Monday, 26 May 2014

Et Narnia et ça?

1) Répliques Assorties : ... à Serge Béketch, pour améliorer ses preuves pour l'existence de Dieu, 2) Et Narnia et ça?, 3) Roncalli selon le site de René Fouquet, 4) Et Tolkien?, 5) L'art de C. S. Lewis (et un peu de Blyton), 6) New blog on the kid : Quand CSL parle de "loi naturelle" ou "Tao", 7) Et Tolkien inventa des langues

Prouver l'existence de Dieu
La Vérité rend libre
https://www.youtube.com/watch?v=pYKbRE_fwNc


René Fouquet
Tolkien avec le seigneur des anneaux et CS Lewis avec narnia, deux satanistes, pour faire croire en Dieu. Ce n'est pas catholique. Quel mensonge.
Hans-Georg Lundahl
Deux Satanistes? D'où est-ce que vous tirez cette accusation?

Qu'on sache biographiquement, JRRT était depuis l'âge de 8 et la conversion de sa mère veuve Catholique Romain, et quand les conversations avec lui avaient emmené un Hégélien Théiste (auparavant athée) nommé CSL à devenir Chrétien, il devint non Catholique mais Anglicain.

CSL m'a marqué au début de ma vie chrétienne tout court, et JRRT au début ou aux avant-propos de ma conversion catholique. DONC j'aimerais savoir la source.
René Fouquet
Narnia et Seigneur des anneaux sont des films sataniques complets comme leurs auteurs. Un "théiste" qui a fait se convertir l'autre anglican ! Tout ceci, comme déjà dit n'est pas catholique du tout. Hors de l'Eglise pas de salut, sans la vraie foi pas de salut.
Hans-Georg Lundahl
Tolkien a aussi déploré que CSL ne soit pas devenu Catholique.

À part ça, si vous soupçonnez Narnia et Seigneur des Anneaux d'être d'oeuvres sataniques, vous faites bien de ne pas les lire, mais je crois que vous avez tort.

Les films n'ont été faits qu'après les décès des auteurs des livres.

Et dire que les auteurs soient sataniques, ça dépasse la méfiance envers deux oeuvres même.

Quand aux oeuvres - écrites, sans se limiter aux films - je les trouve des bonnes méditations sur Mathieu 24. Surtout Akallabêth en Silmarillion et The Last Battle, le Septième dans la série Narnia.

DONC je vous cite de substantier votre jugement téméraire sur les personnes de C. S. Lewis et de J. R. R. Tolkien ou de le retirer.

"Un "théiste" qui a fait se convertir l'autre anglican !"

Vous n'êtes MÊME PAS cohérent. L'anglican = CSL = le théiste que s'est fait convertir - par un catholique, [donc l'autre =] JRRT.
René Fouquet
Vous dites que je suis "même incohérent... Mais je n'ai fait que prendre mot pour mot ce que vous avez dit.

Vous trouvez matière évangélique dans des films sataniques et vous les défendez par dessus le marché. Quand on n'a pas la foi, il faut se taire sur Dieu et l'apprendre afin ne pas répandre n'importe quoi. Ce sont des gens comme vous qui éloignez les âmes de Dieu.
Hans-Georg Lundahl
Votre incohérence:

"Un "théiste" qui a fait se convertir l'autre anglican ! "

Non, ce n'est pas mot pour mot ce que j'avais dit. Apprenez la grammaire.

J'avais dit un théiste hégélien qui se fait convertir par un catholique en chrétien mais qui retourne à la secte anglicane qu'il avait délaissé auparavant. Au chagrin de ce catholique.

"Vous trouvez matière évangélique dans des films sataniques "

Halte-là!

a) Je n'ai rien dit sur les films. Pas ici, au moins.

b) Je n'ai même pas dis grand'chose sur les livres sur lesquels sont basés les films. Que je les trouve ayant des thèmes évangéliques peut être exacte, mais je ne l'ai pas dit. Ici.

c) Vous passez des films que vous trouvez sataniques, aux livres, à leurs auteurs.

Mais ce qui est le pire, au lieu de dire qu'ils étaient atteint du satanique, par exemple par leur milieu Oxonien (pourtant moins mauvais que Harvard, me semble-t-il à en juger humainement), ce qui pourrait passer, vous les accusez d'être sa-ta-NISTES. Ce qui présume une intention chez eux.

D'où ma question très pertinente que vous n'avez pas trouvé digne d'une réponse: d'où est-ce que vous tirez cette accusation?

"Quand on n'a pas la foi, il faut se taire sur Dieu et l'apprendre afin ne pas répandre n'importe quoi."

Premier article de votre foi:

1. Narnia et le Seigneur des Anneaux sont des films sataniques.

Deuxième article de votre foi:

2. Si un film est satanique, alors aussi l'auteur du livre sur lequel se base le film est satanique.

Troisième article de votre foi:

3. Faut pas se prétendre catholique (par exemple parce qu'on croit le catéchisme de St Pie X) avant de partager VOTRE foi.

"Ce sont des gens comme vous qui éloignez les âmes de Dieu."

C'est possible que j'ai éloigné DES âmes de Dieu. Des gens comme vous avez éloigné la mienne de Lui aussi.

