Tuesday, 27 June 2017

En quora sur l'héliocentrisme


New blog on the kid : Parfois il y a d'occasions d'avoir stimulance intellectuelle même en français · Répliques Assorties : Les âmes ou non des étoiles et des planètes · En quora sur l'héliocentrisme · Existe-t-il une expérience ou une observation prouvant que la Terre tourne autour du Soleil ?

Q
Quel est le changement apporté en astronomie par la théorie de l'héliocentrisme ?
https://fr.quora.com/Quel-est-le-changement-apport%C3%A9-en-astronomie-par-la-th%C3%A9orie-de-lh%C3%A9liocentrisme/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
géocentrisme, oui, terre plate, non (aussi sur mes blogs)
Vient de répondre
Plusieurs.

D’abord, l’héliocentrisme lui-même, non prouvé, mais accepté.

Il importe immédiatement que le Soleil serait plus stable que la Terre sur le plan du Système Solaire ou de l’Univers entier (ceci les premiers versions, sauf celle de Giordano Bruno).

Ensuite il importe - dans une première application - que le phénomène décrit par Bessel en 1838 a été identifié (à mon avis comme géocentrique par une erreur) comme étant parallactique, c’est à dire un phénomène optique de notre point de vue plutôt qu’un mouvement intrinsèque à par exemple 61 Cygni ou à alpha Centauri.

Comme, dans une autre application - celle-ci aussi première ou directe - le phénomène de 1725–1727 décrit par Bradley et Molineux a été identifié comme une autre phénomène optique dépendant du mouvement que l’héliocentrisme suppose que nous avons. Aussi plutôt qu’intrinsèque à gamma Draconis et les autres.

Ensuite viennent les applications un peu plus éloignées, comme en seconde lieu les trigonométries qui donnes des distances stellaires dites “proches”, en troisième lieu les statistiques stellaires par Herschel qui commencent avec quelques-unes de celles-ci par rapport à leur luminosités apparentes de la Terre, ensuite en quatrième lieu les distances déterminés par référence aux types d’étoiles délimités dans ces statistiques, quand la parallaxe n’est pas vérifiable, et en cinquième lieu la cosmologie moderne des années 1920 et 1930 qui a été tellement romantisé depuis en par exemple Guerre des Étoiles ou Lauréline et Valérian.

Une étape importante, entre les premiers débats sur l’Héliocentrisme qui aboutissent plutôt à son rejet avec la condamnation de Galilée et l’Almagestum Novum de Riccioli et son acceptation plus tard à été l’introduction du Newtonisme dans la physique, avec comme corrolaire la réduction de l’univers de Galilée à un simple système solaire parmi autres, comme chez Laplace, il me semble.

Ceci avait été proposé déjà par Giordano Bruno avec la modification très hérétique que le Saint Esprit ne serait que l’âme du monde de notre système solaire et les autres en auraient d’autres âmes de mondes.

Il s’agit là d’une tentative de réduire Dieu à son univers ou plus directement de faire égaler l’univers créé à son créateur.

Et ça a été dans cette perspective (sans sa dimension hérétique en théologie) que l’on s’imaginait un univers infini avec des mondes infinis (ou systèmes solaires tels) qui rendait impossible de prendre le phénomène de Bradley et possible de prendre le phénomène de Bessel pour parallaxe.

Avec un univers à la Galilée, ça aurait été plutôt le phénomène de Bradley qui aurait été parallactique - jusqu’à découvrir que le phénomène de Bessel rend le mouvement annuel des étoiles pas totalement égal en étendue. Et alors, Bessel aurait juste infirmé ce que Bradley avait confirmé pour Galilée et sa prédiction d’une parallaxe qui sera visible une fois qu’on aura des meilleurs télescopes.

Thursday, 15 June 2017

Les âmes ou non des étoiles et des planètes


New blog on the kid : Parfois il y a d'occasions d'avoir stimulance intellectuelle même en français · Répliques Assorties : Les âmes ou non des étoiles et des planètes · En quora sur l'héliocentrisme · Existe-t-il une expérience ou une observation prouvant que la Terre tourne autour du Soleil ?

Q
Les planètes et les étoiles ont-elles une âme ?
https://fr.quora.com/Les-plan%C3%A8tes-et-les-%C3%A9toiles-ont-elles-une-%C3%A2me


Réponses sélectionnées
[et parmi les non sélectionnées, celle de Violette Bonnae est très recommandée de lecture, mais un peu à côté de la question.]

