Monday, 22 May 2017

L'obligation scolaire (quora)


Q
Mon fils de 8 ans me demande pourquoi on doit aller à l'école et avoir de bonnes notes ? Quelle serait une bonne réponse ?
https://fr.quora.com/Mon-fils-de-8-ans-me-demande-pourquoi-on-doit-aller-%C3%A0-l%C3%A9cole-et-avoir-de-bonnes-notes-Quelle-serait-une-bonne-r%C3%A9ponse/answer/Hans-Georg-Lundahl


I
Hans-Georg Lundahl
ennemi de l'obligation scolaire
A répondu mercredi

  • Aller à l’école : parce qu’en France (je ne sais pas pour Belgique, Suisse ou Québec) l’état a décidé de vous punir autrement, et l’exception de scolarité à maison existe, mais elle est très surveillée.
  • Avoir des bonnes notes : tant qu’on y est, on peut en profiter pour apprendre quelque chose, non? Et si on le fait, on aura des bonnes notes aussi.


Autres réponses

II
Jacques Dupont
Papa.
A répondu 1 mai
13 votes positifs
(y compris le mien)
Je trouve que c’est mieux de séparer les deux questions.

Pourquoi aller à l’école à 8 ans ? Parce que c’est obligatoire. Pourquoi c’est obligatoire ? Parce que, même s’il ne s’en rend pas compte, ce qu’il y apprend aujourd’hui sera essentiel pour lui demain: savoir lire, compter, écrire, comprendre un minimum le monde.

Pourquoi avoir de bonnes notes? Il n’est pas obligé d’avoir de bonnes notes, les notes c’est pour lui. Quand même, dans la vie, quand on fait quelque chose, autant le faire bien - en tout cas, autant le faire de son mieux.

Merci Charlemagne !

Hans-Georg Lundahl
jeudi
validation par Jacques Dupont
Charlemagne avait au moins l’atout de ne pas la rendre obligatoire pour TOUS, juste pour les aristos (ou les futurs administrateurs).

III
Claude Lambert
écrivain
A répondu 3 avril
4 votes positifs
(y compris le mien)
Mes parents disaient que c’était mon boulot. Je ne suis pas certaine que ce soit la meilleure réponse, mais bon, je le croyais.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
Comme étant devenue écrivaine, vous semblez avoir pris cela au sérieux.

IV
Leopoldo Perdomo
a étudié à Je n'ai pas eut d'education que primaire
A répondu 25 mars
4 votes positifs par Ghislaine Mesnil, TOG BOON, Azhagananthan Pattabiramane et David Sanchez
Des enfants. Je me crois en capacité de parler de ça. Si votre enfant demande pourquoi il ne doit pas aller à l’école, c'est que vous n’avez pas suffisamment flatté le petit garçon pour son intelligence. Vous devez lui dire qu’il serait dommage qu'il n'aille pas à l'école car sans cela, il ne pourra pas devenir un savant, un scientifique ou quelque chose d'autre. Vous devez lui dire que pour un enfant si doué et intelligent, il n’a pas d’autre choix que d’aller à l’école.

Vous devez l'aider à réaliser qu'il est très intelligent.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
“Vous devez lui dire qu’il serait dommage qu'il n'aille pas à l'école car sans cela, il ne pourra pas devenir un savant, un scientifique ou quelque chose d'autre.”

On peut ça très bien avec une bonne scolarité à maison aussi.

En plus, il y a davantage de l’intelligence que des postes dans les métiers de l’intelligence.

V
Matthieu Geffroy
Mon diplôme dit que je suis ingénieur
A répondu 10 mai
Parce qu’il y a plus à l’école que juste apprendre des choses en classe ; il y a les camarades et cela permet d’avoir la première confrontation avec des gens qui ne sont pas de la famille proche. C’est un premier pas dans l’apprentissage de ce que sera la vie en société. Et puis avec de la chance, l’enfant se fera de très bons amis qu’il pourra respecter et se souvenir avec affection toute sa vie ainsi que de très bons ennemis qu’il pourra détester tout autant.

Parce qu’il ne faut pas juste penser à soi. Les bases qu’on apprend dans le primaire comme la lecture, l’écriture et les bases du calcul sont ce qui permet à la société d’avancer ensemble. Vous et/ou vos enfants peuvent très vouloir vivre en marge voire même en dehors de la société. Il n’en reste pas moins que la société peut avoir besoin de cet enfant et que ces apprentissages sont des bases pour que l’enfant puisse aider la société à avancer.