Après, éloigner DES âmes de Dieu, sûr que St Jean Baptiste et Notre Seigneur ne l'ont pas fait avec les pauvres âmes pharisiennes?

Ou est-ce qu'ils ont simplement fait comprendre aux Pharisiens qu'ils étaient loin de Dieu?

Peut-être vous devriez considérer si ce n'est pas de cette manière là que j'ai éloigné DES âmes de Dieu.

Si vous ne trouvez pas Narnia ou le Seigneur des Anneaux porteurs des idées évangéliques, des valeurs (y compris la valeur de ne pas faire évaporer des certitudes de fait en des pures valeurs), vous êtes libre de ne pas lire ou de ne pas voire les films ou livres. Même d'en faire un avertissement.

Mais de là à accuser des personnes qui ne sont pas d'accord avec vous, ou les auteurs, dont un catholique qui déplorait la Réforme Liturgique (son petit-fils se souvient comme il donnait les réponses en latin à haute voix) d'être satanistes ou de ne pas avoir la foi, ça dépasse vos droits. Largément.
René Fouquet
Clive Staples Lewis, schismatique anglican, est l'auteur de la trilogie satanique "Narnia", et avait pour plus proches amis les occultistes Tolkien, Barfield et Charles Williams.

Il fut soit disant converti au Christianisme par son ami John Ronald Reuel Tolkien philologue se disant catholique, co-traducteur de la Bible de Jérusalem moderniste de la secte vatican 2 en 1968, l'auteur de la trilogie satanique "Seigneur des anneaux".

Ils furent membres d'un "cercle" littéraire d'Oxford", les Inklings, avec Owen Barfield, propagateur, traducteur et éditeur de l'antroposophie luciférienne de Rudolf Steiner.

Charles Williams, anglican comme C.S. Lewis, était membre du groupe luciférien the Golden Dawn - l'Aube Dorée - dont Aleister Crowley, considéré comme le père du Satanisme moderne, fut un des plus célèbres initiés.

Vous êtes, au minimum, suspect d'hérésie et à éviter. Et je ne suis pas ce que vous dites.

Malheur à ceux qui prennent le mal pour le bien, les ténèbres pour la lumières. Ce sont les méchants.

Quand à la foi, vous êtes très hautement probablement hors de l'Eglise.
Hans Georg Lundahl
"Clive Staples Lewis"

Oui.

"schismatique anglican"

Hélas, oui, mais moins à la fin.

"est l'auteur de la trilogie satanique "Narnia", "

Satanique reste à prouver. Trilogie est inexacte, il s'agit d'une heptalogie.

"et avait pour plus proches amis les occultistes Tolkien, Barfield et Charles Williams."

Tolkien occultiste? Non. Barfield, oui, ça passe, car Steinerien. D'ailleurs CSL l'appréciait plus que ne le fit JRRT.

"Il fut soit disant converti au Christianisme"

Qu'est-ce que VOUS voulez appeler si un Théiste Non Religieux un jour le prochain jour, en refléchissant une heure, reconnaît, sinon la Foi intégrale, au moins que:

  • Jésus est Vrai Dieu et Vrai Homme
  • est Mort pour nos péchés et résuscité
  • est Notre Seigneur et a le DROIT très stricte à notre obéissance?


Moi, j'appelle ça une conversion au Christianisme.

"par son ami John Ronald Reuel Tolkien"

Plutôt après des années de conversations polémiques avec lui.

"philologue"

Certes. Ce qui n'est pas un crime.

"se disant catholique"

Et qui l'était. À moins que voulez dire que chaqu'un qui acceptait à contrecoeur la Réforme et l'Écuménisme par obéissance, croyant que Paul VI était pape était déjà à l'époque en mesure de se savoir hors de l'église par là.

"co-traducteur de la Bible de Jérusalem moderniste de la secte vatican 2 en 1968"

Pour un livre, je crois que c'était celui de Tobie. Vérifiez. Et vérifiez si les erreurs de cette traduction ne se trouvent pas principalement dehors de ce livre. Ou dans un avant-propos qu'il n'a pas corédigé, que je sache.

"l'auteur de la trilogie satanique "Seigneur des anneaux"."

Trilogie est presque exacte, au moins selon les volumes de la première publication. Satanique reste à prouver.

"Ils furent membres d'un "cercle" littéraire d'Oxford", les Inklings, avec Owen Barfield, propagateur, traducteur et éditeur de l'antroposophie luciférienne de Rudolf Steiner."

"Charles Williams, anglican comme C.S. Lewis, était membre du groupe luciférien the Golden Dawn - l'Aube Dorée - dont Aleister Crowley, considéré comme le père du Satanisme moderne, fut un des plus célèbres initiés."


Et avant de devenir Chrétien, CSL aurait pu devenir membre de Golden Dawn aussi. Pourtant, l'autre encore plus célèbre initié de Golden Dawn, Yeats, n'était pas sataniste. Williams non plus.

Que Owen était Steinérien est exacte, mais ça ne fait pas des Inklings un groupe Steinérien. Que Williams était de Golden Dawn est possible, ça ne fait pas des Inklings une loge de Golden Dawn.

Vous POUSSEZ vraiment la culpabilité par association - spécialité Pharisienne, à mon avis.

