Friday, 20 June 2014

... contre la "Babel-Bibel-Theorie"

1) Répliques Assorties : ... contre la "Babel-Bibel-Theorie" ; 2) Φιλολoγικά/Philologica : Marc Sevin est Bibliste ... et ça sert à quoi, justement? ; 3) Francis Lapierre divague sur la critique textuelle

Les commentaires viennent d'un vidéo que je présente en bas.

  • A) Je ne sais pas s'il y en a des Chrétiens qui nient l'existence de ces tablettes sumériennes.

    Par la pure probabilité statistique qu'il y a quelque con même dans notre camp, il devait y avoir, mais je n'en connais aucun.

    Aussi, Dieu a pu épargner notre camp d'être souilli par la présence de ce genre de stupidité, quoique ce n'est pas sûr.

  • B) Posé qu'existe tel ou tel texte de Babylon ou de Sumer ou d'Akkad ou d'Assyrie, posé qu'il est plus ancien que l'existence historique de Moïse (que celle-ci soit conçue comme réelle ou non par nos adversaires, peu importe ici), posé donc qu'il est plus ancien que la Genèse et que ça soit sûr ...

    • 1) soit Moïse a plagié. Ou quelqu'un plus tard et "plus historique". Et changé.

    • 2) soit Moïse a redigé d'après des textes antérieurs, plagiés et changés en Sumer, Akkad, Babylon.

    • 3) soit et les textes de Moïse et les textes de Sumer, Akkad, Babylon et Asshur remontent les deux à des événements réels et une des traditions a été changé ou les deux.


    Je favorise cette dernière vue. Et que c'est la version de Moïse qui reflète les événements.

  • C) Donc, une tablette Sumérienne ne prouve pas que Moïse soit plagiateur ou mauvais traducteur. Ou que ce soit qqn plus tard, non plus.


Déjà à l'âge de 13 j'ai connu cette question.

Déjà à l'âge de 13 j'ai trouvé que celui qui se jette immédiatement sur la première de ces possibilités sans considérer même les possibilités 2 et surtout 3 le fait pour un motif idéologique et antibiblique.

L'histoire est un peu hors commun, c'est qu'à l'âge de 13 un jour ma mère m'a permis à la suivre à la fac, professeur Yngwe Mettinger proférait cette théorie "la Genèse a été emprunté de Babylon et a été expurgé par des Pharisiens, le mythe de Marduk et Tiamat est davantage encore visible dans le livre de Hiob".

J'ai demandé, après le cours, pourquoi les Babyloniens n'auraient pas tout aussi bien pu être au courant des événements réels, identiques à ce que raconte la Bible, et ensuite les avoir changés comme les Païens qu'ils étaient.

La réponse vaut bien la peine d'être répété: "c'est ce que je crois comme Chrétien aussi" (il était, est peut-être encore, Pentécôtiste) "mais ici je dois enseigner d'après les donnés ..." (je ne me souviens plus si c'était "de la science" ou "du consensus des scientifiques" - de toute manière j'ai compris qu'il y a un tel consensus et qu'il est antichrétien, antibiblique, il s'admettrait lui-même antifondamentaliste).

2:19 Non, Ninhursag n'est pas l'équivalent de la Vierge Marie pour les Catholiques.

Quel que soit le "comparatiste des religions" (y compris James Frazer) qui vous l'affirme.

2:50 "mauvaise traduction d'un texte sumérien, dans laquelle il y a une déesse qui est née d'une côte"

Dans le cas que les événements de la Genèse sont historiques, est-ce que chacun des faits devrait être totalement oublié par chaque paganisme? Non.

Que Ninhursag est "née d'une côte" reflète que l'a réellement été Ève.

3:38

À propos tout le tableau [comme ensemble, avant d'entrer dans le détail, éventuellement.]

[Il s'agit d'un tableau de parallèles vers l'identique ou vers le contraste marqué entre la tablette sumérienne et la Genèse]

D'abord, Moïse ne vivait plus en 900 avant Jésu-Christ [le tableau affirme que la Genèse serait de 900 avant Jésus-Christ]. L'Exode était en 1510 avnat Jésus-Christ. Reste que le texte sumérien, si bien daté, est ou serait, sinon 1600 ans plus vieux, au moins mille ans plus vieux.

Ensuite, les DEUX textes sont après le Déluge (2950 avant Jésus-Christ) qui lui-même eut lieu après la Création des premiers hommes (5199 avant Jésus-Christ).

Les DEUX textes sont donc séparés des événements qu'ils décrivent par plus d'un millénaire - avant le texte le plus vieux.

Donc, les DEUX textes peuvent très bien refleter les mêmes événements. Qui entre les deux le ferait avec davantage de fidélité?

Bon, là il s'agit biensûr, surtout, laquelle entre les deux philosophies fait davantage confiance. La philosophie Sumérienne ou la philosophie Hébreue. La philosophie d'une création des hommes pour servir aux besoins des dieux ou celle d'une création de l'Homme pour servir de l'imâge vivant et de la gloire de Dieu.

Car s'il y a deux traditions, l'une au moins et même les deux peut-être peuvent avoir changé des détails dans ce qui se passe mille ans avant les textes préservés jusqu'à nous.

Mais c'est celle qui fait moins confiance qui est, de chaque côté, le plus suspect de l'avoir fait.

Pour moi, comme pour chaque Chrétien, les plus suspects sont les Babyloniens. Y compris les Sumériens non sémitophones.

Après avoir écrit ce qui se trouve ci-dessus, je resume l'écoute du vidéo, que je ne récommende pas. Il prétend faire la psychoanalyse du scribe Hébreu qui aurait mal traduit un texte sumérien. Il se prend pour Dieu l'Omniscient, ou quoi?

Après avoir fait un demi-éloge du système Yougoslave entre les partisans et Milosevic, du point du vue économique (je me suis biensûr réservé contre la persécution de Stepinac) je dois vraiment pas louer le climat intellectuel de ce pays communiste. Pierre Jovanovic a été détruit dans la pureté de la conscience par ses professeurs communistes, je devine. Et juste parce que je le devine, je dois avoir tort. Il a certainement été élévé en France (avec des professeurs à peine moins communistes et lacaniens). Et juste parce que je devine ça, ça pourrait bien être faux aussi.

