à partir de la racine fourche ou forca (français ou italien) et la désinence de dérivaison -ette ou -etta qui fais une variante plus petite de la chose désignée dans la racine, pour donner fourchette ou forchetta.

Les mots ont été inventés de manière différente et les premiers ont été le don par Dieu, mais ce mot ci a été inventé plus tard, par dérivaison assez explicable.




Q
Comment les langues ont elles été inventées a l'époque ?
https://fr.quora.com/Comment-les-langues-ont-elles-%C3%A9t%C3%A9-invent%C3%A9es-a-l%C3%A9poque/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
assez bon avant en apprentissage des langues
Vient de répondre
À quelle époque?

La première est éternelle, Dieu parlait Hébreu avant de le confier à Adam.

Ensuite, il y a des langues qui ont été imposées par Dieu aux gens qui collaboraient à la Tour de Babel (ce que les Hébreux, ancêtres d’Abraham, ne faisaient pas).

Ensuite, en pas mal de cas, les langues parlées ont changé de prononciation. En certains de ces cas, elles avaient une orthographe et parfois, par changement d’orthographe radicale, on a inventé une nouvelle langue (comme quand on a fini d’écrire “tchèf” comme “caput” et commencé de l’écrire “chef” à la limite entre Latin et Français comme orthographe d’une langue parlée en France).

En d’autres cas, des langues ont été inventées pour la communication : Esperanto certainement, et que les commonalités entre les langues indo-européennes reposent en partie sur une langue inventé pour communication qui n’a pas réussi de réunir les langues est possible.

Donc, la plupart des langues ne sont pas écrites, elles changent prononciation et en absence d’écriture il est difficile de dire quand une langue finit et une autre commence, et elles changent de vocabulaire aussi, en réponse à emprunts, par goût de variation, pour faire face aux mots qui commencent à trop se ressembler, pour exprimer un concept nouveau ou aperçu comme tel.

Ensuite, une vraie invention de langue n’existe normalement pas en dehors de la langue écrite. On invente une langue en la dotant d’une orthographe, ou en la dotant d’une orthographe très différente de la vieille orthographe, comme quand le latin a été inventé entre Ennius et Cicéron et remplacé par le français pour exprimer le vernaculaire après que Charlemagne importe Alcuin de York pour réformer la prononciation latine.

Réplique "à un Musulman non-religieux" (quora)


Réplique "à un Musulman non-religieux" (quora) · Réponse à un Musulman (un vrai cette fois, quora)

Bavure dans le titre! Le "Musulman non-religieux" n'était pas tel, mais un Chrétien excessivement œcuménique.

Q
Si Dieu existe, comment a-t-il pu donner aux hommes l'enseignement du Christ en totale contradiction sur bien des points avec le coran ?
https://fr.quora.com/Si-Dieu-existe-comment-a-t-il-pu-donner-aux-hommes-lenseignement-du-Christ-en-totale-contradiction-sur-bien-des-points-avec-le-coran/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
as Musulman et je n'aimerais pas être pris pour tel.
Vient de répondre
C’est certainement le Coran qui est fautif dans ce cas.

Je trouve un peu ridicule de poser cette question:

“Si Dieu existe, comment a-t-il pu donner aux hommes l'enseignement du Christ en totale contradiction sur bien des points avec le coran ?”

Je la traduis comme:

“Je ne suis plus sûr qu’il y a une vraie religion, mais je suis sûr que la vraie religion est l’Islam”.

Bernard Goiffon
Il y a 29 minutes
Je ne comprends pas bien votre réponse. Ma question ne se veut pas un jugement sur une religion pour clamer si elle est vraie ou fausse.

Elle part du principe admis par les participants à ce dialogue que Dieu existe, qu’il a parlé aux chrétiens et aux musulmans et qu’il faut trouver si possible pourquoi il existe tant de différences fondamentales d’enseignements que Dieu apporte aux chrétiens par l’intermédiaire du Christ et aux musulmans par l’intermédiaire du prophète.