"Vous êtes, au minimum, suspect d'hérésie et à éviter."

  • a) je ne partage pas toutes les doctrines de CSL ou de JRRT
  • b) eux ils ne partageaient pas toutes les doctrines de Owen ou de Williams
  • c) vous alléguez sans aucune preuve que Narnia et Seigneur des Anneaux sont sataniques
  • d) vous prétendez que ceux qui les aiment sont suspectes d'hérésie
  • e) vous prétendez en outre que quelqu'un suspecte d'hérésie est à éviter.


Cette dernière observation est contre-canonique, normalement.

Vitandus n'est pas chose à dire sur un simple suspect d'hérésie, mais de certains (même pas tous) condamnés, en groupe ou en individuel.

Vous pourriez certes alléguer que l'absense de supérieur clairement défini rendrait cette mesure de condamnation impossible. Et que le devoir d'éviter un hérétique restait. PAR contre, on peut aussi dire qu'en absense de juge, vous n'êtes pas en mesure de déclarer une telle chose (comme à la fin de l'Ancien Testament les lapidations n'étaient qu'un lynching illégal, dont Notre Seigneur ne s'est pas fait parti).

"Et je ne suis pas ce que vous dites."

Ce que j'avais demandé car vous avez un homologue [voulais dire homonyme] à Paris. Si vous faites allusion à ma question dans la boîte à lettres.

à René Fouquet

Vous êtes ce sophrologue ou pas? [Visible même s'il n'a pas ouvert le mail]

J'ai cliqué votre nom là où vous avez commenté sur la vidéo.

Ainsi je peux vous contacter.

J'ai aussi fait un google sur votre nom. Vous ou un homologue [voulais dire homonyme], ceci:

FOUQUET RENÉ
Médecine traditionnelle chinoise, Relaxation
http://www.annuaire-therapeutes.com/therapeutes/fouquet-rene-acupression-acupuncture-medecine-traditionnelle-chinoise-relaxation-paris-15eme-arrondissement.html


Envoyé à : René Fouquet


"Malheur à ceux qui prennent le mal pour le bien, les ténèbres pour la lumières. Ce sont les méchants."

Correcte. Reste à savoir qui entre nous deux prend le mal pour le bien ou les ténèbres pour la lumière.

Si Narnia et Seigneur des Anneaux étaient prouvés sataniques, ça serait moi.

Par contre, sont aussi méchant ceux qui prennent le bien pour le mal, la lumière pour les ténèbres.

Si Narnia et Seigneur des Anneaux ne sont pas ce que vous DITES, c'est vous.

"Quand à la foi, vous êtes très hautement probablement hors de l'Eglise."

Je me permets de ne pas croire votre allégation, là-dessus.
René Fouquet
Vous faites un alliage des fantasmes de Satan avec la foi catholique ! C'est dire que vous n'êtes pas catholique du tout. Et vous y voyez des choses de Dieu !

Vous défendez cela obstinément en connaissance.

Vous défendez pour catholique l'auteur de Narnia, "conte" fantasque satanique complet : un catholique ne peut absolument pas écrire cela, mais seul un inspiré du diable.

C'est abominable. C'est criminel.

Je n'ai rien à faire avec vous. Mais si vous vouliez vous convertir, j'en doute, mais sait-on, voici mon site : http://renefouquet.e-monsite.com/

Fin de la discussion.

Hans-Georg Lundahl
"Vous faites un alliage des fantasmes de Satan avec la foi catholique !"

Pour arriver à cette conclusion il vous manque TOUJOURS les preuves que Narnia est satanique.

"C'est dire que vous n'êtes pas catholique du tout."

Si vous aviez raison sur Narnia, peut-être oui.

Il vous manquerait encore la preuve que je mette les Narnia sur le plan de la vérité exacte, plutôt que sur le plan d'une fable édifiante.

"Et vous y voyez des choses de Dieu !"

CSL avec Aslan et Guareschi avec le Crucifix de Don Camillo ont eu soin de n'y rien mettre contre la vérité chrétienne connue par eux.

"Vous défendez cela obstinément en connaissance."

En connaissance de l'abjection de vos accusations, oui. Et de leur incohérence.

"Vous défendez pour catholique l'auteur de Narnia, "conte" fantasque satanique complet : un catholique ne peut absolument pas écrire cela, mais seul un inspiré du diable."

Si vous vous n'étiez pas hâté à écrire avant de lire ce que j'avais écrit, j'aurais pas donné cette impression.

D'abord, je ne défend pas l'auteur de Narnia, CSL, comme catholique ayant l'intégralité de la foi. Ça serait faux.

Je le défend comme un auteur qui, je ne dirais pas jamais, mais rarement, exprimait ses divergences erronnées vis-à-vis la foi catholique. Et qui donc en d'autres occasions était très bon à lire.

Narnia est apparue avant la dernière édition de L'Index Librorum et n'y se trouve point. Il a eu des lecteurs catholiques enthousiastes pendant la papauté de Pie XII.

Je défend par contre l'auteur du Seigneur des Anneaux comme, oui, exactement, catholique.

Vous venez de qualifier les deux comme conte fantasques sataniques complets, car avant vous les avez mis sur le même plan.