Mais lui, il devine sur des scribes qu'il n'a jamais recontrés et dont il ne connait même pas le siècle ou l'endroit qu'après des reconstructions laborieuses, et quand il devine, lui, il ne se dit pas qu'il doit avoir tort. Moi, quand je ne me dis pas que moi je devais avoir tort, c'est souvent parce que je ne devine pas mais je me base sur la Tradition.

Comme il déteste la Genèse et le péché originel, au moins il est excommunié de l'Église serbe, non? Ni Philaret, ni Grégoire Palamas le toléreraient une seconde, le Palamas se croirait confronté à un autre Varlaam, pire que le premier.

J'ai pas tout regardé, pourtant.

Le mensonge universel commenté par P. Jovanovic
Le Jardin Des Livres
https://www.youtube.com/watch?v=8XSYpU5LiZo


Malentendus à propos Trivium et Quadrivium
Attaché au précédent. Commentaires sous la même vidéo.
Tao Zentao
Pour demasquer quoi que ce soit, qu'avons nous à notre disposition, si ce n'est l'Art!
Et que serait l'Art, sans le Trivium et le Quadrivium?

Le Trivium se compose de la Grammaire, de la Logique et enfin de la Rhetorique.
Le trivium, au travers de la:

  • Grammaire, sert à découvrir le Qui, le Quoi, le Ou et enfin le Quand.
  • Logique, elle, révèle le Pourquoi.
  • Et la Rhétorique, de savoir Comment.


Le Trivium est aussi associé à la Lecture, l'Écriture et la Rhétorique.

Le Quadrivium, lui, est composé de l'Arithmétique, de la Géométrie, de la Musique et enfin, de l'Astronomie. S'y découvre le Combien, la Forme, la Résonance et enfin la Loi du mouvement.

Autant Pythagore aurait rajouté les 5 sens en plus de l'Art pour obtenir un triangle particulier. Les mesures de ce triangle particulier? Eh bien 5, 3 et 4.

5 pour les 5 sens, 3 pour le trivium, et 4 pour le quadrivium.

5 sens au service de l'intellect (création, conservation et destruction d'information) pour pouvoir se déplacer sur les 4 points cardinaux (matériel et immatériel/la pensée). N'y a t il pas quelque chose de carré dans ce triangle?
didier jean
+Tao Zentao D'où vient cet intéressant récit ? Le tao ?
Hans-Georg Lundahl
+Tao Zentao
Et Pythagore a été suivi par des Chrétiens.

On enseignait le Trivium et le Quadrivium à la Faculté des Arts à la Sorbonne dans le Moyen Âge. St Thomas d'Aquin, St Albert le Grand, St Bonaventure et d'autres l'ont tous étudié.

En ce faisant, ils n'ont pas suivi les théories Babel-Bibel d'il y a 100 ans, et ils ont fait assez bien de ne pas le faire.

Le triangle en question a un angle droit. Il était connu avant Pythagore, par les Égyptiens. Banal. Comme le Trivium et le Quadrivium.

"- Grammaire, sert à découvrir le Qui, le Quoi, le Ou et enfin le Quand.
- Logique, elle, révèle le Pourquoi.
- Et la Rhétorique, de savoir Comment."


Inexact.

Sur le Quadrivium:

"S'y découvre le Combien, la Forme,"

Exact.

"la Résonance"

Inexact, l'acoustique a été ajouté à la musique plus tard. Par le Minime Mersenne. Pythagore a étudié les longueurs de chorde. Et leurs rapports. 1:2 pour l'octave, 2:3 pour la quinte et ainsi de suite.

"et enfin la Loi du mouvement."

L'astronomie et LOI? Les anges qui conduisent les astres ont leurs habitudes et leur choréographie, mais "lois de mouvement" ou "loi du mouvement" sonne Newtonien et erroné.

Pour corriger l'impression sur le trivium:

Quis quid ubi quibus auxiliis cur quomodo quando.

Ça ne se partage pas entre les trois parties du trivium.

Tout ça appartient au genre forensique de la rhétorique.

D'abord, la rhétorique demande certaines démarches, comme inventio, ce qui veut dire ramasser ce qu'on a à dire, dispositio, ce que veut dire le mettre dans le bon ordre, élocution, ce qui veut dire l'exprimer bien, actio, ce qui veut dire la voix, l'articulation, mais aussi l'expression faciale ou les gestes pour donner la bonne atmosphère émotionnelle ou sèche, et memoria, l'art de mémoriser son plaidoyer pour ne pas avoir à improviser ni à montrer avec le papier qu'on n'improvise pas.

Ensuite, pour l'inventio (comme pour la dispositio, l'élocution et ainsi de suite aussi) on différencie entre divers genres.

Pour la narratio d'un plaidoyer forensique on utilise le quis, quid, ubi, quibus auxiliis, cur, quomodo, quando?

Comme - exemple naturellement fictif - "moi (quis), j'ai tué un bibliothécaire (quid), auprès d'un ordinateur de la bibliothèque (ubi), avec un coup de pied sur le nuc donné après avoir mis par terre (quibus auxiliis, quomodo), parce que je trouvais trop évident qu'il était impliqué dans le harcèlement fait par les privilèges d'administrateur en me privant de la moitié de mes sessions par des clics sur des boutons que moi je ne clicquais pas (cur), un jour quand j'avais été obligé de quitter immeuble après immeuble la nuit et que je n'avais pas eu une goutte de café le matin et que la problème était identique depuis la veille (quando)."

Je ne sais pas si un juge dans des tels conditions trouverait que j'eusse des circonstances attenuantes ou non, mais ça serait l'idée avec un plaidoyer comme ça (si j'avais fait une chose pareille). Ça, c'est donc la rhétorique.

Wikipédie : Rhétorique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rh%C3%A9torique


Pour expliciter ce qu'on sait déjà par implication dans ce qu'on sait explicitement en moins de détail, il y a quand même une art - et une seule - du trivium, qui s'en occupe, c'est la logique.

La grammaire, c'est pour le Latin ou n'impporte quelle autre langue la maîtrise correcte des catégories grammaticales. En Latin avec déclinaisons et conjugaisons. En chinois avec l'ordre des mots, je présume. C'est aussi la connaissance des classiques.