I
Charles Gabouleaud
Amateur de sciences en quête de savoirs
A répondu mardi
L’âme est plus ou moins un concept religieux, et surtout immatériel. Par essence, c’est donc quelque chose que l’on ne peut pas prouver. Comme en religion, il faut donc se méfier de toute personne qui soutient mordicus qu’ils savent la réponse. Affirmer qu’une étoile n’a pas d’âme, tout comme affirmer qu’une étoile en a une, et en être convaincu, n’est pas un argument, et ne doit donc avoir aucune influence.

Pour résumer ma réponse, en avance de phase : mes convictions agnostiques me poussent à considérer que les planètes et les étoiles n’ont pas d’âmes, mais je suis tout à fait incapable de l’affirmer.

Il faut néanmoins noter un point : dans la très grande majorité des religions et des courants philosophiques, l’âme est rattaché à ce qui est vivant. Certaines religions considéraient cependant que les planètes et étoiles étaient vivantes et animées de raison et de sentiments.

S’il s’agit là d’idées auxquelles je n’adhère absolument pas, et si je tend à penser que planètes, étoiles ou même toute forme de vie n’a pas d’âme, il s’agit d’un débat beaucoup plus profond et risqué qu’il n’y parait. Car cela soulève des questions sur les croyances, les religion et la signification même du concept d’âme. Mais, comme indiqué avant, il s’agit là de croyance qu’il est impossible de prouver. Et, tout comme “est-ce que Dieu existe?”, la réponse à ce genre de question dépend de chacun, et ne sera pas trouvée sur Quora.

Audio, video, disco.

II
Fabrice Neyret
A répondu mardi
Non, mais les humains non plus. ça n’existe pas, comme les fantomes.

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
Y avait-t-il une pensée derrière ces lettres? Si oui, c’est un esprit, ou une âme (pour l’humain, où l’esprit et l’âme coïncident) derrière la pensée.

Les fantômes, ça existe aussi, comme celui de Samuel qui prophétisait la perte de Saül.

III
Hans-Georg Lundahl
Bloggueur et débatteur d'internet. ENG/FR
A répondu il y a 18 heures
Selon au moins les condamnations par Étienne II Tempier, la réponse est non.

Par contre, il est licite de dire qu’elles sont mues par êtres angéliques - une option advoquée par St Thomas d’Aquin avec une certain fréquence, et les condamnations (il y a 740 ans) ont été faites depuis le décès de celui-ci, et cette option n’a pas été condamnée.

Wednesday, 7 June 2017

L'âge du mariage au Moyen Âge.


Deux réponses:

I
Q
À l'époque médiévale, à quel âge les filles et les garçons étaient-ils mariés ?
https://fr.quora.com/%C3%80-l%C3%A9poque-m%C3%A9di%C3%A9vale-%C3%A0-quel-%C3%A2ge-les-filles-et-les-gar%C3%A7ons-%C3%A9taient-ils-mari%C3%A9s/answer/Hans-Georg-Lundahl


Hans-Georg Lundahl
fortiche en histoire
A répondu il y a 21 heures
Étaient de fait?

Ça variait.

Pouvaient être, selon le requisit minimum?

À 14 pour les garçons et 12 pour les filles.

II
Q
À l'époque médiévale, à quel âge les filles et les garçons étaient-ils mariés ?
https://fr.quora.com/%C3%80-l%C3%A9poque-m%C3%A9di%C3%A9vale-%C3%A0-quel-%C3%A2ge-les-filles-et-les-gar%C3%A7ons-%C3%A9taient-ils-mari%C3%A9s/answer/Xavier-Desvaux


Xavier Desvaux
PhD Immunologie & Immuno-Allergie, Université Pierre et Marie Curie
A répondu il y a 21 heures
1 vote positif
Blandine Meyrieux-Lefevre
Ancien infirmière cancérologie
Wikipedia Femmes au Moyen Âge — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Femmes_au_Moyen_%C3%82ge


« Vers la fin du Moyen Âge, l'âge minimum des fiançailles est fixé à 7 ans et l'âge du mariage à 12 ans par le droit ecclésiastique. Les garçons ne peuvent pas se marier avant 14 ans. L'Église a pourtant la possibilité de faire des exceptions lorsque l'union peut rétablir la paix entre deux familles. Se marier jeune est normal à cette époque où la durée de vie et donc la durée de la jeunesse sont très courtes. Pendant l'Ancien Régime, il n'y a plus que 4 % de femmes qui se marient avant 17 ans

. Les femmes les plus jeunes sont majoritairement issues de classes élevées, et se marient avec des hommes souvent beaucoup plus âgés. Dans les familles plus modestes, les mariés ont des âges plus proches.»