Pour cette qualification, il vous manque TOUJOURS la preuve de cette allégation gratuite.

Votre conclusion sur ma personne ne peut pas valoir mieux que vos prémisses.

"C'est abominable. C'est criminel. "

Ce que vous faites avec la réputation des catholiques qui aiment la lecture des contes que vous considérez sur votre jugement privé comme sataniques est criminel à moins d'apporter la preuve de cette allégation qui vous manque TOUJOURS.

"Je n'ai rien à faire avec vous."

Sauf comme ayant nui à ma réputation auprès des autres catholiques traditionnels à Paris, sauf comme donc mon malfaiteur. Vous avez raison que je n'ai pas envie de boire un coup avec vous. Ni de dîner sur la même table.

"Mais si vous vouliez vous convertir, j'en doute, mais sait-on, voici mon site "

Conversion est pour ceux qui sont égarés. Je vais voir votre site en espérant qu'il ne soit pas si truffé d'accusations gratuites et de réponses incohérentes qui jusqu'à présent votre "débat" ici.

Un site vaut bien un autre:

Creation vs. Evolution : Pour francophones tendance monoglottes, sur d'autres blogs
http://creavsevolu.blogspot.com/2010/06/pour-francophones-tendance-monoglottes.html


Creation vs. Evolution : Blogs by same author [dont certains francophones ou systématiquement bilingues.]
http://creavsevolu.blogspot.com/p/blogs-by-same-author.html


La première cinquième du pélérinage : 15-VII-2004, Svallerup, Kalundborg, AArhus
http://premierequintedupel.blogspot.com/2011/02/15-vii-2004.html
Un peu plus tard au même
J'ai regardé votre site.

PFN, vous avez raison. Pie XII avait tort là-dessus [allocution à des médecins]. Que baptême du désir soit une hérésie, vous avez tort.

Je n'ai pas encore regardé quelles preuves vous avez pour les appartenances de tel ou tel reclamant la papauté après Vatican II (ou pendant) qu'il était maçon ou rosicrucien.

Je vais le faire.

Quand à moi, l'invalidité de ces papes découle de la probabilité morale qu'ils ont dû être hérétiques avant éléction pour se pouvoir exprimer de manière hérétique après. Votre méthode ne me fait pas confiance, mais je vais regarder.

René Fouquet
Probabilité d'hérétiques *? Dire cela prouve vous n'avez pas la foi du tout. Quand à affirmer le baptême de désir, cela vous fait passer de suspect d'hérésie à hérétique. Narnia, Seigneur des anneaux sont sataniques, et vous en êtes.

VOUS NE PRENDREZ POINT EN VAIN LE NOM DU SEIGNEUR VOTRE DIEU.

" Or, c’est traiter la Parole de Dieu d’une manière absolument injurieuse que de détourner la sainte Écriture de son sens droit et naturel, pour lui donner un sens conforme à la doctrine des impies et des hérétiques. Le Prince des Apôtres nous met en garde contre ce crime dans ce texte qu’il faut citer : « Il y a quelques endroits difficiles à entendre, que des hommes ignorants et légers détournent à de mauvais sens aussi bien que les autres Écritures, pour leur propre ruine ».

" C’est encore déshonorer honteusement l’Écriture que d’en employer les maximes et les paroles, qui sont dignes de toute notre vénération, à des choses purement profanes, comme aussi de s’en servir dans des contes, dans des fables ridicules et vaines, pour des flatteries, des médisances, des sorts, des libellés diffamatoires et autres choses de cette nature. Le Concile de Trente condamne ces pratiques détestables et veut qu’on les punisse ". (Catéchisme du Concile de Trente - partie 3 - Du Décalogue, Chapitre trentième — Du second Commandement § IV — CE QUI EST DÉFENDU PAR LE SECOND COMMANDEMENT)


Je ne veux plus avoir affaire avec vous en quoi que ce soit, sauf si vous vous repentiez publiquement de vos hérésies.

____

* Il n'a pas cliqué le bouton "répondre", donc, je n'ai pas vue à quel commentaire de moi il répond, je soupçonne que c'est à CSL avec Aslan et Guareschi avec le Crucifix de Don Camillo ont eu soin de n'y rien mettre contre la vérité chrétienne connue par eux. Guareschi était catholique. Entre les deux, CSL était le plus pieux. Guareschi permettait à Don Camillo à donner un coup de pied à Don Peppone dans l'église. Tolkien s'abstinait de mettre Notre Seigneur directement en scène sur terre.
Hans-Georg Lundahl
"C’est encore déshonorer honteusement l’Écriture que d’en employer les maximes et les paroles, qui sont dignes de toute notre vénération, à des choses purement profanes, comme aussi de s’en servir dans des contes ..."

Considérez-vous que Dante ait transgressé ça?

Alors, vous êtes en désaccord avec Benoît XV.

Ou considérez-vous que les mots suivants sont pertinentes sur le comment il faut prendre le mot "contes", à savoir les mots:

"dans des fables ridicules et vaines, pour des flatteries, des médisances, des sorts, des libellés diffamatoires et autres choses de cette nature."

Peut-être alors que la littérature que j'aime n'est pas visée.

"Je ne veux plus avoir affaire avec vous en quoi que ce soit, sauf si vous vous repentiez publiquement de vos hérésies."