Wednesday, 11 June 2014

... envers Nidhal Guessoum


1) ... envers Nidhal Guessoum, 2) Sur Science, Méthodologie Athée, Preuve, Pertinence

Dr. Nidhal Guessoum : Peut on prouver l'existence de Dieu ?
Algeria Tomorrow
https://www.youtube.com/watch?v=W_AsJnJ5VyQ


2:47 Nidhal Guessoum "ce ne sont pas des preuves dans le sens scientifique ..." [à propos les preuves de l'existence de Dieu]

J'ai le malheur de reconnaître cette bêtise du "Catéchisme de l'Église Catholique."*

St Thomas d'Aquin ne serait pas d'accord.

Ni, sur cette question, même Averroës, pour mauvais et hérétique qu'il était.

D'abord mauvais parce que Musulman, ensuite parce que moins proche de la Vérité Catholique que les Musulmans en général, Averroës était néanmoins probablement moins mauvais que vous. Ou que certains de vos potes déguisés en Catholiques.

J'imagine que ce n'est pas pendant votre Ramadan que je vous trouve avec ceci.

3:49 "Al-Bouti n'est pas un vrai rationnel. Al-Bouti est quelqu'un qui sait utiliser les outils de la raison, ou pseudo-rationnel, pour essayer de prouver ou solidifier ce que lui accepte déjà."

Al-Bouti est moins qu'un bon rationnel en tant qu'il n'accepte pas la Vérité Catholique. Ou surtout s'il imagine l'avoir refutée.

Mais l'argument de Nidhal Guessoum pourquoi il serait un pseudo-rationnel ne tient pas.

Il y a des libre-penseurs fourbes, qui eux-mêmes utilisent les outils de la raison uniquement dans le but de solidifier ce qu'ils acceptent déjà. C'est à dire, en leur cas la libre-pensée. L'antifondamentalisme. Pourquoi pas le Diamat Marxiste à peut-être parfois une saucer religieuse traditionnelle.

Mais si un autre utilise les outils de sa raison pour solidifier ce qu'eux ils acceptent déjà, c'est à dire une religion prise au sérieux, alors ce fait paraît à ces libre-penseurs un argument pour leur denier le titre de rationnel.

Là, il y a double erreur.

D'un côté, dans le fait d'une prise de position averroïste, selon laquelle celui qui argumente pour le faux ne serait pas rationnel mais pseudo-rationnel ....**

... car la raison serait une seule qui ne se trompe jamais et un homme ne serait rationnel qu'en étant d'accord avec cette seule raison. Récette pour une excuse du totalitarisme.

La vérité est que chaque homme a une raison créée et donc imparfaite, créée en image de la Sagesse de son Créateur. Mais pas au niveau.

Même vrai pour la raison créée de cette Sagesse faite Chair, Notre Seigneur Jésus-Christ.

Donc, non, on peut très bien ne pas être d'accord et quand même être les deux des génuinement rationnels. Bien que l'un au moins le serait d'une manière inadéquate.

D'un autre côté, une remarque comme celle-ci reposerait volontier - peut-être pas en ce cas précis, mais en moyenne - sur l'idée que la raison devrait se montrer en changeant les idées. Déjà avoir une idée est de montrer qu'on a une raison - même au cas au on n'aurait pas raison dans cette question.

Elle est profondément poisonneuse, empoisonnée, cette remarque.

Et comme dit, elle me rappelle des franc-maçons qui pourraient très bien aussi être des marxistes. Ceux que j'avais rencontrés étaient d'ailleurs athées.

Après avoir regardé son commentaire sur l'oeuvre de Helge Kragh*** je ne suis pas totalement étonné.

Il est capable d'avoir une certitude que "durant les 5 derniers milliards d'années, l’expansion de l'univers s’est mise à s’accélérer" comme si c'était scientifiquement prouvé, comme si on pouvait observer l'Univers du dehors comme une colonie de bactéries ou 5 milliards d'années comme 5 minutes dans le laboratoire ou 5 mois par des visites répétées au laboratoire.

Mais il n'est pas capable de dire que l'Existence de Dieu est scientifiquement prouvée.

La culture intellectuelle occidentale ... à son nadir. Le zénith c'était Sorbonne du 13:ème Siècle. Depuis on a fait des découvertes, mais empiré la culture de la raison censée de contribuer à les faire. D'où, dernièrement, un bon nombre de pseudo-découvertes.

De son côté, Helge Kragh pouvait être un de ces franc-maçons norvégiens, dont qqs-uns ont dans la police ou les média donné la fausse alerte que le tueur de 77 à Utøya qu'on venait de capturer était un "Chrétien fondamentaliste", tandis qu'il était quasiment athée, surtout religieusement darwiniste, et "Chrétien" seulement du point de vue de la culture. Anders Behring Breivik était capable quasiment de souhaiter Joyeux Noël et d'attaquer Kent Hovind (exemples fictifs) comme ici Nidhal Guessoum souhaite bon Ramadan et attaque Al-Bouti.

* Ouvrage récent et moderniste, inspiré par Schönborn, autorisé par Wojtyla/"Jean-Paul II" sur le conseil de l'alors "Cardinal" Ratzinger. Pour un vrai catéchisme qui est vraiment de l'Église catholique, je conseille la Catéchisme de St Pie X, fait accessible en français par les soins du feu Jean Madiran. QReP.

** La session internet allait finir, j'ai dû couper la phrase pour ne pas perdre, et ensuite recommencer la phrase prochaine session.

*** Ici:

La philosophie et la théologie peuvent-elles aider la cosmologie dans sa crise ?
Par Nidhal Guessoum | le 14. février 2013 - 13:39
http://oumma.com/15794/philosophie-theologie-peuvent-aider-cosmologie-crise

Tuesday, 10 June 2014

... à Quelqu'un qui voulait prendre le Catholicisme pour l'Antéchrist

En mettant cette discussion sur ce blog, je commence la rédaction de nouveau message et le nombre du message contient la suite de trois 6 ... "4133411266699595128".