L’espérance de vie au Moyen-Âge était très faible, et le mariage se faisait dès que les enfants étaient en âge de procréer, c.-à-d. pubères. La puberté (*) était également plus précoce.

Depuis 2005, l’âge légal est de 18 ans pour les deux sexes
Le Sénat porte de 15 à 18 ans l'âge minimum légal pour le mariage des jeunes femmes
http://www.maire-info.com/organisation-gestion-communale/etat-civil/le-senat-porte-de-15-18-ans-age-minimum-legal-pour-le-mariage-des-jeunes-femmes--article-5505


(*) La puberté, phénomène physiologique correspondant à la maturation des organes sexuels ne doit pas être confondue avec l’adolescence, phénomène purement culturel apparu avec l’éducation.

Hans-Georg Lundahl
Il y a 21 heures
“L’espérance de vie au Moyen-Âge était très faible”

Source? À part le fait que la mortalité infantile était importante.

“et le mariage se faisait dès que les enfants étaient en âge de procréer, c.-à-d. pubères. “

Le mariage POUVAIT se faire des que les gens étaient en âge de procréer. Il se faisait parfois plus tard aussi. Surtout pour l’homme.

“La puberté (*) était également plus précoce.”

Que le 19:e s. soit, mais pas que dans notre siècle.*

12 pour la menarche est aussez proche de nos 12 et quelque mois pour la menarche moyenne.

Le 19:e s. était malnourri, d’où une puberté attardée.**

“Depuis 2005, l’âge légal est de 18 ans pour les deux sexes”

En vigueur depuis 24.III.2006, non?

Je me souviens d’avoir lu sur cette saloperie dans un journal à l’époque.

* Sousentendre : plus précoce que.

** On verra dans la table de la wikipédie que la réponse prochaine donnera, que certains pays sont divisés entre parties favorisées et défavorisées. Les parties défavorisées ont une ménarche plus tard. Voici:

Pays
f/d âge type année
Inde :
[favorisée]  12,1 ans moyen 1998
[défavorisée] 15,4 ans  moyen  1998
Afrique du Sud :
[favorisée] 13,2 ans moyen 1990
[défavorisée] 14,6 ans moyen 1990
Cameroun :
[favorisé] 13,2 ans moyen 1999
[défavorisé] 14,3 ans moyen 1999


Extraits de Ménarche — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9narche


Xavier Desvaux
Il y a 20 heures
L’espérance de vie à la naissance était très faible. L’INED n’existant pas à l’époque ☺, il est difficile de suivre l’espérance de vie en fonction de l’âge. Ceux qui avaient survécu, voyant la mortalité effroyable frappant les enfants(et pas seulement à la naissance) devaient être pressés de voir leurs propres enfants se marier pour assurer une descendance, souvent synonyme de main d’œuvre.

Je vous accorde que j’aurais dû dire « le mariage pouvait se faire »

La « menarche », mot qui ne fait pas partie de la langue française ne signifie pas que l’enfant dès ses première règles, est apte à procréer. Vous, qui semblez être sensible à l a précision, devriez apprécie ce tableau fourni par Wikipedia: Ménarche — Wikipédia

Avec les perturbateurs endocriniens, il y a malheureusement des cas de puberté chez des petites filles de huit ans. Et les gamines de 12 ans et demi de notre époque n’auraient-elles pas le droit à l’éducation, autrement dit à l’adolescence?

C’est le Sénat qui a pris cette décision en 2005. J’ignore la date du décret de l’application de la loi.

J’ai peut-être mal compris : est-ce que la loi, pour vous, est une saloperie ?

Hans-Georg Lundahl
Il y a 4 heures
"L’INED n’existant pas à l’époque ☺, il est difficile de suivre l’espérance de vie en fonction de l’âge."

Effectivement.

"L’espérance de vie à la naissance était très faible."

Et comment faible? Comment voulez-vous le quantifier en absence de l'INED?