Peut-être trouverez-vous ma question moins stupide en lisant ma réponse plus bas…

Hans-Georg Lundahl
Il y a 1 minute
"Elle part du principe admis par les participants à ce dialogue"

Quel dialogue?

Il semble que votre question s'est adressée en dehors de ces participants.

"que Dieu existe"

Oui, je l'admets.

"qu’il a parlé aux chrétiens et aux musulmans"

Non, je ne l'admets pas. La révélation faite à Mahomet, soit elle est une tromperie de sa part, soit il était victime d'une tromperie par des démons.

"qu’il faut trouver si possible pourquoi il existe tant de différences fondamentales d’enseignements que Dieu apporte aux chrétiens par l’intermédiaire du Christ et aux musulmans par l’intermédiaire du prophète."

En dehors des participants éventuels à votre dialogue, que je ne connais pas, non, ce n'est pas communément admis.

Les Chrétiens, dont moi, n'ont pas à trouver, ils savent que Mahomet n'a pas de révélation de Dieu.

Les Musulmans ne considèrent pas avoir à trouver, vu qu'ils croient savoir que celle donné par Christ aurait été détourné de la suite, les textes des Évangiles faussés etc.

"Peut-être trouverez-vous ma question moins stupide en lisant ma réponse plus bas…"

Je vais la lire, mais je ne suis pas sûr que je la trouverai moins stupide.

Bernard Goiffon
Il y a 3 minutes
Le dialogue : ce sont les réponses apportées par chacun dans le cadre admis par tous qui est précisé dans la question, soit :

  • Dieu existe.
  • Il a parlé par les trois religions monothéistes.
  • Pourquoi tant de différences entre Mahomet (le coran) et le Christ.
  • Vous pouvez en tant que chrétien refuser ce dialogue.
  • La position du chrétien par rapport au coran peut faire l’objet d’un autre débat.
  • En fait, je m’aperçois que ma question ne peut s’adresser ni aux chrétien, ni aux musulman bien que je sois chrétien qui s’intéresse à la lecture du coran en ce moment.


Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Le seul critère requis pour répondre selon les mots de la question est de croire ou d’imaginer que Dieu existe.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
“en lisant ma réponse plus bas…”

Mais quelle “votre” réponse?

J’ai vu une autre, par un spinoziste!

Bernard Goiffon
Il y a 9 minutes
J’ai moi-même des difficultés parfois à retrouver le fil des différentes réponses apportées aux questions.

Voici ma réponse qui peut vous éclairer :

[voir dessous]

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Je l’ai retrouvé, voir ma réponse endessous du votre à l’autre endroit.

Grégoire
Spinoza dans une main, une souris dans l'autre.
A répondu il y a 20 heures
Votre question est très intéressante. Je ne peux bien sûr pas y répondre, mais j’adopterai le point de vue de chacune des deux religions pour essayer quand même.

Je crois que le problème est lié à la façon dont le Christianisme et l’Islam considèrent la révélation divine.

Pour un Chrétien : Jésus de Nazareth est le Christ, le fils de Dieu, qui sauve l’humanité par son sacrifice. Il n’a pas d’égal, personne ne lui succédera. En ce sens, le message du Christ est le vrai message de Dieu, il n’y en aura point d’autre. La révélation de Mahomet n’est pas reconnue.

Pour un Musulman : Jésus de Nazareth s’inscrit dans la succession de prophètes qui ont une révélation divine. Adam, Noé, Abraham, Jésus puis Mahomet. Dans cette optique, le message de Mahomet conclu le cycle de révélation, et le message de Jésus de Nazareth ne devient qu’un message prophétique parmi d’autres.