Vidéo regardée
L'Antéchrist est de retour !
FrenchGoya
https://www.youtube.com/watch?v=wdliVXOrwUk
justfordial
beaucoup tombent dans le piège du malin qui manipule ce chiffre à son gré, et arrive à détourner de ses voies, alors que dire de ceux qui sont nés en l'an 666 ou le 6 juin 1966, sortez de l'endoctrinement satanique et cherchez ailleurs, les évangélistes pointent le nouvel ordre mondial et sont bien plus conscients des évènements par rapport aux écritures que vous ne le croyez, ce n'est pas protester contre la pauvreté devant un établissement même si on leur fait former une spirale particulière qu'ils en sont. Ce n'est pas le chiffre 6 par lui même qui représentera l'antéchrist mais c'est une combinaison bien spécifique ou un symbolisme qui sera en son temps uniquement en concordance avec l'antéchrist ou son système. Ne jouez pas le jeu du diable avec ces intéprétations aléatoires.
Hans Georg Lundahl
Il y a au moins trois systèmes selon lesquels on peut compter le nombre d'un nom.

L'alphabet Hébreu: Aleph = 1, Beth = 2, Guimel = 3. Après 9, il y a les dixaines, après ça les centaines.

L'alphabeth Grec: Alpha = 1, Beta = 2, Gamma = 3. On a certains "lettres" utilisés juste pour ça, digamma ou stigma pour 6, quoppa pour 90, sampi pour 900. Après Eta il me semble pour 9, il y a Iota pour dix et les dixaines. Ensuite Rho pour cent, Sigma pour 200, et ainsi de suite jusqu'à OMega pour 800 et sampi pour 900.

Et le code ASCII.

A = 65
B = 66
C = 67
...
Z = 90


a = 97
b = 98
c = 99
...
z = 122.

Il est utilisé tout récemment. Mais dans tous les ordinateurs. À vrai dire, ce sont les versions binaires qui s'utilisent pour ça, mais un nombre écrit en uniquement les 1 et les 0 a une valeur déterminée, que je viens de donner en mode simplifié, c à d en chiffres arabes.

Hébreu Peh = 80, il me semble. Grec Pi = 80. ASCII Code pour P = 80.

Pour savoir quel nom compter, le nom complet est souvent trop long pour donner le nombre en Apocalypse 13:18. Un nom qui peut identifier la personne, et une personne mondialement connu.

Par exemple, avec Zlatan Ibrahimovic, ça aurait suffit avec le nom Zlatan, mais il ne donne pas ce nombre en ASCII code. En Balkan, boucoup s'appellent Zlatan, mais en dehors c'est lui le connu. DONC, ce n'est pas lui, il n'a pas ce nombre. J'ai vérifié. En plus, ça serait quelque chose de pire qu'un sportif, il me semble.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl ça ne sera pas un mode de calcul pour trouver le nombre de l'antéchrist, mais il y aura bien des manières de détourner les esprits. il y aura beaucoup de 666 avant l'apparition de l'antéchrist, et ça causera beaucoup d'animosités, de conflits, etc....avec toute cette confusion, ça commence déjà, il y a tellement de 666 partout !!
Hans Georg Lundahl
Avec le Code ASCII, et la limitation à des personnes mondialement connues, pas tellement.

J'ai vérifié pendant des mois.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl selon un documentaire, je ne me souviens plus où je l'ai vu, j'ai perdu le lien, dans les écritures originales on ne parle pas de 666, mais ce sont des symboles qui ont été traduits par ces chiffres.

Mais si on veut extrapoler, le 6 représente une lettre, trouver les liens entre l'un et l'autre, et d'après le symbole on s'éloigne du concept de ce calcul qui a commencé à tourmenter les esprits.
Hans Georg Lundahl
Désolé, ce documentaire a bien raison que ça existe des manuscrits où les Lettres Grecs représentent le nombre, notemment en un accessible à St Césaire où ce n'est pas Chi Xi Stigma (666) mais Chi Iota Stigma (616).

Les chiffres arabes n'existaient pas encore.

Par contre, selon le texte il s'agit bel et bien d'un nombre, et selon la plupart des manuscrits six cent soixante six.

Comme en majuscules, selon ASCII Code BERGOGLIO. Et ce n'est pas du tout un calcul qui tourmente mon esprit.

Je viens d'envoyer à un astronome au Vatican - Jésuite comme Bergoglio - un conseil comment éviter d'être celui qui accomplit la prophétie. Le conseil semble ne pas avoir été écouté, et en plus on a la semaine du 21 au 28 avril. Cette année.

Quand aux lettres grecs, la transcription de Jorge Mario Bergoglio donne en somme 2014. L'année du calendrier que nous sommes. Comme si c'était l'année qu'il devait montrer ses vrais couleurs.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl

pourquoi vous êtes certain que l'antéchrist sera un pape ?
Hans Georg Lundahl
Je ne le suis pas à la base.

Je suis plutôt sûr qu'il n'est pas pape.

BERGOGLIO n'est pas un titre papal, c'est le nom d'un homme qui réclame d'être, en quelque manière, pape.

Si Wycliff avait tort qu'un vrai pape pouvait être l'Antéchrist, avant lui deux papes - un vrai et un faux - avaient été d'accord qu'un FAUX pape peut être l'Antéchrist.

Pourquoi mettez-vous des choses "dans ma bouche" que je ne viens pas de "dire"?
justfordial
+Hans-Georg Lundahl vous en revenez à lui, mais de toutes manières tous les proclamés papes par l'église romaine sont de faux "papes", rien à voir avec ce qu'ils auraient dû être, vu déjà comment et qui sont ceux qui ont pris le monopole et leurs 'elections', même les papes modernes s'ils n'ont plus de sang sur les mains, ils reste les intrigues quels soient politiques ou financières. Dès le début tout ce système a forgé l'esprit antichrist qui va arriver à son comble, même si l'antéchrist lui même n'est pas un pape. En tout cas pour le moment l'église romaine a porté l'apostasie.
Hans Georg Lundahl
non, non

St Pie X était un vrai pape, j'ose dire que le pape Innocent III (connu pour la croisade envers les Albigeois et pour avoir accepté l'occasion d'installer une hiérarchie Latine parmi les Orientaux après le détournement de la IV Croisade contre ses ordres) l'était aussi.

Une intrigue est une chose secrète ou à la limite un secret de polichinelle. Le magistère est une chose toute publique.

Même si un pape - un vrai - pouvait encore être aussi un pêcheur et un intrigueur, ses intrigues resteraient distinctes de son magistère.

Quand je parle de faux pape, c'est dans le sens que, une fois un pape avait retourné à Rome et installé des cardinaux là-bas, c'était à Rome d'avoir le prochaine conclave, et le conclave rival à Avignon était un faux conclave et produisit don un faux pape.