Même à supposer que je serais coupable selon les mots dits, alors ce n'est peut être pas de l'hérésie.

Vous n'avez toujours pas précisé contre quel dogme j'aurais été infidèle.

Si c'est la papauté, comment faites-vous avec les "perpetuos successores"?

Moi, je me demande actuellement si Mirko Fabris n'ait pas été validemment élu en 1978 en se prenant le nom Krav.

En Zagreb. Et vous?

C'est d'ailleurs une autre question que celle de l'amour d'une littérature que vous jugez blasphème et que je ne juge pas blasphème.

Dante en écrivant la Divine Comédie écrivit un conte, pourtant:

IN PRAECLARA SUMMORUM
On Dante
Encyclical or Pope Benedict XV promulgated on April 30, 1921.
http://www.papalencyclicals.net/Ben15/b15summo.htm


"Le Concile de Trente condamne ces pratiques détestables et veut qu’on les punisse "

Ce qui se réfère à une Sessio et à un Canon après un Caput, normalement.

Et ce qui a été appliqué selon la jursidiction catholique ensuivante aussi.

Quand Calderón de la Barca [Voulais dire Lope de Vega, il me semble.] écrivit la pièce El Verdadero Pán es el Dios quién murió, fut-il puni? Je ne pense pas. L'intention était pieuse.

Et CSL est plus proche de Calderón que de Guareschi.

Je viens d'évoquer Calderón de la Barca. [Voulais dire Lope de Vega, il me semble.] Voici une liste de ses œuvres spirituelles:

AUTO SACRAMENTAL Y COMEDIA HAGIOGRÁFICA

A María el corazón
Andrómeda y Perseo (auto)
El año santo de Roma
Loa a El año santo de Roma
La aurora en Copacabana
El cordero de Isaías
La devoción de la cruz
El diablo mudo. Primera versión
El diablo mudo. Segunda versión
El divino cazador (manuscrito y transcripción)
El divino cazador (manuscrito y transcripción según las normas de Madison)
El divino cazador (manuscrito y versión modernizada)
El divino Jasón
El divino Orfeo (versión de 1634)
El divino Orfeo (versión de 1663)
Loa a El divino Orfeo
El gran teatro del mundo
Loa para el auto sacramental intitulado El gran teatro del mundo
El indulto general
La inmunidad del sagrado
Loa en metáfora de la piadosa Hermandad del Refugio
La nave del mercader
No hay instante sin milagro
El nuevo hospicio de pobres
El nuevo palacio del Retiro
La piel de Gedeón
El Primer Blasón del Austria
La primer flor de el Carmelo
Primero y Segundo Isaac
El Santo Rey Don Fernando (primera parte)
La segunda esposa
El Segundo Blasón del Austria
Sueños hay que verdad son
Triunfar muriendo
La viña del señor

El divino Orfeo ... l'Orphée divin? Calderón ose appeler Notre Seigneur Orphée?

Et il n'a pas encouru des punitions pour ça?

Ça se fait comment?

Peut-être de la même manière que les lecteurs catholiques de CSL n'ont pas encouru des punitions pour le fait de lire la Narniade, où Notre Seigneur s'appelle Aslan?

Et CSL était Anglicain, donc hérétique ... bon un Priscillien était certainement hérétique aussi, pourtant, St Jérôme a aimé un poëme par un Priscillien.

St Jérôme, était-il coupable? Ou les principes, ont-ils changé?

Pour ce qu'il y a de CSL comme apologète, donc plus la Narniade mais par exemple Miracles ou The Problem of Pain, y a-t-il eu des catholiques qui ont aimé Tertullien? Ou ceci, n'a-t-il pas été Montaniste?

Si donc des Catholiques ont pu se référer à Tertullien comme apologète, pourquoi pas de nos jours un catholique sur CSL?
Pour continuer à propos CSL.
Quel dogme exacte aurait-il contredit dans la Narniade?

Extra Ecclesiam Nulla Salus? Par un seul Calormène nommé Emeth?*

Bon, le cas est assez proche à l'invincible ignorance selon Pape Pie IX.

Surtout que parmi la troupe de Calormènes, donc idolâtres, il est absolument seul à atteindre le salut. Les autres, tous, damnés. Ceux qui, ayant allé en Narnia, avaient pu connaître la vérité et préféré atteindre une domination brutale.

Ou n'est-il pas permis de faire une fable sur la vérité chrétienne?

Alors nous aurait menti Pape Benoît XV. L'encyclique sur Dante.