Un propos modeste : prenez des familles médiévaux dont les nombres d'enfants au total et parmi eux les décédés en bas âge sont connus. Le plus grand nombre possible. Faites un calcul après ça.

Tant que je sache, je suis même le premier de faire chose pareille pour les ancêtres d'un tel ou tel et de calculer la médiane de l'âge du décès pour ceux qui ont survécu à l'enfance (autrement, on ne devient pas ancêtre!).

"Ceux qui avaient survécu, voyant la mortalité effroyable frappant les enfants(et pas seulement à la naissance) devaient être pressés de voir leurs propres enfants se marier pour assurer une descendance, souvent synonyme de main d’œuvre."

Explication à la fois anhistorique et convaincante pour ceux qui n'en savent rien. D'abord, la mortalité des enfants, une fois baptisés, n'effrayait pas, mais soulageait : ah lui, il ne vas pas perdre son salut par un péché mortel, on célèbre les pompes funèbres en blanc, comme la Messe pour un saint confesseur.

Ensuite, la question de main'd'oeuvre ne se posait pas dans les plus hautes classes, pourtant, à une certaine époque les mariages de filles âgés de 12 à 17 était fréquente, voir les proches de Sainte Brigitte et de la Reine Marguérite:

Φιλολoγικά/Philologica : Medieval women married when?
http://filolohika.blogspot.com/2017/05/medieval-women-married-when.html


Ou beaucoup plus complètement autour de Philippe de Hainault, en allemand:

10 10 11 11 11 12 12 12 13 16 16 16 17
17 17 17 18 18 18 19 19 20 20 21 28 33
 
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
 
10 11 12 12 12 12 13 13 15 16 16 16 17
17 17 17 18 18 18 19 19 20 20 21 28 33


Median 17 Jahre
Untere Quartile 12 oder 13 Jahre
Obere Quartile 19 Jahre

Auf Deutsch (auf Antimodernism und später) : Rund um Philippa von Hennegau - Heiratsalter der Frauen
http://aufdeutschaufantimodernism.blogspot.com/2017/05/rund-um-philippa-von-hennegau.html


"La « menarche », mot qui ne fait pas partie de la langue française ne signifie pas que l’enfant dès ses première règles, est apte à procréer."

La ménarche moyenne, par contre, oui. Je note d'ailleurs qu'Italie, un pays qui doit avoir été favorisé dans la législation canonique, a toujours une moyenne de 12 pil, et non de 12 ans et 6 mois.*

Désolé pour le désagrément linguistique, j'avais assez longtemps l'impression que c'était "ménarché" comme proche du grec ancien, et je dus vite me rééduquer hier.

"Avec les perturbateurs endocriniens, il y a malheureusement des cas de puberté chez des petites filles de huit ans."

Entre 9 et 18 semble médicalement normal, MAIS, ce sont deux cas extrêmes. La ménarche MOYENNE devrait être assez correcte.

Et, c'est sur la ménarche moyenne que raisonnait la loi canonique.

"Et les gamines de 12 ans et demi de notre époque n’auraient-elles pas le droit à l’éducation, autrement dit à l’adolescence?"

Vous oubliez que certaines ont montré une préférence pour le sexe et se trouvent ensuite enceintes. Une mère a biensûr le droit de se marier avec le père de l'enfant, à moins que celui-ci est déjà marié, un proche, un célibataire consacré (prêtre ou moine) ou d'une religion incompatible et ne veut pas se convertir.

Donc, comme vous venez de dire :

« le mariage pouvait se faire »

Alors :

Le mariage doit POUVOIR se faire.

"J’ai peut-être mal compris : est-ce que la loi, pour vous, est une saloperie ?"

Celle de 2005/2006, oui.

15 ans minimum était déjà haut, mais encore acceptable, à la limite.

Avec l'abolition de ceci on ouvra indirectement les portes pour une autre la "loi" dite parfois "d'égalité de mariage" ... avec des filles de 15 pouvant se marier, on n'aurait pas permis le "mariage" lesbien.

Comme dit St Thomas : une loi qui est contre le bien commun, contre la justice, n'est pas une loi.

* Voir la table.

Xavier Desvaux
Il y a 1 heure
J’arrête là cette discussion. C’est un dialogue de sourd

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
À vous de décider pour vous.

On se demande qui est le sourd …

Xavier Desvaux
Il y a 14 heures
J’ai oublié le “s” à sourd ☺

Hans-Georg Lundahl
Maintenant
J’en ai profité.