Ou dans le sens encore pire, comme un non-baptisé, un hérétique, ou une femme ne sont pas des sujets élisibles à la papauté, si un conclave, vrai ou faux en soi, serait trompé et élirait qqn qui serait descriptible comme ça, son élection n'est pas valide. En occurrence, Bergoglio semble avoir favorisé la communicatio in sacris avec les Juifs et certains Anglicains avant son élection. DONC il semble avoir déjà documenté une hérésie avant, et en canonisant un autre fauteur de la communicatio in sacris (Wojtyla ayant été très connu pour avoir reçu un tilak hindou et d'avoir baisé le Qoran) il donne son engagement d'une quelleconque infaillibilité qu'il ait pu recevoir pour une mensonge. C'est ça que je veux dire avec un faux pape.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl
moi je ne reconnais aucun pape de toutes façons.

Je m'arrête à Paul et point, il n'a jamais été question de cette institution qu'est l'église romaine avec ses dérives, ses intrigues, ses persécutions, et finalement son apostasie et sa prostitution.
Hans Georg Lundahl
Et vous faites quoi avec l'Évangile de St Mathieu, chapitre 28?
justfordial
+Hans-Georg Lundahl a t il dit qu'il fallait une institution aussi importante faite de nobles érudits devenus prêtres par leur bonne fortune car à l'époque c'était comme ça, ce sont eux qui par leur influence se sont donnés le monopole de l'église, ils se sont élus eux mêmes, justement le discours de Jésus ne va pas dans ce sens, ni des apôtres d'ailleurs.

Je ne pense pas que le vatican de tous temps et le clergé qui s'est accaparé le rôle et la mission de représenter le Christ ait le visage que voulait Dieu.

Les papes ont ils évangélisé ? les gens n'avaient même pas le droit d'avoir de Bible.

Et puis ces conciles pour donner au pape le statut d'infaillible...etc...

Le pape qui se veut le chef suprême de l'église que ce clergé a décrété d'universelle avec la complicité de l'état, n'évangélise pas, il s'est mis un trône, des habits somptueux, de l'or, de l'argent, des pierres précieuses dans son environnement, l'église a un patrimoine immobilier hallucinant, des placements financiers..mais de qui se moquent ils ? et après on s'étonne que les croyants n'aient pas été écoeurés et ont déserté. En plus des dogmes qui n'ont aucun fondement biblique, l'idôlatrie avec leurs icônes, reliques sensées protéger villages et biens, enfin plein de choses qui s'écartent complètement de la mission qu'a donné le Christ à son Eglise.

+Hans-Georg Lundahl sans compter ceux qui se sont enfermés dans les monastères pour se retirer du monde, au lieu de faire le travail d'évangélisation sur le terrain. ils ont fait à leur mode et selon leurs pensées dans l'église catholique. Le christianisme aurait avancé et prospéré bien plus efficacement si au lieu de s'enfermer l'un dans les cloîtres, les autres dans des presbytères, et la hiérarchie dans un cocon doré et luxueux à pavaner et à intriguer sur tous les plans, ils avaient obéi au commandement de Jésus en chapître 28 de Matthieu.
Hans Georg Lundahl
Dans votre discours je vois un peu trop de préjugés protestants à la fois pour y répondre tout de suite. Presque chaque ligne vaudrait un essai.

Une petite première, si un Anglais dit que les papes n'évangélisent pas, ou un anglophone issu du peuple anglais, il devait avoir honte, car c'est Pape St Grégoire I dit Le Grand qui a pris l'initiative de la Mission en Angeleterre.

Un pays auparavant romain et chrétien, délaissé par les légions, ravagé par des pirates payens qui, après la Mort d'Arthus, s'y installent comme les nouveaux seigneurs. Qui les évangélise? Sur l'ordre de qui?

Bon, St Grégoire voit des esclaves anglais sur la marché de Rome, il les libère, il envoie St Augustin en Angleterre, qui sera St Augustin de Cantorbéry. Il était lui-même moîne bénédictin [le pape], et l'envoyé [à Cantorbéry] l'est aussi.

Vous venez de dire "sans compter ceux qui se sont enfermés dans les monastères pour se retirer du monde, au lieu de faire le travail d'évangélisation sur le terrain."? Je crois que je viens d'y répondre. Lisez "Lire la suite".

[Sur youtube un long commentaire est assez caché, et il faut clicquer ce bouton pour en voir la totalité.]
justfordial
+Hans-Georg Lundahl

il faut considérer toutes les époques depuis, les dérives, les hérésies, le manque d'évangélisation qui a conduit à l'apostasie.
Hans Georg Lundahl
Matthieu 28 contient une promesse qui englobe précisément TOUTES LES ÉPOQUES DEPUIS.

Donc, pendant TOUTES LES ÉPOQUES DEPUIS (Ascension et Pentécôte) il y a eu une église visible. Une église qui a souffert des dérives, mais qui n'y est pas tombée, qui a souffert les hérésies, mais qui n'y est pas tombée, qui parfois en certains membres a manqué à l'évangélisation (quand aux pasteurs) et aux autres devoirs des Chrétiens ( quand à tous), ce qui a conduit à une apostasie, mais l'église elle-même n'y est âs tombée non plus, car elle a, en d'autres membres, tenu ses devoirs de Chrétien, en autres membres pasteur légitimes de l'église tenu le devoir d'évangéliser.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl ...

Hans Georg Lundahl
Comment serait-ce d'écrire votre commentaire avant de le poster, au lie de le poster avec mon nom et ensuite le remplire? Ou est-ce un beug de youtube?
justfordial (même commentaire, mis à jour)
... oui c'est un beug, et j'ai du m'absenter.

mais si vous taper à droite sur répondre, votre nom s'inscrit avant le commentaire.

suffit de faire glisser votre souris à droite du nom de l'interlocuteur
Hans Georg Lundahl
bon, pas de problème, alors, j'attends votre réponse
justfordial
+Hans-Georg Lundahl une église visible certes mais certainement pas l'Eglise à l'image de celle qui a été fondée, ce qui est établi par le monde n'est pas forcément à prendre à la lettre. Que pouvaient donc faire les gens à l'époque à part s'y résoudre ? bruler sur le feu et c'est ce qu'il s'est passé, des milliers de vrais chrétiens selon la doctrine primitive ont été brulés à ne pas se soumettre à l'église romaine avec son idôlatrie, ses dogmes, ses reliques etc...
Hans Georg Lundahl
Vous avez ça de Foxe?