* La Dernière Battaille, pas encore en film quelconque.
Avis bibliographique
à propos les ineptitudes de René Fouquet à propos les biographies et convictions religieuses de JRRT et CSL, voici un peu sur ce qu'on peut savoir biographiquement:

Surprised by Joy
http://www.amazon.com/Surprised-Joy-Shape-Early-Life/dp/0156870118


Letters to Malcolm
http://www.amazon.com/Letters-Malcolm-C-S-Lewis-ebook/dp/B004H1U26A


(Notons : Malcolm est un correspondant fictif dont les lettres n'apparaissent pas mais sont à deviner à partir du contexte des "réponses")

The Letters of J. R. R. Tolkien
http://www.amazon.com/The-Letters-J-R-R-Tolkien-J/dp/0618056998


J. R. R. Tolkien : a biography
by Humphrey Carpenter
http://www.amazon.fr/J-R-R-Tolkien-Biography-Humphrey-Carpenter/dp/0618057021


Narnia est une heptalogie
Les livres parus 1950 - 1957 ne sont pas parus dans l'ordre idéal de lecture pour donner une histoire chronologique. Je donne ici les sept livres en ordre de lecture, tîtres anglais:

  • The Magician's Nephew
  • The Lion, the Witch and the Wardrobe
  • The Horse and His Boy
  • Prince Caspian
  • The Voyage of the Dawn Treader
  • The Silver Chair
  • The Last Battle


Ceux qui sont déjà films sur Walden Media sont les 2, 4, 5, qui étaient les premiers trois à paraître. Le prochain film sera numéro 6, qui était quatrième à paraître.

L'auteur des livres était déjà décédé en 1963, une heure avant l'assassinat de John F Kennedy.
Pour correction:
je me trompait de mémoire, la contribution de Tolkien à la Nouvelle Bible était le livre de Jonah, dont il n'a même pas fini la rédaction, il a été retouché par d'autres après son oeuvre:

In 1943 Pope Pius XII issued an encyclical letter on the promotion of Biblical Studies, Divino Afflante Spiritu , which encouraged Roman Catholics to translate the Scriptures from the original Hebrew and Greek, rather than from Latin. As a result, a number of Dominicans and other scholars at the École Biblique in Jerusalem translated the scriptures into French. The product of these efforts was published as La Bible de Jérusalem: La Sainte Bible traduite en francais sous la direction de l'Ecole Biblique de Jerusalem in 1961.

Father Anthony Jones pointed out to Tolkien he mainly wanted him to collaborate because of his expertise in English. Finally Tolkien served as an editor, but to which capacity is nowhere definitively described. According to Tolkien himself, in a letter to Charlotte and Denis Plimmer of 8 February 1967, he was originally to have translated a large amount of text, but under pressure from other work, completed only Jonah ("one of the shortest books"), and otherwise "was consulted on one or two points of style, and criticized some contributions of others".

According to Carpenters Biography, Tolkien’s only contribution was the original draft of a translation of Jonah, which was extensively revised by others before publication.

Tolkien's main part was the translation of the Book of Jonah - a book in the Old Testament that tells the story of Jonah and the whale. Regretfully he had to resign prematurely from the Jerusalem Bible project and in one letter referred to his listing as a principal collaborator as an "undeserved courtesy."

- See more at: The Book of Jonah - Translated by J. R. R. Tolkien (30.05.09 by Pieter Collier)
http://www.tolkienlibrary.com/press/888-Book-of-Jonah-Translated-by-Tolkien.php


J'ai pris des morceaux du texte. Il s'agit d'une publicité pour une publication de la variante purement Tolkienienne de ce Saint Livre. Où vous pouvez biensûr mésurer s'il était hétérodoxe ou non.

Ahmed Abd
Dieu transcende la création, mais les catholiques confondent Dieu avec Jésus. La vidéo est bien, mais elle ne dit pas que Jésus est un homme, un méssager de Dieu, et elle ne dit pas que la Bible fut retouchée par les hommes maintes fois.

Parler de Tolkien et de Lewis au début est un truc et une manipulation, car ça veut dire que si des êtres intelligents croient au catholiicisme, alors on devrait tous faire de même; or Satan est trés intelligent et il y a aussi des athés trés intelligents.

Je crois que la vérité est la suivante:

Dieu existe, Il a envoyé des messagers pour guider les gens et leur transmettre Sa parole de Dieu (la torah, l'evangile, le coran, etc). Ces messagers sont les prophètes et les prophètes sont nombreux mais ils annoncent tous la même religion: la soumission à Dieu, le Créateur. La ligne des prophètes commence en Adam et ce termine en Mohammad. Abraham, Jésus, David, Noé, Jésus, Mohammad, et bien d'autres, sont des porphètes.

A part ça, la video est tres bonne. Merci.
Hans-Georg Lundahl
"Parler de Tolkien et de Lewis au début est un truc et une manipulation, car ça veut dire que si des êtres intelligents croient au catholiicisme, alors on devrait tous faire de même"

Pas du tout.

Vous méconnaissez assez totalement le génie de la culture occidentale. On n'est pas si admirateur des grands hommes qu'on imite servilement chaque chose qu'ils font.

C'est une réponse à un préjugé courant sousentendu selon lequel seulement les stupides pourraient être autre qu'athées.

En plus, Tolkien et CSL n'avaient pas la même religion, John Ronald Reuel Tolkien était Catholique mais Clive Staples Lewis, pour ses amis "Jack" était Anglicain.

"or Satan est trés intelligent"

Personne ne le nie. D'ailleurs il doit connaître assez bien la vraie religion, quand il trompe des autres (comme je crois que Mahomet et Joseph Smith avec Hésiode et Numa Pompilius ont été ses dupes) il ne se trompe pas lui-même.

"et il y a aussi des athées très intelligents."

Vraiment? LEQUEL? LESQUELS? Où ça?