A l’interne, chacune des deux religions s’appuyera sur sa tradition, pour exclure la tradition de l’autre et répondre à votre question. Mais d’un point de vue “extérieur” à ces religions, si j’ose dire ainsi (puisque ce point de vue “extérieur”, en considérant votre question, part quand même du postulat de l’existence d’un Dieu unique), il est très difficile de répondre.

Bernard Goiffon
Il y a 16 heures
C’est bien là la question que je posais vraiment en émettant l’hypothèses que Dieu existe.

Comme toutes mes questions, j’ai aussi une réponse tout en étant à l’écoute de celle d’autrui.

Comment Dieu a-t-il pu faire entendre sa voix d’une manière si dissonante à sept siècles d’interval pour un chrétien comme moi qui découvre le coran après la lecture des évangiles ?

Voici la tentative d’une réponse :

Ce mystère-là s'adresse aux hommes. Sur le plan humain, les religions sont des tentatives pour essayer de mettre des mots pour rendre proche ce qui ne peut pas l’être.

Admettons que si l’énergie créatrice d’Amour de Dieu pouvait nous apparaître, elle ferait exploser nos coeurs tant cet amour incommensurable est fort.

Ainsi la même énergie est apparue en des lieux différents, à des moment différents parce que c’était la réponse la plus adaptée à ce moment-là et en ce lieu-là.

De même, les paroles, qui ont été prononcées et qui peuvent nous choquer, étaient les plus compréhensibles par les gens à ce moment-là.

Admettons encore que si l’on croise les vérités profondes qui ont été énoncées en ces divers temps et en ces divers lieux, alors peut-être accède-t-on à une forme de quintessence.

Les choses essentielles ont été dites dans ces trois religions monothéistes.

Pour terminer, on peut dire que “la religion juive est celle de la loi, la religion musulmane celle de la foi et enfin la religion du Christ, celle de l’Amour. “

J’essaie de me rassurer ainsi en prenant au mot les différentes religions. C’est une intuition qui ne me satisfait pas entièrement mais comment nier que Dieu est à l’origine de ces trois religions si l’on est juif, musulman ou chrétien ?

La question reste posée. A chacun sa réponse.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
"Comment Dieu a-t-il pu faire entendre sa voix d’une manière si dissonante à sept siècles d’interval pour un chrétien comme moi qui découvre le coran après la lecture des évangiles ?"

Si vous êtes Chrétien, pourquoi considérez-vous que le Coran ait quoi que ce soit à faire avec une vraie révélation du vrai Dieu?

N'avez-vous pas entendu parler des neuf Muses qui se sont révélées à Hésiodes en racontant les bêtises sur Ouranos et Gaia?

N'avez-vous pas entendu parler du fait que Joseph Smith aussi reclamait une révélation après Jésus-Christ? Voulez-vous faire du Mormonisme aussi une révélation de Dieu?

Et celle faite à Moïse qui interdit la divination, elle ne serait pas une preuve que la révélation faite à Numa Pompilius pourrait être par exemple du diable?

"Sur le plan humain, les religions sont des tentatives pour essayer de mettre des mots pour rendre proche ce qui ne peut pas l’être."

Si Dieu s'est incarné, Il peut être proche.

Aussi, la religion chrétienne n'est pas une tentative humaine, c'est l'attestation d'une révélation génuine et de Dieu.

"comment nier que Dieu est à l’origine de ces trois religions si l’on est juif, musulman ou chrétien ?"

Chacun doit le nier.

Le Juif le niera pour les deux autres religions.

Le Chrétien le niera pour le Judaïsme après la chute du Temple et le rejet de Jésus : ce n'est pas une religion divine, mais les restes d'une telle.

Il le niera pour l'Islam aussi.

Le Musulman enfin prétendra que les Juifs et les Chrétien ont changé le texte de leurs révélations.