J'ai regardé le site Studylight, utilisé par des "évangéliques" anglophones. Pour l'Ancien Testament on a comme réssource historique Josèphe. Pour la période du Temple à côté du Nouveau Testament, on a Bellum Judaicum par Flave Josèphe aussi. Pour les deux périodes on a Ussher.

Pour le temps du Nouveau Testament, on a une réssource historique seulement: Foxe.

On n'a pas la Légénda Aurea, le récit catholique dévotionnel sur les vies des saints. On n'a pas Baronius, historien catholique. On n'a même pas Les Centuries de Magdebourg, oeuvre Protestant à laquelle répond Baronius. On n'a que Foxe. Dans une édition non primitive, car incorporant la Saint Bartholomée, qui eut lieu après les éditions de Book of Martyrs par Foxe. Mot qui veut d'ailleurs dire Renard.

Vous allez donc m'excuser de trouver votre commentaire sur "Que pouvaient donc faire les gens à l'époque à part s'y résoudre ..." un tantinnet préjugé quand à l'historiographie.

Et en plus, vous n'avez pas répondu où se trouverait ALORS l'église visible et ininterrompue depuis l'Ascension et la Pentécôte à nos jours. Vous venez juste de dire qu'elle ne serait pas l'église catholique, et de trouver une excuse pour des vrai chrétiens (supposément tels) de devenir une église seulement invisible au sein de l'église catholique. Où serait à votre avis l'église visible? Premier siècle, deuxième siècle, troisième siècle, quatrième siècle ... St Jérôme qui traduisit la Vulgate après la paix de Constantin, faisait-il partie de l'église? Êtes-vous donc d'accord avec lui sur la Virginité Perpétuelle de la Sainte Vierge?

Et êtes-vous d'accord avec lui sur le bien qu'il y a dans l'état virginal consacré? En apparence, ça ne serait pas le cas, si vous êtes contre les monastères. Et pourtant, il a fait plus qui n'importe qui pour préserver et répandre la Sainte Bible en Occident avant Jiménez en Espagne et Luther en Allemagne. Et c'était sa Bible que Gutenberg imprimait.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl vous savez avec quoi je suis d'accord uniquement ? avec l'Ecriture jusqu'au dernier livre de la Bible et tout ce que l'église a mis en place après je n'en suis pas.

la virginité perpetuelle de Marie je n'y crois pas, on dit bien qu'elle n'a pas connu son époux jusqu'à la naissance de Jésus, et après on n'en dit rien. Vous savez bien qu'à l'époque c'était péché de ne pas avoir de relation avec son époux, même si c'est Marie qui a toujours vécu selon la loi.

Pour le reste on pourrait débattre des heures, et chacun rester sur sa position, après étude de l'église romaine depuis ses débuts jusqu'à ce jour, on ne peut pas dire qu'il y ait beaucoup de périodes où elle a été digne du Christ et de son ministère. Quelles que soient les sources, elle a certainement eu plus souvent l'influence du malin que de Dieu.

Même si on doit admettre qu'elle a produit individuellement de très bons serviteurs de Dieu que ce soit dans les monastères ou dans leur vie religieuse plus exposée.
Hans Georg Lundahl
"avec l'Ecriture jusqu'au dernier livre de la Bible et tout ce que l'église a mis en place après je n'en suis pas."

DONC vous êtes en désaccord avec ceci dans l'Écriture, que l'Église est le pilier et le fondement de la Vérité.

"la virginité perpetuelle de Marie je n'y crois pas, on dit bien qu'elle n'a pas connu son époux jusqu'à la naissance de Jésus, et après on n'en dit rien."

Mais son Beau-Fils St Jacques, il l'a su.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl que papa et maman ne faisaient rien dans l'intimité ?
Hans Georg Lundahl
Exacte.

Il a su qu'il était le fils de St Joseph avec sa première femme et que son papa avait toute une autre révérence pour la Mère de Dieu que pour quiconque d'autre, y compris sa maman défunte.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl comme je vous ai dit, je m'arrête à tout ce qui a été dit jusqu'au dernier livre de la Bible, le reste reste entre guillemets, quand à dire Marie mère de Dieu, non quand même là ça dépasse tout. C'est la mère de notre Seigneur, Jésus en chair, restons en là pour ce qui est de la maternité, c'est mieux.
Hans Georg Lundahl
Non, ce n'est pas mieux, car on est mère d'une personne, non juste d'une nature.

Si la Personne dont Elle est Mère est Dieu, alors Elle est Mère de Dieu. Rien de moins.

Et s'Il n'était pas Dieu, comment baptisent-on alors en Son Nom?

Vous prétendez vous arrêter après la fin de la Bible, mais vous ajoutez pas mal de préjugé protestant.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl non ce ne sont pas des préjugés protestants, c'est qu'il faut s'arrêter à ce qu'est venu faire Christ c'est à dire annoncer la Bonne Nouvelle, c'est bien ce qu'il a commandé aux disciples de l'annoncer à leur tour, de faire des disciples et de baptiser, partout.

Si vous suivez bien les enseignements de tous les apôtres ça s'arrête là, ils annoncent le Christ et tout ce qui a trait à sa mission, son rôle etc...ils n'ajoutent rien au sujet de Marie, et ils précisent bien qu'il n'y a qu'un seul médiateur entre Dieu et les hommes et c'est Christ, eux mêmes ne se sont pas inscrits en tant que médiateurs, ni ont annoncé Marie comme telle.

Pourquoi donc l'église a t elle ajouté ce qui n'est pas enseigné, il n'y a pas de préjugés, mais il faut garder la Parole, ne pas la trafiquer ni imaginer ce qui n'est pas.

Marie n'est pas mère de Dieu, elle a mis au monde Jésus et ensuite de ce qu'il est Fils de Dieu par l'Esprit, Marie n'est pas, il n'y a pas à comparer ce cas avec une parenté humaine mère et père de logique humaine, c'est un cas particulier, il n'y en a pas d'autre. Dieu n'a pas de mère. Sinon on vous aurait dit par les apôtres que Marie était à vénérer en tant que mère de Dieu mais aucun n'a eu l'audace de le faire.
Hans Georg Lundahl
"Marie n'est pas mère de Dieu, elle a mis au monde Jésus et ensuite de ce qu'il est Fils de Dieu par l'Esprit,"

Notre Seigneur Jésus-Christ est la même Personne que le Fils Éternel du Père.

