Tuesday, 10 November 2015

Sur Science, Méthodologie Athée, Preuve, Pertinence


1) "Créationnisme - Danger - École", 2) CLAV a fait une vidéo sur la menace créationniste, 3) Sur Science, Méthodologie Athée, Preuve, Pertinence, 4) Le débat avec silveren777, 5) ... et ce débat se corse, 6) ... sur l'abiogenèse, 7) Déluge : Silveren777 se fait impossible sur "science" vs logique et histoire, 8) Skyda Kan se mêle, 9) Silveren777 continue de se faire impossible

1) ... envers Nidhal Guessoum, 2) Sur Science, Méthodologie Athée, Preuve, Pertinence

21:52 de la vidéo
(la première des deux)
"on ne peut pas étudier les sciences, si on n'étudie pas l'évolution" (parce qu'elle touche à tous les domaines).

Hans-Georg Lundahl
ayant cité et paraphrasé cette phrase
Bon, en ce cas là, si le créationnisme ou si un des créationnismes est correct, on ne peut pas étudier la science si on n'étudie pas le créationnisme (par ce qu'il touche à tous les domaines).

MaxKreeger1
+Hans-Georg Lundahl
On en reparlera lorsque vous saurez ce qu'est la science ;)

Hans-Georg Lundahl
Pourquoi pas dire tout de suite que vous considérez, assez à tort, la méthodologie athée comme essentielle pour la science?

MaxKreeger1
+Hans-Georg Lundahl Je ne suis pas athée.

Mais en esciences, on se fonde sur des preuves ne dépendant pas de l'avis de celui qui les lit.

Hans-Georg Lundahl
Chaque preuve doit dépendre:

  • des faits;
  • des principes corrects à partir desquels on juge la portée et les implications des faits.


Ceci objectivement. Par contre, l'évaluation de chaque preuve si elle remplit ces conditions d'être une bonne idée est concrètement indetté aux avis de celui qui les lit. En cas idéal, ses avis ne posent pas un obstacle.

OR, ceci est ce qu'on appelle un préliminaire, et c'est un peu contraire à ma patience de me débrouiller sur les préliminaires, si j'ai des choses à dire sur les preuves. Surtout si un malintentionné répète les insistances sur tel ou tel préliminaire.

Pour retourner à mon commentaire initial:

"on ne peut pas étudier les sciences, si on n'étudie pas l'évolution" (parce qu'elle touche à tous les domaines).


Ceci fut une phrase d'un des gens dans la vidéo, et franchement, elle n'était pas une preuve scientifique, elle était une argumentation rhétorique, et j'y ai bien sûr pu retourner la monnaie.

Ou si vous visiez que je taxais votre méthodologie d'athée, ça n'implique pas que chacun qui le partage soit athée, et en plus j'ai déjà dénoncé des soi-disant Catholiques pour avoir défendu celle-ci.

Dire que tel ou tel phénomène ne permet pas d'autre explication que l'action directe de Dieu, ou d'un ange, ne dépend pas des avis du lecteur.

Pour le lecteur athée, ses avis vont poser un obstacle, mais ça dépend de lui, et pas du bon constat.

Item pour le constat que tel ou tel scénario est PERMISSIBLE si on peut le comprendre comme dépendant de l'action directe de Dieu et en certain cas comme l'action directe d'un ange.

MaxKreeger1
Bref, des raisonnements circulaires idiots, merci de l'admettre

Hans-Georg Lundahl
Une preuve circulaire a la forme:

A est vrai parce que B.
B en son tour est vrai parce que A.

Ou élargie:

A est vrai parce que B.
B en son tour est vrai parce que C.
C en son tour est vrai parce que A.

Ou encore élargie.

Une explication circulaire a la forme:

A a lieu à cause de B.
B a lieu à cause de A.

Ou élargie:

A a lieu à cause de B.
B a lieu à cause de C.
C a lieu à cause de A.

Ou encore élargie.

Ayez la grande bonté de me signaler lesquels de mes arguments vous mettez soit dans la forme d'une preuve circulaire, soit dans la forme d'une explication circulaire.

Ou admettez que vous voulez vraiment dire la forme:

A est vrai à cause de B (preuve non circulaire).
B a lieu à cause de A (explication non circulaire).

(Et preuves et explications sont, les deux, "raisonnements", et A -> B -> A est "circulaire")

Dans ce cas, vous avez un peu de rattrapage à faire dans la logique, non?

MaxKreeger1
Ok, je vous arrete : Les "preuves circulaires", ça n'existe pas.

Hans-Georg Lundahl
Au contraire. Preuve circulaire en latin, c'est "circulus vitiosus in probando". C'est "raisonnement circulaire" qui n'existe pas.

Ici
Je coupe le débat avec silveren777 d'ici et le pose sur un message séparé:

Le débat avec silveren777
http://repliquesassorties.blogspot.com/2015/12/le-debat-avec-silveren777.html


2:47 d'une autre vidéo
Dixit Nidhal Guessoum "ce ne sont pas des preuves dans le sens scientifique ..."

Commentaire HGL
J'ai le malheur de reconnaître cette bêtise du Catéchisme de l'Église Catholique.

St Thomas d'Aquin ne serait pas d'accord.

Ni, sur cette question, même Averroës, pour mauvais et hérétique qu'il était.

D'abord mauvais parce que Musulman, ensuite parce que moins proche de la Vérité Catholique que les Musulmans en général, Averroës était néanmoins probablement moins mauvais que vous. Ou que certains de vos potes déguisés en Catholiques.

J'imagine que ce n'est pas pendant votre Ramadan que je vous trouve avec ceci.

acx01bc
+Hans-Georg Lundahl bouffon catho intégriste = anti-scientifique autant que tous les autres intégristes.

Hans-Georg Lundahl
Monsieur ou Madame.

Que vous me comptez comme bouffon, en soi, ça me dérange pas beaucoup.

Si vous êtes parmi les gens qui me poussent à bouffonnerie involontaire, par exemple en me stressant ou en me privant de sommeil, ça me dérange, mais ici-même je ne peux pas prouver que ça vous concerne.

Par contre, que vous comptez les intégristes catholiques ou autres comme "anti-scientifiques", ça mérite au moins une réponse.

Non, un intégriste non-catholique le plus souvent anti-catholique peut être anti-HISTORIQUE en ce qui concerne l'histoire de l'église et des autres communautés religieuses, mais il n'est pas automatiquement anti-SCIENTIFIQUE.

C'est vous, le Darwiniste et Héliocentrique qui êtes anti-scientifique, pas premièrement en ayant tort sur une question que vous considérez comme scientifique, mais en empêchant le débat scientifique par l'exclusion par insulte de ceux qui ne partagent pas votre opinion.

En ce qui concerne l'internet francophone, j'attends TOUJOURS un débat sur les questions, et je trouve TOUJOURS cette évasion du débat.

On vient de me lancer que c'est courageux de moi de me lancer comme créationniste en France. Pour ce qui concerne les risques sociaux, oui, c'est courageux, presque une folie. Mais pour ce qui concerne le risque intellectuel, il n'existe même pas, car les francophones semblent totalement timides sur la question. Sauf en ce qui concerne la répétition de temps en temps d'insultes qui ne sont pas de l'ordre d'arguments scientifiques.