Thursday, 2 November 2017

Création d'un livre (quora)


Question sur la protection de propriété intellectuelle sur internet (quora) · Question du plagiat sur internet (quora) · Création d'un livre (quora) · Droits de Contenu sur Quora · Possibilités commerciales des articles de blogs (quora)

Q
Quel est le processus de création d'un livre ?
https://fr.quora.com/Quel-est-le-processus-de-cr%C3%A9ation-dun-livre/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
Vient de répondre
Il n’y a pas un seul processus pour la partie qui concerne l’écriture.

Il y a des livres écrits sur commande, il y a des livres produits en manuscrit et envoyé à un éditeur, il y a des livres qui ont débuté comme du contenu sur un blog.

Ce qui est sûr, c’est que le texte est là avant l’impression et les feuilles d’imprimerie avant le livre plié, cousu et collé entre les dos.

Cet autre processus n’est pas uniforme non plus et à une certaine époque avant l’imprimerie on avait des peciae - des cahiers d’un original - qu’on copiait dans les cahiers de divers copieurs. Supposons le livre consiste dans tel manuscrit de 12 cahiers, on les sépare, et on les confie à douze copieurs, pour que chacun fasse une copie de chaque cahier.

Copieur I les copie dans l’ordre A, B, C, D, E, F, G, H, I, K, L, M
Copieur II dans l’ordre B, C, D, E, F, G, H, I, K, L, M, A
Copieur III dans l’ordre C, D, E, F, G, H, I, K, L, M, A, B

et ainsi de suite.

Aussi, des livres vendus en cahiers (peciae ou feuilles d’imprimerie) non reliés peuvent être recombinés en des livres reliés à main qui combinent plusieurs livres en une seule volume.

Tuesday, 31 October 2017

Linguistique médiévale d'Italie (quora)


Répliques Assorties : Linguistique médiévale d'Italie (quora) · Φιλολoγικά/Philologica : Si Boccace n'avait pas eu l'italien à écrire?

Q
Quelle langue parlait-on dans l'Italie médiévale ?
https://fr.quora.com/Quelle-langue-parlait-on-dans-lItalie-m%C3%A9di%C3%A9vale/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
fortiche en histoire
Répondu il y a 24 minute(s)
Latin, à partir d’un certain moment ré-identifié comme, surtout italien, mais dans le Nord, pour l’occitan d’Italie, le “ladin” restait identifié comme latin.

Dante appelait cet occitan latin, puisque pour le groupe roman, il distingue espagnol, latin et français, et les distingue comme disant oui par si, oc et oïl (l’ancienne forme de oui). Voir De Vulgari eloquentia.

Ça prend quelque temps avant que le latin en Italie péninsulaire soit ré-identifié comme italien, et le chant des créatures par St François est une des plus vieilles oeuvres littéraires de l’italien. Il meurt en 1226.

Je cite la wikipédie : Histoire de la langue italienne — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_langue_italienne#Premi.C3.A8res_affirmations_du_vulgaire


Au début du XIIIe siècle, de nombreux dialectes cohabitaient en terre italienne (lombard, vénitien, ligure, toscan, sicilien, sarde…) sans qu'aucun d'entre eux ne parvienne à s'imposer comme langue écrite au côté du latin. À titre de comparaison, en France, deux littératures romanes s’étaient déjà affirmées avec les poésies et chansons des troubadours au sud (langue d’oc), et dans l'est lyonnais (arpitan) et des trouvères au nord (langue d'oïl). Le retard des cours italiennes en ce domaine s’explique par le manque d’unité politique de la péninsule, et par une plus forte influence de l’Église, qui s’appuyait sur le latin.

Si l'on excepte les poésies de saint François d'Assise en dialecte ombrien (1225) c'est en Sicile qu'eut lieu la première émergence d'une langue vernaculaire comme moyen d'expression littéraire. Fortement influencés par les troubadours, les poètes de la cour de Frédéric II choisirent de s'exprimer dans un sicilien raffiné plutôt qu'en occitan, et créèrent la forme du sonnet.