Parce que au-delà des choses de base qu’on y apprend, l’école apprend l’ouverture d’esprit, la curiosité et surtout elle apprend à apprendre. Bon elle fait ça au milieu de pleins de trucs très chiants et pas toujours d’une façon sympa je l’accorde. Mais sans l’école, c’est beaucoup plus dur de se passionner pour des sujets autres que ceux auxquels on discute en famille.

Parce que, même si certains jours cela peut sembler comme la pire des choses d’aller à l’école, elle ouvre aussi des portes sur des expériences formidables comme l’autonomie, les voyages, la fac, les potes, la découverte des autres, la compréhension du monde etc… Alors certes il est possible d’avoir toutes ces expériences sans l’école, mais c’est plus facile avec l’école et pour certains ce n’est que grâce à l’école qu’ils peuvent y avoir accès.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
“ il y a les camarades et cela permet d’avoir la première confrontation avec des gens qui ne sont pas de la famille proche. C’est un premier pas dans l’apprentissage de ce que sera la vie en société.”

Pour certains, ce pas d’apprentissage est traumatisant, voir pour certains d’entre eux, fatal.

VI
Linda Merad
A répondu 2 mai
1 vote positif par Youssef Nabil
Pour comprendre le monde dans lequel il vit de manière théorique, avoir une certaine culture générale qui lui permettra plus tard d’évoluer dans la société, et enfin prétendre à un emploi et gagner sa vie convenablement.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
“Pour comprendre le monde dans lequel il vit de manière théorique”

Mais hélas, l’école fournit des balivernes sur pas mal de questions.

Elle est souvent évolutionniste, souvent héliocentrique, souvent faisant croire que le soleil et la terre et les “autres” planètes se soient formés d’un disque de gaz en rotation.

Et l’enseignement historique n’est pas forcément meilleure!

VII
Ellen Rouyer
Assistant Professor
A répondu 16 mai
Mes enfants m’ont toutes pose la meme question, la premiere fois vers cet age la. Ma reponse a ete: “Il y a des pays ou les enfants ne sont pas obliges d’aller a l’ecole mais ne t’imagines pas une seconde qu’ils restent tranquillement a la maison a faire du dessin, regarder la tele et jouer des jeux videos. Non. Ils vont travailler. Ils travaillent dans les plantations de cacao, dans les usines a frabriquer des briques ou des tapis, a trier des seringues usagees, a chercher des dechets recyclables dans les decharges, meme parfois dans l’esclavage sexuel (je leur ai pas dit ca a 8ans, mais ados). Leur parents sont tres pauvres et les enfants les aident a gagner un peu d’argent pour pouvoir acheter a manger. Tous ces enfants adoreraient pouvoir aller a l’ecole. Tu as de la chance de ne pas vivre dans un pays comme ca; tu as de la chance d’aller a l’ecole. Et ce que tu y apprends un jour te servira a avoir une vie meilleure que tous ces pauvres momes qui meurent tres jeunes dans des conditions terribles.”

Je leur ai montre des sites internet comme celui de Save The Children. Il y a aussi de bons reportages sur CNN Freedom Project. Et aussi la BBC. (Mes filles sont trilingues). Et je leur ai aussi passe le film Slumdog Millionaire pour avoir une idee de ce qu’est la pauvrete. Et quand nous avons fait des voyages, je leur ai montre les gamins de 4–5 ans qui dormaient a meme la poussiere quand nous sommes alles aux Philippines.

Pas conventionnel comme methode, je sais mais ca marche.

Hans-Georg Lundahl (b)
jeudi
“Il y a des pays ou les enfants ne sont pas obliges d’aller a l’ecole mais ne t’imagines pas une seconde qu’ils restent tranquillement a la maison a faire du dessin, regarder la tele et jouer des jeux videos. Non. Ils vont travailler.”