Il a pourtant un Corps Humain et une Âme Humaine (qui ne constitue pas une autre personne), et donc tout ce qu'Il faut pour être une personne complète dans le sens humain autant que déjà comme Dieu, et là, on a une mère.

Elle est Mère de la Personne qui est Dieu devenu Homme.

Elle est donc Mère de Dieu.

"c'est qu'il faut s'arrêter à ce qu'est venu faire Christ c'est à dire annoncer la Bonne Nouvelle, c'est bien ce qu'il a commandé aux disciples de l'annoncer à leur tour, de faire des disciples et de baptiser, partout."

C'est à ses Onze qu'Il a donné la charge de l'évangile. Pas à vous, ni à moi. Pour avoir accès à l'Évangile, il nous faut passer par les Onze et aussi par leurs successeurs.

Les Papes, tant qu'ils restent Papes plutôt qu'Apostats sont successeurs de St Pierre et aussi de St Paul. St Pierre était un des Onze, même le principal. St Paul a été ajouté après, par la vocation du Seigneur.

Nous n'avons aucune justification que tous les Pasteurs de nos jours doivent apparaître sur une vocation personnelle miraculeuse comme celle de St Paul. Si c'était le cas, à quoi bon les charges données aux Onze en Mathieu 28?

Nous avons une bonne indication que les Pasteurs - jusqu'à nos temps - doivent venir par vocation de leurs propres pasteurs, comme St Marc de la vocation de St Pierre ou Sts Tite et Timothée de celle de St Paul. Et que ceci doit remonter aux Onze.

Et, donc, que chaque question non directement résolue dans la Bible doit être résolue par appel à la Tradition Doctrinale et Morale qui remonte, avec la série des Évêques, aux Onze.

"Sinon on vous aurait dit par les apôtres que Marie était à vénérer en tant que mère de Dieu mais aucun n'a eu l'audace de le faire."

La vénération de la très Sainte Vierge remonte aux Apôtres, y compris la Tradition, en dehors des textes bibliques, mais unanime, qu'Elle n'est plus sur Terre, Elle a été remontée aux Cieux de son tombeau.

Et ce que je viens de dire sur la Virginité Perpétuelle, il y a le Prot-évangile de St Jacques à Jérusalem.

"Pourquoi donc l'église a t elle ajouté ce qui n'est pas enseigné, il n'y a pas de préjugés, mais il faut garder la Parole, ne pas la trafiquer ni imaginer ce qui n'est pas."

Vous avez ici un préjugé que l'Église ne soit pas le pilier et le fondement de la Vérité, mais une institution qui a trafiqué. Qui a frelaté.

Ceci est autre chose que ce que vous trouvez dans la Bible. Votre tradition contient de l'extrabiblique aussi. Mais elle ne remonte pas aux apôtres.

La Bible nous dit que l'Église est le pilier et le fondement de la vérité, et donc que ses traditions ne sont pas frelatées.

Si vous ne trouvez pas cette église dans l'Église catholique, alors où? Votre communauté ne remonte pas aux Apôtres, car elle remonte à des gens qui ont quitté l'Église catholique.

Non pas simplement quitté la communion avec tel ou tel Pape, mais quitté la Tradition qu'ils avaient reçue comme venant des Apôtres. Qu'ils ont rejetée d'après leurs propres analyses des Écritures, non substantiées dans la Tradition d'avant.
justfordial
+Hans-Georg Lundahl
et bien moi je reste aux enseignements des apôtres, le reste n'est qu'apport doctrinal et je suis contre tout ça.

Le message de Jésus est clair, il ne demande rien de plus, et le fait d'avoir polémiqué et établi les dogmes divers l'église a donné du grain à moudre au diable, qui utilise tout pour diviser, et inspirer encore d'autres doctrines, l'une contredisant l'autre etc...

Restons en à l'essentiel, c'est le mieux à faire, mais chacun fait comme il veut, je ne pense pas quant à moi que l'église catholique soit celle agrée par Jésus Christ même si elle s'est auto établie comme la seule universelle.
Hans-Georg Lundahl
"et le fait d'avoir polémiqué et établi les dogmes divers l'église a donné du grain à moudre au diable, qui utilise tout pour diviser, et inspirer encore d'autres doctrines, l'une contredisant l'autre etc..."

Et Luther, Calvin, Bèze, Zwingle, et davantage un peu pareilles, ils faisaient quoi?

"je ne pense pas quant à moi que l'église catholique soit celle agrée par Jésus Christ même si elle s'est auto établie comme la seule universelle."

Le problème n'est pas - quand à Mathieu 28 pour un Protestant - si l'Église catholique a réussie de s'établir comme universelle.

Le problème est si le Protestantisme a manqué d'être visiblement là, de manière continuelle, depuis les Apôtres.
Question générale
A-t-il plus de paix en écrivant que moi?

Hier j'ai été dérangé par un homme qui clacquait ses doigts à un ordinateur près du mien à la Bibliothèque. Une fois, ça aurait pu être un coïncidence désagréable, mais il le faisait deux fois [longuement chaque fois, impossible de manquer]. Comme il y a un autre qui se complaît à souffler mon nom plus ou moins chaque fois que je passe.

Ceci est un sabotage de mes communications par internet et en dernière ligne contre mes argumentations et donc contre ma liberté d'expression.

J'ai mal à imaginer que "justfordial" soit obligé d'utiliser les bibliothèques communes, et dans le cas affirmatif, qu'il s'y trouve avec autant de bizuteurs.

Le Catholicisme est quand même un peu plus bizuté en France que le Protestantisme, par ceux qui ont du pouvoir (donc, pas forcément dans les cours de recré ... dans une école obligatoire néfaste instituée plus par des Protestants et des Franc-Maçons que par les Catholiques).

Donc il est possible, non?, que mon interlocuteur, qui réussit à avoir davantage dit que moi dans cette discussion, le réussit parce qu'il n'a pas le même nombre de bizuteurs./HGL

Friday, 6 June 2014

Et Tolkien?