Sunday, 25 May 2014

... à Serge Béketch, pour améliorer ses preuves pour l'existence de Dieu

1) Répliques Assorties : ... à Serge Béketch, pour améliorer ses preuves pour l'existence de Dieu, 2) Et Narnia et ça?, 3) Roncalli selon le site de René Fouquet, 4) Et Tolkien?, 5) L'art de C. S. Lewis (et un peu de Blyton), 6) New blog on the kid : Quand CSL parle de "loi naturelle" ou "Tao", 7) Et Tolkien inventa des langues, 8) Correspondence de Hans Georg Lundahl : Correspondence avec René Fouquet sur les Inklings (entre 15 et 29 juillet 2015)

Mes répoinses à la vidéo suivante (j'ai aussi répondu à d'autres commentaires, mais j'attends s'il y aura un débat et je les publie dans un autre message adapté à cette attente):

Prouver l'existence de Dieu
La Vérité rend libre
https://www.youtube.com/watch?v=pYKbRE_fwNc


I Sur C. S. Lewis en ses conversations avec J. R. R. Tolkien

M. Béketch, puisque vous êtes probablement déjà au Ciel ou au moins au Purgatoire, vous le savez ... pour les autres, quand CS Lewis commence ses conversations avec JRRTolkien (si je me souviens bien) il a déjà cessé d'être athée et était devenu hégélien théiste (il y a deux manières de voir l'absolu chez Hegel - comme Dieu personnel ou non, la vue de CSL avant sa converion et la vue de Fuerbach qui conduit à Marx).

Les conversations touchent le sujet si "la mythologie chrétienne" comme la considérait CSL à l'époque pouvait être un mode de savoir quoi que ce soit sur le Dieu qu'il devait y avoir.

II Sur les manières de prouver l'existence de Dieu

Les "deux manières indirectes" ... pourquoi pas 5?

Métaphysique ne commence pas avec "cause", ça commence, selon St Thomas, avec "mouvement" et si on regarde pas juste I Q 2 A 3 corpus mais aussi son parallèle en Contra Gentes, il s'agit en première ligne du mouvement diurne de l'Univers autour de la Terre.

Biensûr, si le Géocentrisme est prouvé absurde même en présence de Dieu, alors ceci n'est plus possible. Si par contre toute prétendue absurdité du Géocentrisme découle en dernier lieu de l'athéisme des scientifiques, alors, oui, le Géocentrisme reste valable comme observation et donc aussi comme preuve de Dieu.

Si l'Univers bouge chaque jour et nuit autour de la Terre, alors il ne se meut pas seul automatiquement. Il y a un moteur. Qqn ou qqc faisant bouger l'Univers de manière circulaire. Ce que tout le monde s'accorde à appeler Dieu.

Leibnitz est un peu inférieur à St Thomas en directitude et certitude de la preuve.

Les athées eux-mêmes n'arrivent pas à se défaire totalement des cinq voies.

Leur "dieu des premiers trois voies" est le couple matière-énergie. Leur "dieu de la voie du dessin intelligent" est la ruine et l'échec des solutions inférieures par nécessité [autrement dit: l'évolution, la mort]. Leur "dieu de la voie du plus noble" c'est la chose la plus développée, donc selon les écoles diverses:

  • l'homme
  • le surhomme post-humain / transhumanisme
  • ou encore les extraterrestres plus développés que nous.


DONC, ils ne nient pas, en effet, les cinq voies. Ils échouent juste à suivre St Thomas dans son raisonnement ultérieur, après Q 2.

III Je cite ce à quoi je réponds

"L'infini est un concept mathématique, mais qui n'existe pas dans le monde réel"

Bon ... je préfère infinitum est quod non potest pertransiri.

Et il ne s'agit pas de s'arrêter à un moment, en remontant les causes. De cette manière là, la cause première pourrait être prise pour la plus ancienne cause.

Ce n'est pas ça, bien qu'il n'y ait pas des causes plus anciennes que Dieu, ce n'est pas ça que veut dire St Thomas. Autrement, le Big Bang pourrait passer pour Dieu.

Non, c'est que c'est absurde de prétendre que tel mouvement observé soit mu par tel moteur qui soit mu par tel autre et tel autre et ainsi à l'infini, au contraire il y a toujours un moteur plus purement actif que les moteurs intermédiaires. Le premier moteur. Dans un train SNCF c'est une locomotive. Dans le train train des mouvements diurnes du cosmos, selon le Géocentrisme et selon St Thomas, c'est Dieu.

"rien de ce qui existe n'a l'existence par lui-même"

Les athées prétendent que ce serait le cas pour matière-énergie.

IV Abiogenèse (impossible dans un Univers sans Dieu ni vie préexistente)

Pour ce qui est de l'abiogenèse, il ne s'agit pas juste de la complexité du genome. Ou du fonctionnement de la cellule. C'est déjà juste, mais il y a davantage.

Les conditions dans lesquelles on imagine la formation des molécules vivantes ne donnent pas le gras.

Mise à jour: les membranes des cellules vivants sont faites de phospholipides et celles-ci ne sont pas accessibles par les processus chimiques censés avoir produit les premières amino-acides. OR, les molécules vivants ont besoin des membranes pour ne pas décomposer. DONC les conditions esquissées par l'expérience Miller Urey ne suffisent nullement pour expliquer la vie.