Vous oubliez aussi des pays où la liberté pour scolarité à maison est plus grande:

You Might Be a Homeschooler If... 9
Blimey Cow
https://www.youtube.com/watch?v=iJMMoCEwzRE


[Pas répondu, à différence d'à mon premier commentaire:]

Hans-Georg Lundahl (a)
jeudi
“Ils vont travailler. Ils travaillent dans les plantations de cacao, dans les usines a frabriquer des briques ou des tapis, a trier des seringues usagees, a chercher des dechets recyclables dans les decharges, meme parfois dans l’esclavage sexuel (je leur ai pas dit ca a 8ans, mais ados). “

Il y eut un temps en Europe quand les enfants n’étaient pas obliger d’aller en école non plus.

Et ce qu’ils faisaient variait selon ce qu’ils allaient faire comme ados et adultes.

Entre 7 et 14 les garçons avaient - hormis ceux qui allaient à l’école ou dans les champs avec leur pères ou qui étaient pages chez de chevaliers - en apprentissage.

Un peu de travail non qualifié chez le maître contre le droit de le regarder quand il travaille.

À l’âge de 14, ils savaient déjà faire pas mal dans leur métier.

Les filles, assez souvent, à part école, apprenaient les choses des femmes, et à l’âge de 12 savaient assez souvent déjà suffisamment pour se marier et de devenir mères.

Un peu différent, comme contraste, non?

Ellen Rouyer
vendredi
Nous n’habitons plus a cette epoque.

Hans-Georg Lundahl
vendredi
Nous n’habitons pas non plus dans la Troisième Monde!

Les deux sont comparaisons!

VIII
Meriem Maarfi
Professeure de FLE (2015-présent)
A répondu 5 mai
Je ne tiens à répondre qu'à la première question : Pourquoi aller à l'école ? Long débat ..

Entre autres :

Aller à l'école pour acquérir l'autonomie (même si l'acquisition de cette autonomie reste relative et dépend d'autres facteurs )nécessaire qui lui permettrait de continuer tout seul divers apprentissages ..

Aller à l'école pour développer sa curiosité,sa sensibilité ..

Aller à l'école pour s'ouvrir des voies…

Je pense que ces trois raisons s'appliquent aussi bien à l'école qu'à d'autres alternatives et dépendent aussi de beaucoup d'autres facteurs. Seulement,qu’on soit pour l'école ou qu'on ait plus de réserves à l'égard de celle-ci,je trouve inutile d'imposer à un enfant notre conception ,en tant qu'adultes (ayant déjà essayé plusieurs routes et s'étant familiarisés avec tout autant de modes d'apprentissages),de l'école avant qu'il ne se forge sa propre opinion .L'école ,c'est (pourrait être/doit être ) aussi un lieu où s'exerce une certaine liberté.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
“Je pense que ces trois raisons s'appliquent aussi bien à l'école qu'à d'autres alternatives”

Merci pour ça, au moins!

IX
Kar Maj
A répondu 8 mai
Parce que c’est une bonne façon d’apprendre, si on est scolarisé dans une bonne école évidemment. Il faut cependant qu’il sache que l’apprentissage ne se limite pas à l’école et que c’est bien qu’il ait d’autres centres d’intérêt.

Ce n’est pas la seule manière d’apprendre, évidemment. Il pourrait étudier à la maison, par exemple, mais il risque de ne pas avoir les mêmes interactions sociales, rencontrer des enfants de différents milieux avec différentes expériences…

Je ne pense pas qu’avoir de bonnes notes soient un gage d’apprentissage, mais c’est ainsi que notre société a décidé de quantifier nos connaissances. Le plus important étant d’avoir de bases solides pour les années à venir.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
“Parce que c’est une bonne façon d’apprendre, si on est scolarisé dans une bonne école évidemment.”

Avec justement l’obligation scolaire, ce n’est souvent pas le cas.

X
Fabienne Picon
A répondu 5 mai
Quelques idées: On va à l'école pour apprendre mais aussi pour se faire des amis.

Si on ne sait rien ce sont les autres qui décideront pour nous.

En France on a de la chance. C'est obligatoire de donner à chaque enfant une éducation. Dans certains pays les enfants travaillent et ont une vie difficile.

Si on parle du caractère obligatoire de l'éducation c'est pour l'approuver pas pour insinuer qu'on n'y est pour rien.

Hans-Georg Lundahl
jeudi
“On va à l'école pour apprendre mais aussi pour se faire des amis.”

On peut apprendre ailleurs qu’en école, et on peut se faire ennemis à l’école aussi. On les appelle souvent harceleurs de la cour de récré.

No comments:

Post a Comment