1) Répliques Assorties : ... à Serge Béketch, pour améliorer ses preuves pour l'existence de Dieu, 2) Et Narnia et ça?, 3) Roncalli selon le site de René Fouquet, 4) Et Tolkien?, 5) L'art de C. S. Lewis (et un peu de Blyton), 6) New blog on the kid : Quand CSL parle de "loi naturelle" ou "Tao", 7) Et Tolkien inventa des langues, 8) Correspondence de Hans Georg Lundahl : Correspondence avec René Fouquet sur les Inklings (entre 15 et 29 juillet 2015)

Pour éviter des malentendus.

D'abord en un qui est un peu ridicule.* Quand on parle de Martinisme on parle des choses différentes.

Je n'ai nullement entendu du FM Saint-Martin. Vous n'avez pas entendu de Martinus Thomsen - l'ésotérique qui m'a tellement dégoûté et qui me dégoûte toujours:

http://www.martinus.dk/fr/

[C'est à dire, j'avais peut-être entendu du FM Saint-Martin avant, dans le contexte de "Martinisme", même certainement que j'ai entendu parler de Martinisme dans un contexte socialiste ou révolutionnaire ... et je croyais que c'était du désinfo à propos Martinus le danois, que je viens d'apprendre s'appelait Martinus Thomsen.]

Alliage entre ... et l'évangile?

Si j'avais donné le lien envers une lecture de la Genèse en Espéranto, aurais-je alors fait alliage entre Mondialisme et le Catholicisme?

Bon, il se trouve que J'AI effectivement donné le lien vers une lecture de la Genèse en Quenya, langue inventée, non par CSL, mais par son ami catholique, Tolkien.

Voici mon essai:

Creation vs. Evolution : Did Tolkien make real langages?
http://creavsevolu.blogspot.com/2014/01/did-tolkien-make-real-langages.html


Dans lequel je donne un lien vers la lecture de Genèse chapitre 1 en Quenya:

I Yessessë (reciting of first Chapter of Genesis in Quenya)

Serait-ce ce que voulait dire +René Fouquet avec l'accusation sous-citée?

"Vous faites un alliage des fantasmes de Satan avec la foi catholique ! C'est dire que vous n'êtes pas catholique du tout. Et vous y voyez des choses de Dieu !"

Une langue n'est pas un fantasme de Satan, si son inventeur ou d'autres arrivent à y traduire un texte biblique, comme ici Genèse 1, ou encore par l'auteur lui-même le Pater et l'Ave et le Gloria en Quenya:

Glaemscrafu : Ataremma
http://www.jrrvf.com/~glaemscrafu/texts/ataremma-a.htm


Glaemscrafu : Aia María
http://www.jrrvf.com/~glaemscrafu/texts/aiamaria-f.htm


Glaemscrafu : Alcar I Ataren
http://www.jrrvf.com/~glaemscrafu/texts/alcariataren-a.htm


[Objet non trouvé! Aussi pour la version française!]

Sub tuum praesidium en Quenya (par Tolkien):

Glaemscrafu : Ortírielyanna
http://www.jrrvf.com/~glaemscrafu/texts/ortirielyanna-f.htm


* À propos si Roncalli était Martiniste, voir page précédente.

Roncalli selon le site de René Fouquet

1) Répliques Assorties : ... à Serge Béketch, pour améliorer ses preuves pour l'existence de Dieu, 2) Et Narnia et ça?, 3) Roncalli selon le site de René Fouquet, 4) Et Tolkien?, 5) L'art de C. S. Lewis (et un peu de Blyton), 6) New blog on the kid : Quand CSL parle de "loi naturelle" ou "Tao", 7) Et Tolkien inventa des langues, 8) Correspondence de Hans Georg Lundahl : Correspondence avec René Fouquet sur les Inklings (entre 15 et 29 juillet 2015)

"Roncalli fut initié dans une secte gnostique en Turquie en 1935 (Pier Carpi: Les prophéties du pape Jean XXIII, Rome 1976; traduction française Paris 1976, puis 1978). Il entra en franc-maçonnerie, quand il était nonce à Paris (information fournie par l’abbé Mouraux dans sa revue Bonum certamen; l’abbé Mou­raux avait un paroissien, dont le frère était inscrit dans la même loge que Roncalli)."


L'abbé moureaux, pouvait-il savoir que son paroissien à la fois était:
  • honnête lui-même et
  • non pas trompé par son frère?
  • [J'aurais pu ajouter: et le frère pas trompé par ses "Frères"?]


"Dès avant son élection, Roncalli reçut du pouvoir oc­culte l’annonce qu’il serait pape ainsi que les instructions pour gouverner l’Église selon les vues des loges, et notamment en convoquant un concile."


[L'abbé] Moureaux le savait par le paroissien ou par le bulletin occultiste?

"Le bulletin occultiste Les échos du surnaturel publia, en effet, le témoignage de Gaston Bardet, auteur de plusieurs ouvrages pseudo-mystiques, pour ne pas dire lucifériens."


Et Gaston Bardet, luciférien, doit être cru à propos Roncalli?

"Son nom d’initiation est « Jean de la joie »."


Celui de Roncalli, je présume?

"Il est martiniste. Saint-Martin, franc-maçon du XVIIIe siècle, finança la Révolution française et fonda sa propre secte luciférienne, celle des « martinistes »."


Je croyais que les martinistes avaient pour fondateur un Martinus, qu'il était danois.

J'avais très jeune trouvé un ouvrage de lui dans la bibliothèque, ce qui m'avait donné envie de vomir.

Les martinistes - au moins ce Martinus - prétendent à une société dans laquelle tous et chacun sont à leur place, assignée par leurs supérieurs. Nul talent gâché, chose garantie par la sagesse de ces supérieurs.

Or, j'ai trouvé l'attitude vis-à-vis mes projets de vie et de métier très Martinistes à St Nicolas.

Quand au livre de Pier Carpi, il est apparu en 1976, quand Roncalli était déjà mort.

C'est possible que Pier Carpi avait des sources fiables là-dessus, mais René Fouquet ne les cite pas [dans la section que j'ai lue], juste l'info. Moi, je n'ai pas accès au livre de Pier Carpi.

Pour procéder à propos Roncalli, il me semble plus sûr de dire qu'il manquait en apostolicité de doctrine en Pacem in Terris, §6, qu'il n'était donc pas canonisable.

Et que la canonisation solenelle - ou la cérémonie se voulant telle - prouve l'hétérodoxie ouverte farouche de Bergoglio.