Mais biensûr la complexité bien ordonnée des cellules est aussi un argument. Contre l'évolutionnisme sur ce point.

V Principe anthropique? Une précision

L'argument "un infime changement sur une de ces constantes et ... toute vie serait impossible."

Lawrence Krauss a dans un débat avec William Lane Craig qualifié ceci:

Avec UNE des constantes, oui, c'est exacte - tant que les autres sont les mêmes. MAIS une des constantes et d'autres aussi changées en fonction de ça, et peut-être une autre vie serait possible. Et dans une infinitude des l'univers, on trouvera les combinaisons y compris celles qui sont valables, dont la nôtre.

Je ne dis pas que ceci prouve que la vie pourrait exister sans l'intelligence de Dieu, je dis que l'argument donné à 15 minutes 8 secondes de la vidéo a quelque peu (et autrement que celui de St Thomas par Géocentrisme) besoin d'être mis à jour.

VI Merveille de l'Homme

Comment passer de la matière inerte par celle vivante à la pensée?

Bon, on n'en a pas passé.

La pensée n'est pas un produit du cerveau. Ça serait faux en métaphysique.

Comme c'est faux de dire que le savoir mathématique du mathématicien se trouve dans les boules du boulier qu'il utilise. Le corps en tant que tel ne pense pas.

VII Surchéries pseudoscientifiques

À force d'évolution?

Ni la philosophie ni la science ni surtout la Bible ne permettent pas de dire qu'on soit évoluées des poissons ou des Tiktaaliks.

La photo à 20:26 aurait été prise à partir d'un instant 300.000 ans après la création de l'univers?

Le pauvre Béketch fait TROP de confiance à l'interprétation faite par les scientifiques de leur observations, y compris cette photo.

VIII Vieille Terre Antibiblique

La ligne chronologique qu'il esquisse ensuite se trouve en contradiction avec la Bible.

La commission biblique de 1909 - autoritative - a dit que la possibilité que les jours seraient des durées plus longs était loisible à explorer avec davantage d'arguments. C'est pourtant la réponse affirmative sur la question VIII. Si on regarde la réponse sur la question II, on trouve aussi une certaine limite à cette liberté.

ENSUITE, si la partie qui est pour la longueurs a pu trouver leur réponse pertinente chez des non-catholiques comme le Juif non-croyant [Stephen J.] Gould (Le Pouce du Panda etc.), et affirmer avec lui que par exemple yôm peut vouloir dire une époque très large, ou que les magistères de la religion et de la science ne se touchent pas, n'ont pas de matière commune aux deux, alors l'autre partie aussi peut trouver une réponse pertinente chez un non-catholique comme Kent Hovind, quand il rappelle Marc 10:6.

C'est très différent de dire que la ligne totale de la durée de l'univers est tellement grande que la fin avec l'existence de l'homme est, même avec une million d'années, infime - et de dire qu'elle est tellement grande avec 5000 ans ou quelque que les premiers centaines d'heures encore sans l'homme sont une partie infime.

Et Notre Seigneur est pour la seconde chronologie. En Marc 10:6.

IX Grandeurs

"L'homme moderne qui sait tout cela devrait être très humble devant la Création et so Créateur!"

On doit être très humble devant son Créateur, mais non pas humble envers la Création.

On doit louer le Seigneur pour notre frère Monsieur Soleil, mais non pas louer le Soleil comme quelque chose qui nous dépasse quasi "infiniment".

Au contraire, la différence de taille est inimportante, et la différence métaphysique est juste celle entre un homme et un ange.

À supposer que le Soleil soit juste de la matière sans un quelconque ange, l'homme avec son âme immortelle serait même supérieur au Soleil. Déjà avant la grâce.

X C. S. Lewis, faut-en profiter aussi, pas juste dire le nom!

Enfin, pas seulement Serge (qu'il repose en paix) n'a pas utilisé la richesse thomiste avec le géocentrisme, qu'il vient de sacrifier à la prétendue science des astronomes héliocentrique, mais ensuite il n'a pas non plus profité de la démonstration tout autrement rigoureuse pour l'existence de Dieu que donne CS Lewis dans le livre Miracles.

La voici, excuses pour E au lieu de É (je n'avais pas appris le Code ASCII 0201 pour É):

En français sur Antimodernism : L'argument de C. S. Lewis
[sauvegardé sur le blog en octobre 2008, écrit sur Antimodernism avant, mais après mon arrivée en France en 2005]
http://avantlafermeturedantimodernism.blogspot.com/2008/10/largument-de-c-s-lewis.html


Finalement, c'est un peu triste pour ne pas dire honteux d'un homme comme Béketch de savoir que C. S. Lewis a écrit "plus que 60 livres d'apologétique chrétienne" (ça serait plus juste de dire plus que 60 livres DONT de l'apologétique chrétienne) et de ne pas en profiter plus que ça, que d'être capable de dire une bêtise comme "l'homme moderne". C'est presque comme les idiots derrière la réforme liturgique qui pensaient que la Messe de St Pie V ne parlait plus à "l'homme moderne" ... moi, je dis fièrement, j'ai LU pas mal des livres de C. S. Lewis et j'en ai profité.