Thursday, 21 April 2016

Max Kreeger le malhonnête et toxique ... (âmes sensibles, s'abstenir!)

Contexte:
Après une série de remarques sur la vidéo connue. Comme vous verrez, il n'y répond à aucune.

MaxKreeger1
+Hans-Georg Lundahl Bref, toujours de longues tirades verbeuses, toujours aucun article scientifique, merci, au revoir ;)

Hans-Georg Lundahl
La catégorie "argument" ne vous est pas connu.

Des mots venant d'un groupe de sources se cooptant mutuellement peuvent être appelés "articles scientifiques" ou, si trop courts, arguments s'appuyants sur tel. Les mots venant du dehors ce groupe de sources peuvent être appelés "tirades verbeuses".

Votre langue est très inexacte quant à la grammaire.

Par contre, très exacte par rapport à vos sympathies et vos antipathies ... ce qui est aussi le cas avec les grognements des loups.

MaxKreeger1
+Hans-Georg Lundahl

Aucun rapport, vous montrez votre ignorance totale de comment fonctionne le mode de relecture.

Non, le peer-reviewing ne se base pas sur de la "cooptation", mais sur de la MISE EN DOUTE, au contraire.

Mais j'ai une idée, dites moi à quel congrès de biologie vous allez faire un speech, que j'y viennes et applaudisse avec les dizaines voire les centaines de biologistes qui vous écouteront bien sûr leur expliquer leur boulot ?

Hans-Georg Lundahl
Je n'avais pas parlé du peer reviewing.

J'avais parlé de Université X, fac de bio, université Y fac de médecine, université Z fac de paléo, National Geographic, etc etc se cooptent mutuellement pour se reconnaître mutuellement comme "scientifiques" et pour exclure par exemple CMI ou AiG ou Creation Museum ou Kent Hovind comme "étant non scientifiques".

Ça pour cooptation.

Ensuite, peer review.

Après la publication, certes, ça se doit.

Mais AVANT même de publier? Ah, non. Là, ça devient une censure.

Un peer reviewer est assez trop souvent évolutionniste, il est prône à être hypercritique ou de ne même pas lire une chose créationniste, mais de faire passer une chose évolutionniste dont l'évolutionnisme a besoin sans se poser trop de questions.

D'où le fait que des créationnistes ont aussi leur peer review.

Ce qui nous ramène au fait que vous cooptez quels MÉDIA vous considérez comme scientifiques en excluant d'autres.

En plus:

"dites moi à quel congrès de biologie vous allez faire un speech, que j'y viennes et applaudisse avec les dizaines voire les centaines de biologistes qui vous écouteront bien sûr leur expliquer leur boulot"

Je préfère les confronter par internet.

Vous savez, celui-ci ne leur n'est pas interdit.

Faire des speeches n'est pas mon truc, là vous devrez demander à Kent Hovind.

ME demander de faire un speech est comme LUI demander de prendre un débat par internet.

C'est lui qui a un doctorat en pédagogie ou qqc comme ça, donc aussi en rhétorique orale.

No comments:

Post a Comment